Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page

"Dix nouveaux Fleet Centers"

Luc Chausson, directeur de Skoda France - Skoda souhaite totaliser une vingtaine de Fleet Centers à la fin 2012 et une trentaine en 2014. Cela lui sera d’autant plus utile que la marque désire doubler sa part de marché sur le seul segment des professionnels dans un horizon de cinq ans et qu’elle vient tout juste de lancer une gamme dédiée aux professionnels, dénommée Définition Business.

JOURNAL DE L’AUTOMOBILE. Comment ont évolué vos ventes à professionnels en 2011 ?
LUC CHAUSSON.
Plutôt favorablement. Sur l’ensemble de l’exercice, nous devrions avoir enregistré un peu moins de 8 000 ventes à professionnels, soit environ 7 % de plus qu’en 2010. A la fin novembre, elles avaient progressé sur ce rythme, avec une croissance de 60 % du côté de la seule LLD, une hausse de 7 % auprès des sociétés à proprement parler et hors LCD, et enfin un recul de 10 % du côté de la seule LCD.

JA. Vos Fleet Centers ont-ils fortement contribué à ces ventes ?
LC.
Ils y ont contribué, mais pas encore dans des proportions importantes. Les collaborateurs de ces Fleet Centers ont dû être formés et nous ne comptons encore que dix Fleet Centers. Mais cela va rapidement évoluer. Dix nouveaux devraient voir le jour en 2012 et nous souhaitons en comptabiliser au moins trente en 2014. Tout ceci devrait nous permettre d’atteindre l’un des objectifs que nous nous sommes assignés sur le marché des professionnels à un horizon de cinq ans. A cette date, nous souhaitons y avoir doublé notre part de marché.

JA. D’autres éléments doivent-ils contribuer à la réalisation de cet objectif ?
LC.
Oui, dans la mesure où nous misons aussi beaucoup sur nos modèles et nos nouvelles gammes. Nous comptons notamment sur notre nouvelle gamme dite Définition Business. Finalisée en septembre dernier et destinée exclusivement aux professionnels, elle concerne à la fois l’Octavia, la Superb, la Fabia, le Roomster et le Yeti. Autant de modèles également disponibles dans notre gamme tout public dite GreenLine.

JA. Quels vont être vos priorités et objectifs sur 2012 ?
LC.
Pour l’essentiel, nous allons faire en sorte de continuer à travailler avec des grands comptes et des loueurs longue durée, d’optimiser notre tarification en partenariat avec notre captive et de soutenir la montée en puissance de nos Fleet Centers ainsi que de notre gamme Définition Business (N.D.L.R. : les véhicules évoluant dans cette gamme se distinguent bien évidemment par des motorisations respectueuses de l’environnement et des équipements appréciés des professionnels, types régulateur de vitesse ou système Bluetooth).

JA. Et concernant vos objectifs ?
LC.
Nous restons très prudents sur 2012, même si cet exercice sera marqué par le lancement de notre mini-citadine Citigo et de notre nouveau modèle aujourd’hui baptisé MissionL. Cet exercice devrait être relativement compliqué. Aussi, cette année, nous aimerions de nouveau que les ventes à professionnels participent à hauteur de 20 à 25 % aux ventes totales de la marque.
 

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
ZE : Renault veut garder un temps d'avance

Après la conversion à l'électrique de la quasi-totalité des constructeurs de la planète à plus ou moins longue échéance, l'Alliance Renault-Nissan, qui reste l'un des pionniers en la matière,

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page