Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le groupe Vidal tisse sa toile autour de Paris

Yves Vidal, dirigeant du groupe éponyme.

Le groupe Vidal tisse sa toile autour de Paris

Partenaire historique de Volkswagen Utilitaires en région parisienne, le groupe Vidal vient d’ouvrir un nouveau site à Trappes, un an seulement après la reprise du site de Rungis et trois ans après l’inauguration d’une structure à Nanterre. Un déploiement éclair autour de Paris axé sur l’après-vente et tourné vers le service aux clients.

Spécialiste du poids lourd et du véhicule utilitaire depuis près de trente ans, le groupe Vidal, représentant de la marque allemande depuis les années 80 via le site de Melun (77), est aujourd’hui le principal distributeur de la marque Volkswagen Utilitaires en région parisienne. La collaboration qui unit les deux groupes s’est surtout accélérée en octobre 2008 avec l’ouverture de la structure MVI de Nanterre (92), le long de l’A86. Un développement probant consolidé dès janvier 2010 avec le rachat par le groupe Vidal de la concession de Rungis (94), située à l’entrée du MIN, et renforcé en cette rentrée de septembre par l’ouverture d’une nouvelle structure à Trappes (78). Désormais implantés sur quatre départements franciliens, le groupe familial et le constructeur s’appuient sur une plaque cohérente et homogène en région parisienne, ce qui leur permet de répondre efficacement au besoin des professionnels. “Nous appliquons la même stratégie à chacune de nos structures tout en suivant les méthodes et l’organisation dictées par le constructeur, qui assurent un équilibre à cet ensemble. A terme, chacun des sites devrait représenter un quart de l’activité du groupe”, confie Yves Vidal, dirigeant du groupe éponyme.

L’après-vente et le client comme priorité

Véritable obsession ou recette maison, l’après-vente et le service qui composent le socle de la stratégie du groupe Vidal ont guidé chacun de ces développements. Une volonté constante de satisfaire le client qui résulte de l’expertise historique du groupe dans le domaine du poids lourd. “Le client est moins anonyme que dans une affaire VP et cette philosophie se rapproche de la stratégie que souhaite insuffler Volkswagen Utilitaires au sein du réseau”, résume Yves Vidal. Aussitôt la reprise du site de Rungis, le dirigeant s’est ainsi attaché à doubler ses effectifs en atelier ainsi qu’en magasin. “Nous avons conquis de nouveaux clients par la qualité de nos services, la disponibilité du personnel, des pièces ou encore notre réactivité. Nous sommes équipés de tous les outils modernes pour pouvoir répondre aux équipements des véhicules actuels et nous nous appuyons sur un homme dédié à l’activité pneumatique”, développe-t-il. Le groupe propose également des contrats de maintenance “maison”, à la carte, afin de coller au plus près des besoins et des choix du client. Cette proximité avec le client est également entretenue par la stabilité des effectifs, tant au niveau du commerce et de l’administratif que de l’atelier. “La moitié de nos collaborateurs ont commencé dans le groupe. Je suis un fervent défenseur de l’apprentissage qui est une vraie richesse”, revendique Yves Vidal.

Hausse de 30 % des ventes VN et VO

Une approche globale tournée vers le service qui a porté ses fruits puisque la concession de Rungis a rapidement doublé le nombre d’entrées par jour et augmenté de 30 % les ventes de VN et de VO. “Nous sommes pleinement satisfaits de l’avancée du site de Rungis. Nos résultats sont actuellement en phase avec le business plan fixé au moment de la reprise et nous nourrissons beaucoup d’espoir sur les deux années à venir car nous allons prendre la pleine mesure du secteur”, confie le patron. Une dynamique commerciale qui implique également une présence forte sur le terrain. Trois à quatre fois par an, le groupe présente la gamme utilitaire Volkswagen au cœur du MIN. “Dans ce métier, il est important d’aller vers le client car 60 % des ordres de vente sont négociés chez eux et non dans nos murs”, explique le dirigeant francilien.

Boucler la boucle autour de Paris

Une présence d’autant plus judicieuse que Volkswagen Utilitaires propose une gamme totalement renouvelée au cours des deux dernières années, complétée par l’arrivée en 2010 du pick-up Amarok. “Le groupe a affiché son objectif de doubler ses volumes à l’horizon 2015. Nous souhaitons accompagner ces ambitions qui ont grandement motivé notre partenariat”, affirme Yves Vidal, qui a donc confirmé sa fidélité à la marque Volkswagen en ouvrant, fin septembre, ce nouveau site à Trappes qui regroupe une vingtaine de personnes. “Nous couvrons désormais 75 % de la région parisienne et nous nourrissons encore des projets afin de fermer la boucle autour de Paris”, annonce-t-il. Toujours sous l’enseigne Volkswagen Utilitaires, évidemment.

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
  • Jacques Lesch
    Samedi 25 Août 2012, 13:57
    bonjour m vidal,j'ai fait monter un hard top par m v i Nanterre et j'ai des doute sur la qualité du montage je souhaiterai pouvoir présenter mon véhicule a une personne compétente il y a pour moi quelque anomale et possibilité de fuite d'eau en souhaitant un contact rapide de votre part merci a l'avance cordialement
Plus d'articles
Ventes/France : la

Alors que la croissance des immatriculations s'est accélérée en novembre, avec un gain de 8,5%, la contribution à ce résultat des ventes tactiques explique en partie ce phénomène.

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page