Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
PSA/GM : un pont suspendu

D’un point de vue stratégique, l’accord semble plus favorable à PSA, ce qui explique aussi la prise de participation de GM dans le groupe français, sans réciprocité. Rappelons que la capitalisation boursière du groupe américain est dix fois supérieure à celle du français.

PSA/GM : un pont suspendu

Si un accord entre deux groupes de cette envergure est naturellement significatif, il convient de ne pas en tirer de conclusions hâtives et de se garder de jugements péremptoires. En effet, la construction d’une grande alliance ne peut s’envisager qu’à moyen terme et reste, pour l’heure, une hypothèse riche en variables, y compris exogènes.
Extrait de l'article :

Tout d’abord, comme l’indique une note récente des experts du CIC Securities, PSA Peugeot Citroën n’avait pas le...

Taille de l'article : 1172 mots
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page