Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
GM is back !

GM is back !

Porté par la marque Chevrolet, GM est redevenu le premier constructeur mondial en 2010, avec plus de 9 millions de ventes. Mais il ne compte pas s’arrêter là.

Après une parenthèse de trois années, GM a retrouvé le leadership mondial. En effet avec 9 025 942 ventes dans le monde, soit une croissance de 7,6 %, le constructeur américain reprend la première place devant le groupe Volkswagen (8,16 millions) et Toyota (environ 7,5 millions). Une performance qui doit beaucoup à la marque Chevrolet, véritable fer de lance mondial en plus d’être la référence américaine en termes de volume. Ainsi, Chevy a totalisé plus de 4,76 millions en 2011, dont 1 775 812 aux Etats-Unis. Un pays où GM a enregistré 2 503 820 immatriculations. Les hommes du Renaissance Center sont évidemment satisfaits, mais ils travaillent également à estomper cette “Chevy dépendance” avec les autres marques du groupe qui sont aujourd’hui au nombre de trois, avec Buick (177 633 unités en 2010, + 14,3 %), Cadillac (152 389, + 3,7 %) et GMC (397 986, + 18,8 %). Si GMC demeure donc le spécialiste des pick-up et autres vans, avec un espace commercial assez bien défini, Buick et Cadillac ont un rôle plus large et évoluent notamment pour contrer les Asiatiques ou les Premium européens qui dominent largement les constructeurs américains sur leur sol. Buick pourra compter sur une nouvelle arme avec un petit SUV appelé Encore. Il s’agit en fait de l’Opel Mokka traité d’une manière plus luxueuse. Produit en Corée, comme l’Opel, ce modèle sera un vecteur de croissance, mais surtout de conquête sur un segment naissant aux US, où évoluent notamment le Nissan Juke et la Mini Countryman. En attendant ce petit SUV, Buick enregistre toutefois des bons résultats avec des ventes mondiales en hausse de 17 % et de 14 % aux Etats-Unis grâce aux Verano, LaCrosse, Enclave et autres Regal.

Les Premiums allemands dans le viseur de Cadillac

Contrairement à Buick avec l’Encore, Cadillac arrive avec l’ATS sur un segment très disputé et ultra dominé par les constructeurs étrangers. En effet, les berlines d’une manière générale, et les berlines Premium en particulier, sont l’apanage des marques japonaises et allemandes. Pour éviter les erreurs du passé, notamment avec la BLS, Cadillac est reparti d’une feuille blanche. L’ATS repose sur une nouvelle base technique baptisée RWD. Il s’agit d’une propulsion pouvant accueillir en option 4 roues motrices. Mêmes les mécaniques seront nouvelles, notamment un 4 cylindres turbo développant 270 ch. Un V6 sera également à la carte avec une puissance de plus de 320 ch. Parions que, d’ici quelques mois, une ATS-V fera également son apparition pour aller chasser sur le terrain des M, AMG ou RS. Conscient de l’importance de ce modèle, Cadillac vise l’excellence car, encore plus que les volumes, “ce segment est le plus important en termes d’image de marque”, a lancé Don Butler, vice-président Cadillac en charge du marketing.

Chevy voit jeunes ! Code 130R et Tru 140S sont clairement à destination “de la nouvelle génération”, a indiqué Mark Reuss, le président de GM North America. Ce dernier n’a pas manqué de souligner le potentiel économique de cette nouvelle génération puisque, selon lui, “il y a aujourd’hui 80 millions de consommateurs américains qui ont moins de 30 ans, qui comptent pour 40 % des acheteurs d’automobiles, ce qui représenterait un pouvoir d’achat de 1 000 milliards de dollars (780 milliards d’euros)”. A 20 000 dollars environ l’unité, cela ferait beaucoup de coupés Chevrolet ! Mais, au-delà du design, ces deux coupés proposent deux architectures différentes. Ainsi, le Code 130R, finalement pas très loin d’une petite Camaro, est un propulsion alors que le Tru 140S, plus proche d’une Audi TT, est traction. En revanche, tous deux proposent la même mécanique avec le bloc 1,4 turbo, déjà connu chez Opel notamment, offrant ici 150 ch. Les réactions du public seront sans doute une aide à la décision.

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Renault se lance dans la presse

Le constructeur automobile va faire son entrée dans le capital du groupe Sophia, éditeur des magazines Challenges, Historia ou encore Sciences et Avenir appartenant à Claude Perdriel.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

Zanzicar : la plateforme digitale du groupe Parot est née !

L'opérateur bordelais a dévoilé ce matin les contours de sa plateforme de vente en ligne de VO. Celle-ci est appelée à casser les codes du marché de la seconde main et doit écouler 15000 unités

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page