Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Jeux d'artifices

Jeux d'artifices

Honda présente sa nouvelle hybride. Et pour démarquer le véhicule de la concurrence, le constructeur japonais a décidé de le typer "sport".La bataille de l'hybridation continue de faire rage entre les deux constructeurs...
...japonais Toyota et Honda. Si le premier a renouvelé sa Prius, pionnière du genre, Honda poursuit sa politique de démarcation, en présentant le CR-Z. Si l'Insight se voulait déjà dépositionnée de la concurrence en s'annonçant comme la première berline familiale hybride, Honda nous rejoue le coup de la première mondiale avec son CR-Z. Cette fois, le constructeur, ayant séduit les familles, veut se rapprocher de la jeune clientèle dynamique, en proposant le premier coupé sport hybride au monde. Honda compte bien sur ces spécificités pour se faire mieux connaître du public européen et ainsi combler son retard sur Toyota.

En France, en 2009, les ventes d'hybrides ont représenté un marché de 9 823 voitures, dont 6 353 Prius, 1 591 Lexus, 1 637 Insight, et 242 Civic IMA. Pour autant, Honda ne se laisse pas faire et compte bien sur la multiplication des modèles pour grignoter des PDM. Sur le nouveau CR-Z, les objectifs sont ambitieux, puisqu'ils atteignent 1 500 unités en année pleine dans l'Hexagone.

Mais revenons à l'auto proprement dite. Le Honda CR-Z, fabriqué à Suzuka, au Japon, est un élégant coupé, sans aucun doute. Fidèle à ses convictions, Honda a su lui donner un coup de crayon dynamique et novateur, qui colle bien à l'étiquette du produit. On retrouve, sous ses lignes, des réminiscences d'Insight (1 et 2), ou de Civic et même un poil de pinceau de la CR-X des années 80. Certains éléments de style comme la double lunette du hayon, ou encore la ligne de toit en pente douce, donnent à la carrosserie un aérodynamisme appréciable pour le look, mais également pour les consommations…

Au-delà de son design réussi, le CR-Z, très proche du concept car CR-Z présenté au Salon de Tokyo en 2007, combine la technologie d'hybridation avec, pour la première fois, une boîte de vitesses manuelle à six rapports. Et c'est notamment sur cette nouveauté que communique Honda pour "badger" son CR-Z, coupé "Sportif".

Nous serons plus mesurés. D'ailleurs, Honda reconnaît que, derrière cette appellation un peu galvaudée, CR-Z n'a pas la prétention d'afficher de véritables performances sur circuit. Ce qui serait, de toute façon, probablement incompatible avec la dimension écolo de l'hybridation, voulue par les ingénieurs de la marque. Alors, ils avouent avoir œuvré sur "une idée de la performance", en offrant au CR-Z des avancées dignes des meilleures sportives, en matière de sensation de conduite. Comprenez une position de conduite, un levier de vitesses, un traitement sonore, un équipement…, complètement dévolus à donner une ambiance "racing" au petit coupé.

Toujours pour des raisons de dynamisme perçu, le châssis a fait l'objet d'un développement poussé, le plaisir de conduire étant en tête de liste du cahier des charges. La plate-forme partage certains composants avec la Jazz et l'Insight, mais l'empattement, les voies et les épures de suspensions sont spécifiques au CR-Z. Ainsi, le véhicule gagne en agilité, c'est indéniable.

De même, dans le cockpit futuriste du CR-Z, le conducteur a le choix entre trois modes de conduite, agissant sur la réactivité de l'accélérateur, l'assistance de direction, le contrôle de la climatisation et le niveau d'assistance du système IMA. Honda a développé ce système afin de permettre au conducteur de privilégier le plaisir de conduire ou l'économie, ou encore un équilibre entre les deux. Ce qui contribue encore à dynamiser, plus ou moins artificiellement, l'engin.

 

Sous le capot


Le nouveau coupé de Honda est la première voiture combinant un moteur 1,5 litre i-VTEC (dérivé de la Jazz) avec le système hybride Honda IMA (Integrated Motor Assist), un moteur électrique inséré entre le moteur thermique et l'embrayage. Le bloc essence développe 114 ch, soutenus par les 14 ch du moteur électrique et son couple supplémentaire de 78 Nm dans les bas régimes, ce qui fait 30 ch de plus que la Civic IMA, berline qui l'a précédée. Avec cette équation, le CR-Z présente des niveaux de consommation tout à fait politiquement corrects, avec 5,0 l/100 km. Par ailleurs, le CR-Z n'émet que 117 g de CO2 par km. Le système hybride IMA est identique à celui de l'Insight, avec une gestion électronique modifiée, pour les 3 modes de conduite et la boîte de vitesses manuelle. Le CR-Z est, en outre, équipé d'une batterie Nickel-métal-hydrure de 100,8 volts, totalement sans entretien et recyclable en fin de vie, par le biais du réseau Honda.

Le CR-Z en bref



• Date de lancement : 5 juin
• Segment de marché : coupé hybride
• Objectifs en année pleine : 1 500 unités
• Principale concurrente du CR-Z 1.5 iV-Tec Sport (22 500 €) :
Toyota Prius 136 ch Active (26 220 €)
• Prix : de 22 500 à 25 800 € (CR-Z 1.5 iV-Tec Sport)

Photo : Elégant, le CR-Z l'est, sans aucun doute. Quant à sa sportivité, elle se verra principalement dans l'agrément de conduite, plutôt que dans les performances.
 
Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Ventes/France : la

Alors que la croissance des immatriculations s'est accélérée en novembre, avec un gain de 8,5%, la contribution à ce résultat des ventes tactiques explique en partie ce phénomène.

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page