Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
La contre-offensive

Pour l’heure, la cabine approfondie sur le Doblò est une exclusivité réalisée par Fiat France et Gruau. Elle pourrait intéresser d’autres pays, comme la Belgique, où la fiscalité permettrait d’en tirer un plein avantage. Affaire à suivre.

La contre-offensive

Tout juste auréolé du titre de “Van of the year 2011” lors du salon d’Hanovre, le Doblò Cargo s’enrichit d’une version cabine approfondie, qui vient compléter une gamme déjà large de six carrosseries. Fiat entend jouer sur le terrain du Renault Kangoo Express Maxi avant que celui-ci ne prenne une trop grande avance commerciale.

Sur le marché du VU, il ne faut jamais laisser une longueur d’avance à la concurrence. Fiat a définitivement intégré cet impératif. Une fois de plus, il appartient au Doblò Cargo de sonner la charge. Enfin disons, de recoller au peloton. La fourgonnette du constructeur italien, forte d’un plan produit volontairement étendu, s’est donc décidée à explorer un segment qui lui était jusqu’ici inconnu, celui du 1B haut, autrement dit d’augmenter significativement son volume de chargement, à l’instar de Renault et de son Kangoo Maxi, introduit sur le marché au printemps dernier.

A fin juillet, le cumul des immatriculations de fourgonnettes Fiat en France progressait de 11,1 %, par rapport à 2009, à 3 111 unités. Ce chiffre est en partie “pollué” par les ventes de N1, comme on le reconnaît chez le constructeur, et la croissance de Fiat serait plus proche des 3,4 %, en réalité. Une dynamique encourageante, qui place Fiat juste derrière le trio constitué de Renault (+ 5,9 %, à 18 097 unités au cumul), Peugeot (12 676, +11,8 %) et Citroën (13 684, - 0,6 %), et confortable pour le nouvel entrant, le Doblò Cargo en version cabine approfondie. Une septième carrosserie dans la gamme qui intègre le catalogue des concessionnaires, mais qui ne saurait exister sans l’intervention de Gruau. Le carrossier a signé un accord avec Turin pour assurer la transformation de l’habitacle qui aboutit à un utilitaire convertible de 5 places homologué.

Faire mieux que le Kangoo

Impressionnants resteront les délais très courts de mise à la route de ce projet. Pour rappel, le prototype avait été présenté lors de Solutrans, en mars dernier. Depuis, une véritable course contre la montre s’était engagée afin que le Doblò Cargo Cabine approfondie soit commercialisé au cours du second semestre. Un défi réussi.
Pour le client, comme pour le concessionnaire, l’opération se déroule en toute transparence. Le véhicule sort des chaînes de production turques prêt à recevoir les modifications opérées par Gruau. Il bénéficie des portes latérales coulissantes, de point d’encrage pour les ceintures ou encore des puits de jambes. A Laval, il faut à peine 3 h 30 pour équiper le Doblò d’une banquette rabattable. Ensuite, le carrossier prend en charge la livraison au concessionnaire.

Cette nouvelle version prend pour base le Combi N1 empattement Maxi, soit 3,10 m entre les trains, pour une longueur totale de 4,74 m. Un gabarit non négligeable mais qui reste manœuvrable grâce à un bon travail des ingénieurs de Fiat Professional. Précise, la direction a fait étalage de ses talents durant notre essai en milieu urbain. A l’arrière, la cabine propose un volume utile allant de 3 à 3,5 m3, selon la position de la banquette. “C’est 0,1 m3 de moins que la Kangoo Maxi, concède Patrice Bergonzi, le directeur de Fiat Professional France, car nous avons pris le parti de conserver une inclination des sièges pour un confort accru”. Une fois encore, ce sont les exigences en termes de confort qui ont limité la charge utile à 830 kg. Mais cette dernière donnée est tout à fait honorable, au vu de ce qui se fait chez les autres constructeurs. Renault, par exemple, se situe dans la moyenne, avec 740 kg. Et même en 2 places, la Kangoo Express Maxi avec ses 800 kg, ne rivalise pas.

Potentiel de 400 unités par an

Sous le capot, le Doblò laisse le choix entre deux moteurs. D’une part, on retrouve le 1,3 MultiJet 90, et d’autre part le 1,6 MultiJet 105, tous disponibles en Euro 4 et Euro 5 (ajout du FAP et du Star&Stop). Leurs émissions de CO2 s’échelonnant de 129 à 148 g/km. Sans oublier qu’eu égard à leurs conditions, elles profitent de tous les avantages fiscaux, dont la récupération de la TVA et l’affranchissement de la TVS.
Fiat a simplifié la gamme à son maximum. Ainsi il n’existe qu’une finition, le Pack CD Clim. En option, le client aura la possibilité de disposer de portes battantes à l’arrière, moyennant 150 €. En novembre et la sortie de la version semi-vitrée, une troisième rangée additionnelle sera aussi disponible. Le système d’infodivertissement maison, Blue&Me, viendra compléter la liste.

Les distributeurs du réseau Fiat pourront livrer sous peu les premiers modèles. La grille des tarifs débutera à 18 890 € HT pour le 1,3 l. Le Doblò Cargo Cabine approfondie doté d’une motorisation de 1,6 l se négociera, lui, au prix de 19 880 € HT. Plus puissant, il devrait séduire davantage les entreprises clientes. Yves Le Compte, directeur marketing de Fiat Professional, juge réalisable l’objectif de 400 exemplaires en année pleine. “Nous allons nous concentrer sur les artisans, les commerçants, les entreprises BTP et les grandes flottes”, amorce-t-il son plan de communication. “Il ne faut pas oublier le monde agricole”, tient à préciser toutefois Laurence Gilot, responsable communication du groupe Gruau. 


Le Doblò cargo en bref

Date de lancement : disponible

Principal concurrent du Fiat Doblò Cargo 1,6 Multijet 105 Cabine approfondie 19 880 € HT :
Renault Kangoo Express Maxi Cab. Approf. 1,5 dCi 105 (18 100 € HT)

Prix (HT) : de 18 890 à 19 880 € - Doblò Cargo 1,6 Multijet 105
 


Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
ZE : Renault veut garder un temps d'avance

Après la conversion à l'électrique de la quasi-totalité des constructeurs de la planète à plus ou moins longue échéance, l'Alliance Renault-Nissan, qui reste l'un des pionniers en la matière,

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page