Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page

Son éminence

Fallait-il attendre ? Fallait-il attendre que Georges Douin quitte Renault pour le féliciter de son travail ? Fallait-il attendre qu'il ait prouvé le champ de son expertise technique au saint des saints de la passion automobile, au Berex, pour que l'on reconnaisse la valeur de l'homme...
Extrait de l'article :

...d'un métier maîtrisé au service d'un groupe industriel ? Fallait-il attendre le succès de la Clio tricorps ou de celui plus parlant encore de Renault Samsung pour...

Taille de l'article : 238 mots
DÉJÀ ABONNÉ ? S'IDENTIFIER
ABONNEZ-VOUS pour accéder à tous les contenus S'ABONNER
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page