Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Notée “AAA”

Taillé pour l’Europe, le Q3 sera un formidable outil de conquête et de fidélisation avec une A3 Sportback en fin de cycle.

Notée “AAA”

Audi enchaîne les succès, méritant sans doute la note maximale de AAA. Après l’A1, voici le Q3 qui devrait connaître une trajectoire identique, avant que ne débarque la nouvelle A3. Itinéraires d’enfants gâtés.

Audi est en route vers de nouveaux records. En effet, le constructeur d’Ingolstadt est aujourd’hui sur un trend de ventes qui pourrait lui permettre de franchir la barre des 1,3 million d’unités dans le monde cette année. Et 2012 s’annonce également bien avec la montée en puissance de nouveaux modèles. Car la clé de la réussite est bien là, et Audi ne relâche pas ses efforts avec 2 milliards investis chaque année dans le produit. Ainsi, d’une gamme de 26 modèles en 2006, la marque en comptera 42 en 2015 ! Année où Audi espère 1,5 million de ventes avant de viser les 2 millions en 2020. Tous les continents seront essentiels dans cette quête : la Chine, le premier marché d’Audi cette année avec 300 000 unités, mais aussi l’Europe et surtout les Etats-Unis.

En France également, l’année 2011 sera un nouveau sommet avec plus de 62 000 ventes. En effet, après avoir tutoyé les 50 000 unités en 2009, puis avoir dépassé ce chiffre en 2010, la progression est encore plus forte cette année, notamment avec les très bons résultats de l’A1. Et l’effervescence des lancements, qui soutient cette croissance, est loin de se calmer.

Q3 : attention succès !

Alors que les versions hybrides des Q5, A6 et A8 sont dans les starting-blocks, comme les sportives S6, S7 ou S8, le nouveau best-seller de la marque aux anneaux s’appelle le Q3. Dans les showrooms français à partir du 3 novembre, ce nouveau SUV compact va surfer sur le succès impressionnant du Q5. Le Q3 a d’ores et déjà enregistré 2 000 commandes, ce qui permet d’affirmer que l’objectif 2011 de 1 700 unités appartient au passé. Pour l’année prochaine, 2012, Audi est naturellement plus ambitieux avec un objectif de 7 700 immatriculations. Sans doute le maximum qu’Audi France ait pu obtenir car, pour l’heure, la production du Q3 sur le site Martorell, en Espagne, est calibrée à 100 000 unités par an. Produit vraiment taillé pour l’Europe, le Q3 sera un formidable outil de conquête, mais aussi de fidélisation. En effet, ce SUV compact pourrait être le suppléant idéal d’une A3 Sportback en fin de cycle. Si l’A3 est annoncée pour Genève, avec une commercialisation en juin, la version Sportback devra attendre l’automne 2012. Esthétiquement proche du Q5, son petit frère offre toutefois un style plus dynamique, notamment avec une ligne de toit plus fuyante à l’arrière. Au chapitre des mécaniques, on retrouve les TDi 140 et 177 ch. Ce niveau de puissance, qui devrait représenter 50 % des ventes, est systématiquement associé à la transmission Quattro et à la boîte double embrayage S-Tronic. Le plus petit des blocs Diesel, qui devrait représenter 40 % des ventes, est donc disponible en deux roues motrices et affiche des émissions de CO2 de seulement 138 g/km. Les 10 % de clients qui préfèrent l’essence, en attendant le Q3 équipé du 5 cylindres du TT RS dégonflé à 300 ch, ont le choix entre une version 170 ch ou 211 ch du 2.0 TFSi.

Un nouveau moteur essence bi-injection

Fidèle à la philosophie de l’allégement voulue par la marque, symbolisée par le programme Audi Ultra, le Q3 2.0 TDi 140 n’affiche que 1 445 kg sur la balance et nous livre également des indications sur le futur d’Audi. En effet, à l’intérieur, la planche de bord, que le constructeur définit comme “aérienne”, donne de nombreux indices sur ce que sera la future A3. Mais d’ici sa commercialisation, d’autres nouveautés seront sur le marché, à commercer pour la nouvelle A6 Avant, mais aussi la famille A5 faceliftée qui inaugurera, notamment, un tout nouveau bloc essence bi-injection développant 170 ch. Ce 1.8 TFSi affichera une consommation moyenne de 5,7 litres, synonyme de 134 g/km, soit une baisse de 21 % par rapport à son prédécesseur. Les raisons de ces performances sont nombreuses, mais principalement dues à la double injection. En effet, en plus de l’injection directe “classique”, qui fonctionne au démarrage et dans les hauts régimes, ce bloc fait appel à une injection indirecte de carburant durant les phases de charge partielle, réalisée à l’extrémité de la tubulure d’admission où le précieux liquide est plus facilement mélangé à l’air pour une meilleure combustion. La devise de la marque, “Vorsprung Durch Technik”, l’avance par la technologie, prend encore tout son sens ici. Pour conclure ce chapitre produits, l’A1 Sportback sera sans doute l’un des autres succès de l’année 2012. Dévoilée en novembre, cette version 5 portes de la petite Audi arrivera sur le marché en février prochain.

Audi n’a donc pas fini d’afficher une belle croissance, mais peut-être plus important encore, de bons résultats financiers pour pouvoir l’alimenter. Après le record de l’exercice 2010, où la marque avait affiché un résultat de 3,634 milliards d’euros, celui de 2011 s’annonce encore plus élevé.
 

Copyright photo : UnitedPictures.

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Renault va lancer un label VO ZE

A l'image de Nissan, Renault va déployer, durant le premier semestre 2017, un label VO dédié à ses modèles électriques. Zoé en tête.

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page