Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Seat souhaite franchir un palier

Seat souhaite franchir un palier

La marque projette d’atteindre les 4 700 ventes à professionnels cette année hors LCD. Pour y parvenir, elle compte s’appuyer sur l’ouverture de nouveaux Fleet Centers, accroître ses ventes auprès des sociétés de taxis, capitaliser sur une offre ciblant les auto-écoles et ouvrir l’accès des entreprises à sa gamme de véhicules baptisée Copa.

En matière de ventes à professionnels, il pourrait bien y avoir un avant et un après 2012 chez Seat. Sur ce nouvel exercice, la marque d’origine espagnole a l’intention d’atteindre les 4 700 unités vendues à professionnels hors LCD (3 229 en 2011). Et pour réaliser cet objectif, elle ne va pas uniquement miser sur un bon maintien du marché. D’ici à la fin de l’année, Seat a prévu d’ouvrir trois nouveaux Fleet Centers (17, à ce jour), programmé une hausse significative de ses ventes aux sociétés de taxis (grâce à l’attractivité de l’Alhambra) et anticipé un intérêt des auto-écoles pour son offre de financement packagée conçue spécialement pour elles avec l’Ibiza (elle repose pour l’essentiel sur le crédit-bail et a été conçue en partenariat avec Volkswagen Bank). “Nous avons aussi décidé de permettre aux entreprises d’accéder aux véhicules de notre gamme Copa”, explique François Larher, chef de services ventes entreprises et VO de Seat. Cette gamme comprend deux niveaux de finition et elle pourrait bien être le prélude au lancement d’une gamme purement business chez Seat… même si la marque considère que la gamme Copa est d’ores et déjà assimilable à une gamme entreprises.

Autre élément essentiel sur lequel compte bien capitaliser Seat en 2012 : l’engagement de ses Fleet Centers en matière de performances. “Nous souhaitons désormais que les professionnels participent à leurs ventes VN à hauteur de 15 %”, précise François Larher. La part de ces professionnels oscille aujourd’hui dans une fourchette allant de 10 à 15 %. Bref, il y a de fortes chances que Seat atteigne son principal objectif sur 2012. Et cela lui sera d’autant plus facile qu’elle dispose déjà d’une gamme de véhicules rejetant relativement peu de CO2 (Ecomotive). Rien d’étonnant, donc, si trois quarts des ventes de cette gamme ont été effectuées auprès de professionnels en 2011.

Sur cet exercice, la marque a comptabilisé de l’ordre de 3 400 ventes à professionnels hors LCD, soit une hausse de 10 % par rapport à 2010. “Nous avons enregistré des hausses de 20 % auprès des grands comptes et des loueurs longue durée”, relève le chef de services ventes entreprises et VO de Seat. La marque y est parvenue à la fois en optimisant ses valeurs résiduelles et en travaillant un peu plus sa communication auprès des loueurs longue durée. “Alors que nous ne comptions aucun véhicule chez LeasePlan il y a quelques années, nous en dénombrions environ 500 à la fin 2011”, se réjouit François Larher. Last but not least : sur l’exercice écoulé, les ventes à professionnels de la marque ont été réalisées pour moitié avec ses seuls Fleet Centers. De bon augure pour 2012, surtout quand on sait que Seat souhaite que sa part de marché progresse cette année d’un demi-point, à 2 %. “Le marché flottes devrait plutôt bien se tenir”, anticipe par ailleurs le chef de services ventes entreprises et VO de Seat.

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
  • Axel Bolle
    Jeudi 26 Janvier 2012, 11:35
    C'est le moment ou jamais.
Plus d'articles
ZE : Renault veut garder un temps d'avance

Après la conversion à l'électrique de la quasi-totalité des constructeurs de la planète à plus ou moins longue échéance, l'Alliance Renault-Nissan, qui reste l'un des pionniers en la matière,

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page