Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Plus de substances

Cette nouvelle Passat sera l’une des armes de Volkswagen pour encore développer ses ventes flottes.

Plus de substances

En revisitant largement sa Passat, Volkswagen vient nourrir sa volonté de croissance. Cette berline jouera un rôle important, notamment sur le marché des flottes, afin que la marque atteigne les 8 % sur le marché français.

Présentée comme une 7e génération, cette Passat cuvée 2010 est certes nouvelle, mais se caractérise davantage par des évolutions que des révolutions. Une évolution pour plus de substances pourrait-on dire. “Avec la nouvelle Passat, nous voulons insuffler l’esprit du haut de gamme dans une berline du milieu de gamme supérieure”, explique Jacques Rivoal, le directeur de la marque en France. Le design, qui demeure classique, met l’accent sur cette volonté en reprenant l’identité visuelle de la Phaeton avec notamment la calandre à 4 lamelles. Les équipements illustrent encore davantage cette orientation. En effet, cette Passat, dont les tarifs demeurent équivalents à la génération précédente, fait le plein de nouveautés avec pêle-mêle le détecteur de fatigue, le Lane Assist Actif, l’éclairage actif ou encore le Park Assist nouvelle génération. Puis, même si cela peut paraître anecdotique, la Passat va offrir dès le printemps prochain l’ouverture facile du coffre en passant le pied sous le pare-chocs. Un gadget diront certains, automatiquement associé au démarrage sans clé, qui sera bien pratique une fois les bras chargés. Les professionnels apprécieront d’autant que cette clientèle est majoritaire dans les ventes.

Encore développer les ventes flottes

Outre l’amélioration de la capillarité du réseau (voir JA n° 1129), les ventes entreprises auront un rôle central dans la croissance annoncée de Volkswagen en France. La marque veut, à moyen terme, atteindre une part de marché “structurelle et pérenne” de 8 %. Contre environ 7 % ces dernières années. Pour cela la Passat jouera un rôle clé puisque six Passat sur dix sont vendues à des flottes et Jacques Rivoal veut encore progresser auprès de ces clients. “Nous avons particulièrement travaillé les aspects indispensables à ce marché, notamment en voulant rendre le TCO très compétitif”, expliquait le directeur lors de la présentation du modèle au dernier mondial de Paris. “De plus, nous proposons une gamme business avec les options incluses afin que celles-ci soient intégrées dans la valeur résiduelle qui devrait d’ailleurs augmenter de 5 points” poursuit-il. “Sur un prix de 28 000 euros cela peut permettre d’économiser 500 euros.” L’efficience des mécaniques est l’un des autres éléments indispensables au succès. Et là, la Passat améliore encore les choses. En effet, ce nouveau modèle voit ses consommations moyennes et ses émissions de CO2 baisser jusqu’à 18 %. La Passat 1.6 TDi 105, qui sera sans doute le modèle le plus vendu en France, affiche ainsi une consommation mixte moyenne de 4,2 l pour 109 g de CO2 rejetés/km.

Rester sur le podium du segment

Des améliorations notamment rendues possibles avec la généralisation, sur l’ensemble de la gamme Diesel, de la technologie BlueMotion qui regroupe notamment le Stop&Start, la récupération d’énergie au freinage, l’allongement des rapports de boîte, l’amélioration de l’aérodynamisme, etc. Les ingénieurs ont également revisité certains éléments comme les trains roulants, qui, bien qu’identiques dans leur conception ont été améliorés avec l’utilisation d’aluminium.

Tout cela, traduit en ambitions commerciales, fait naître un objectif de 20 000 Passat sur le marché français en 2011. Les berline et break représentant 8 000 unités chacune alors que la CC, qui bénéficie seulement des améliorations mécaniques et de quelques retouches dans l’habitacle, devrait atteindre 4 000 unités. Un nouveau challenge pour Volkswagen qui sur l’année 2010 a souvent placé sa berline sur le podium des ventes du segment dans l’hexagone derrière la C5 et la Laguna. Une position qui sera toutefois difficile à maintenir avec l’arrivée prochaine de la 508. A moins que la Passat face mieux qu’une autre française ? 

------------------
La Passat en bref

Date de lancement : Décembre 2010
Segment & Objectifs : Berline M2
20 000 unités en 2011 dont 8 000 berlines, 8 000 SW et 4 000 CC
Principales Concurrentes de la Passat 1.6 TDi 105 BM Confortline 27 810 € :
Opel Insignia 2.0 CDTi 110 Edition (5p) 25 200 € ;
Renault Laguna 1.5 dCi 110 Eco2 Carminat 25 450 € ;
Citroën C5 1.6 HDi 110 Confort 26 550 € ;
Ford Mondeo 2.0 TDCi 115 Titanium (5p) 27 650 €
Prix :
de 23 900 à 36 380 € - Essence
de 25 800 à 37 980 € - Diesel
(SW : + 1 230 e et + 1 430 € en Carat)
 


Fichier lié à l'article

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le groupe Pautric investit à Rennes

L'opérateur vient de consentir un investissement de 8 millions d'euros pour une nouvelle concession BMW/Mini dans la capitale bretonne.

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page