Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Opération portes ouvertes !

Le nouvel Opel Meriva n’est pas seulement plus long que son aîné. Il affiche aussi des lignes beaucoup plus fluides et séduisantes.

Opération portes ouvertes !

Le nouvel Opel Meriva se distingue de son aîné non seulement par son style et ses prestations mais aussi par ses dimensions et son système de portes. De quoi rendre Opel ambitieux, puisqu’il vise 20 000 exemplaires.

C’est sûr. Opel s’est attaqué à un défi majeur quand il a décidé d’assurer la relève de l’Opel Meriva : ce modèle a fait figure de pionnier dans le segment des petits monospaces lors de son lancement courant 2003. Il a en outre été écoulé à plus d’un million d’exemplaires sur le seul Vieux Continent. Bref, autant dire que le constructeur aurait pu se contenter d’un “simple” renouvellement lorsqu’il s’est mis à travailler sur la nouvelle génération de l’Opel Meriva. Et bien, il n’en a rien été : Le Meriva a de nouveau décidé de marquer les esprits, faisant sans doute sien le célèbre mot de Danton, “de l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace !”. Cette cuvée 2010 n’a même presque plus rien à voir avec la version de 2003. D’abord, il est sensiblement plus long que son aîné, affichant 4,29 m (+ 24 cm). “Nous souhaitons chasser sur les terres des plus grands des petits monospaces”, nous a fait savoir le constructeur. Ensuite, le dernier-né de la marque au blitz se révèle plus avenant que son aîné côté design, notamment grâce à des lignes plus fluides, un pare-brise plus conséquent et des optiques avant en forme de nid d’abeilles. Visant pour l’essentiel les familles avec enfants, il se veut aussi un véritable exemple à suivre en matière d’ergonomie.

Un angle d’ouverture de 84°

Le nouvel Opel Meriva se distingue en tout cas par une grande modularité et une grande facilité d’accès : l’habitacle, disponible en six combinaisons différentes de teintes et de finitions, est doté d’un système de console centrale qui autorise la mise en place de différents rangements (FlexRail) et il est aussi équipé d’un système d’assises arrière autorisant de très nombreuses configurations (FlexSpace). Le nouvel Opel Meriva dispose au final de 32 espaces de rangement, la principale caractéristique de ce nouveau véhicule résidant bien sûr dans son système de portes arrières antagonistes (FlexDoors). Se verrouillant automatiquement au-delà d’une vitesse de 4 km/h, elles facilitent l’accès aux places arrière sans empêcher une montée en simultané des passagers avant et arrière : elles affichent un angle d’ouverture de 84°, les portières conventionnelles autorisant le plus souvent un angle d’ouverture maximal de 67°. La tenue de route et le confort de conduite restent néanmoins d’actualité. Les trains avant et arrière sont dérivés de ceux de l’Opel Zafira et ses voies avant et arrière sont sensiblement plus larges que celles de l’Opel Meriva précédent (de respectivement 39 mm et 45 mm).

Stop&Start et GPL programmés pour 2011

Ses futurs utilisateurs devront pourtant faire des choix en matière de finitions et de motorisations. Le nouvel Opel Meriva est proposé avec quatre niveaux de finition (Essentia, Enjoy, Cosmo et Cosmo Pack). Sa gamme de motorisations comprend pour sa part 3 blocs essence, tous de 1.4 litre, et 2 blocs Diesel, de respectivement 1.3 et 1.7 litre. Ces derniers, qui développent une puissance de 75 ch et 100 ch et comprennent tous un FAP, seront rejoints très prochainement par trois nouveaux blocs Diesel : un 1.3 litre de 95 ch ecoFlex, un 1.7 litre de 110 ch et un 1.7 litre de 130 ch (ils seront eux aussi tous équipés d’un FAP). Last but not least. Il sera disponible avec un système Stop&Start et une motorisation GPL courant 2011, les ventes de l’actuel Meriva s’effectuant déjà avec une motorisation GPL à hauteur de 50 %. Le volume de ventes visé par le constructeur en 2011 dans l’Hexagone ? De l’ordre de 20 000 unités, l’ancienne mouture, qui sera commercialisée jusqu’à la fin de l’année, ayant été écoulée dernièrement à environ 13 000 unités, soit 12,4 % du segment selon Opel.

L’ Opel Meriva en bref

Date de lancement : septembre 2010
Segment de marché : petits monospaces
Objectif (année pleine) : 20 000
Principales concurrentes de l’Opel Meriva 1.4 Twinport 140 ch Enjoy (18 500 €) :
Citroën C3 Picasso 1.6 VTi Confort : 17 850 €
Ford C-Max 1.6 Trend : 21 050 €
Renault Scenic 1.4 TCE Expression : 23 700 €
Prix :
de 15 400 à 21 100 € - Essence
de 16 800 à 23 100 € - Diesel

 


Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Ventes/France : la

Alors que la croissance des immatriculations s'est accélérée en novembre, avec un gain de 8,5%, la contribution à ce résultat des ventes tactiques explique en partie ce phénomène.

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page