Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Car’Go passe  par les corners

Car’Go passe par les corners

Le loueur d’origine savoyarde compte ouvrir une centaine Points Car’Go cette année. Il s’agit de corners de location déployés chez des garagistes, des carrossiers ou encore des MRA.

Cette année, Car’Go compte privilégier le développement de son réseau et l’accroissement de son activité, tant en LCD qu’en LLD. Le loueur table sur l’ouverture d’une centaine de nouveaux Points Car’Go à la fin de l’exercice, qu’il montera en puissance tout au long de l’année avec la LLD. Car’Go compte à ce jour 6 sites détenus en propre et quelque 250 comptoirs de location, ces derniers incluant une quarantaine de franchisés et environ 200 Points Car’Go. “Nous répondons à beaucoup plus d’appels d’offres au niveau de la LLD et nous ouvrons chaque mois une dizaine de nouveaux Points Car’Go”, explique Dominique de Saint-Léger, le directeur marketing de Car’Go.

L’an dernier, le loueur est aussi entré à hauteur de 9 % dans le capital de la société d’investissement Idef, spécialiste de la franchise, et a pris le contrôle de la société Hermey, une opération de croissance externe qui lui a permis d’atteindre les 1 000 véhicules en parc LLD.

310 VO revendus en 2011
Car’Go ne cherche pas pour autant à changer de positionnement : le loueur s’attache à développer son activité de LLD surtout à un niveau local et ladite activité s’appuie pour l’essentiel sur des véhicules spécifiques, comme des véhicules réfrigérés par exemple. “Il s’agit surtout de VUL et de VU”, précise Dominique de Saint-Léger. Ajouter à cela le fait que certains produits d’appels restent toujours d’actualité chez le loueur (la location à l’heure de VP ou de VU moyennant 9 ou 19 euros, par exemple), et il y a de fortes chances pour que Car’Go fasse mieux en 2012 qu’en 2011. Les données du loueur sur l’exercice écoulé doivent encore être consolidées. “Notre chiffre d’affaires 2011 devrait être identique à celui de 2010”, estime le directeur marketing de Car’Go. Le loueur devrait aussi avoir revendu 310 VO en 2011, reventes réalisées auprès de particuliers à hauteur de 30 % et de marchands à 70 %. “Notre flotte est en buy-back à environ 90 %”, relève Dominique de Saint-Léger. Car’Go chapeaute un parc d’environ 4 000 véhicules.

Stand Franchise Expo : G21-H22
 

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
PSA confiant pour redresser la barre en Chine

Après trois années de baisse ayant conduit PSA a vendre "seulement" 387 000 véhicules en 2017 dans le pays, le groupe français dirigé en Chine par Carlos Gomes veut inverser la tendance dès cette

Ventes VN : l’essence s’affirme, le Diesel décline

Les immatriculations françaises de voitures Diesel reculent de 11 % depuis janvier. Un repli dont profitent les modèles essence et hybrides, en forte progression.

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page