Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le Cayenne s'offre une conduite

Le Cayenne s'offre une conduite

Avec la nouvelle génération de son maxi SUV, Porsche a présenté une version hybride du Cayenne. Plus politiquement correct que réellement écolo, ce nouveau 4X4 conserve néanmoins toutes les qualités qui firent le succès de son prédécesseur, avec il est vrai, des consommations, des émissions et des performances bluffantes.
Lorsque Porsche a décidé, en 2003, de présenter son Cayenne, son premier SUV, les aficionados de la marque ont crié au scandale. Quand elle a eu l'outrecuidance de monter un moteur Diesel dans ledit Cayenne, alors accepté par la critique, ce fut le même tollé. Du coup, si ce gros 4X4 n'est pas une vraie Porsche aux yeux des puristes, il bénéficie d'un statut particulier, lui autorisant toutes les facéties technologiques, quitte à en faire un laboratoire pour les autres voitures de la marque. On attend ainsi de voir un bloc Diesel dans la Panamera, ce qui constituerait une suite logique.
De même, la présence de l'hybridation essence/électricité dans le nouveau Cayenne laisse présager des futures applications sur d'autres engins sportifs du constructeur de Stuttgart…

En attendant, cerise sur le gâteau, le Cayenne Hybrid s'offre un joli pied de nez aux écolos, toujours farouchement opposés aux SUV, et hermétiques aux prouesses technologiques déployées par les constructeurs pour réduire leur impact environnemental, là où d'autres industries se montrent bien plus polluantes et moins responsables…

Bref, en fait d'OVNI, Porsche a fait de son 4X4 un best-seller depuis son lancement il y a 7 ans. 280 000 unités ont trouvé preneur. Avec de telles ventes, à plus de 60 000 euros en moyenne, il convient aujourd'hui de reconnaître la pertinence du concept. D'où la nécessité d'offrir une seconde jeunesse à cet avaleur de kilomètres, sur route ou dans les chemins…
 


Rajeunissement


Voilà bien le maître mot de cette nouvelle génération de Cayenne. Outre la motorisation hybride, sur laquelle nous allons bien entendu revenir, les designers de Stuttgart ont resitué leur SUV dans son époque. Autrement dit, les fondamentaux sont respectés. Comprenez un empattement encore plus long que la première version et des porte-à-faux courts. A part cela, il s'est surtout agi de relooker l'arrière du Cayenne, qui prend désormais une allure moins statutaire, ou disons plus passe-partout, par le dessin des feux notamment. Les épaules restent néanmoins très marquées, et confirment la musculature de l'engin.

Mais c'est bien sûr les dessous du Cayenne que les ingénieurs ont le plus travaillé des méninges… Car, lorsque la décision de monter un système hybride sous le capot d'un véhicule de ce gabarit intervient dans un bureau d'études, le défi se montre complexe. En effet, un gros travail sur la réduction des masses devient nécessaire, puisque la technologie hybride comporte un moteur, une batterie, un système de refroidissement liquide, une gestion électronique…, ajoutant près de 175 kg à l'ensemble ! Inconcevable, pour un Cayenne qui pesait déjà 2 245 kg dans sa version S précédente.
Ainsi, chez Porsche, on a travaillé d'arrache-pied pour permettre au Cayenne S Hybrid de présenter le moins de surpoids possible. Un travail qui a donc bénéficié à l'ensemble de la gamme Cayenne, et a apporté nombre d'avantages…

Après son régime, le Cayenne version 2 pèse près de 180 kg de moins que son prédécesseur en fonction du modèle ! Un exploit dans l'époque actuelle. Dans le détail, le "gros" SUV a gagné 63 kg sur la motorisation et la transmission, 66 kg sur le châssis, plus de 110 kg sur la carrosserie et 10 kg sur l'électronique. Mais Porsche s'est tout de même offert le luxe de rajouter des équipements et d'augmenter la résistance de la structure, pour près de 70 kg.
Au final, un Cayenne S Hybrid s'affiche à 2,24 tonnes, soit le même poids que le Cayenne S de la génération précédente. Pour toutes les autres versions, les diminutions de masse vont de 140 à 185 kg…

 

Puissant, l'hybride !


Le Cayenne 2010 s'offre donc une motorisation essence/électricité, en plus des quatre versions connues, le V6 essence, le V6 Diesel, le V8 S et le V8 Turbo.
C'est sur la version six cylindres essence que le moteur électrique de 47 ch a été greffé. Ou plutôt sur sa transmission. La technologie retenue est, en effet, celle de l'hybridation parallèle, selon laquelle le générateur est intégré à la nouvelle boîte Tiptronic à 8 rapports. Ce qui rend son intégration techniquement plus simple, et permet de meilleures performances au démarrage. La batterie de 400 V, de type nickel-metal-hydrure, est, pour sa part, située sous le plancher du coffre. Avec un tel système, le Cayenne S Hybrid développe 380 ch en puissance combinée, pour un couple de 580 Nm et cela en rejetant (seulement) 193 g de CO2 au km ! Sans parler de l'agrément, puisqu'à basse vitesse, la propulsion peut se faire en 100 % électrique, selon le niveau de charge de la batterie.

Enfin, on notera que, pour que toutes les versions bénéficient un peu de la conscience environnementale de Porsche, chacune des motorisations du nouveau Cayenne équipées de la boîte Tiptronic, qu'il s'agisse du S, du Turbo ou du Diesel, se voient agrémentées d'un système Stop&Start, fonctionnant au moyen d'un démarreur renforcé. Une micro-hybridation salutaire, qui, combinée au gain de poids et autres améliorations, permet de réduire les émissions du Cayenne S standard à 245 g de CO2/km, contre 329 g pour le Cayenne S de 2003, par exemple. La consommation passe également de 13,7 l à 10,5 l.

Le Cayenne Turbo en bref



• Date de lancement : début juin 2010
• Segment de marché : SUV
• Principales concurrentes du Cayenne Turbo 500 ch (117 171 €) :
Mercedes ML63 AMG 510 ch : 117 500 €
BMW X6 M 555 ch : 122 620 €
Range Rover Sport V8 510 ch : 126 700 €
• Prix : De 56 773 à 117 171 €

Photo : Le Cayenne nouvelle génération, avec sa version hybride, devrait continuer de séduire les amateurs fortunés. Et les amoureux des motorisations plus nobles bénéficieront d'un Stop&Start.
 
Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
ZE : Renault veut garder un temps d'avance

Après la conversion à l'électrique de la quasi-totalité des constructeurs de la planète à plus ou moins longue échéance, l'Alliance Renault-Nissan, qui reste l'un des pionniers en la matière,

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page