Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
La valse des boss

La valse des boss

Comme il est commun dans les dîners cossus, entre le poisson durassien que l'on dépèce avec pesanteur et la fine de champagne que l'on agrémente d'un Montecristo ou autre Cohiba, de déplorer le caractère insaisissable du monde contemporain. Les choses vont trop vite, on ne peut rien changer. Le pouvoir...
Extrait de l'article :

...et les marchés se seraient mués en abstractions et seul un deus ex-machina pourrait nous délivrer du système. Drôle d'aporie... Drôle d'échafaudage conceptuel sur le...

Taille de l'article : 324 mots
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page