Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Cours de chinois accéléré pour Faurecia

Sur le modèle de Continental, Yann Delabrière veut faire de Faurecia un acteur majeur du marché chinois. Ce marché doit passer de 5 à 20-25 % du chiffre d’affaires du groupe d’ici 2015. Des objectifs que l’on peut rapprocher de ceux de Jacques Aschenbroich pour Valeo.

Cours de chinois accéléré pour Faurecia

Sortant d’une réunion avec les dirigeants de… Geely, Yann Delabrière a profité du Salon de Shanghai, sur lequel Faurecia était présent pour la première fois de son histoire, pour détailler la stratégie de son groupe sur un marché qu’il juge sans surprise hautement névralgique. Au-delà de la feuille de route industrielle, il évoque les accords conclus ou en cours de négociations, notamment l’accélération des échanges commerciaux avec les constructeurs chinois.
Extrait de l'article :

“Trop européo-centré”, avait lapidairement diagnostiqué Philippe Varin lors de son...

Taille de l'article : 1428 mots
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page