Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page

"Probablement le plus grand professionnel européen dans le domaine du retail"

Paul Sevin, vice-président ventes et marketing Seat

JOURNAL DE L’AUTOMOBILE. A la tête des ventes de Seat, vous côtoyez régulièrement Christian Klingler. Mais je crois qu’il ne s’agit pas de la première fois ?
Paul Sevin.
Effectivement, à une époque pas si lointaine, je travaillais déjà avec lui lorsqu’il était à la tête de PGA. Cela fait donc quinze ans que je le connais car l’aventure de PGA avec Pierre Guénant s’est rapidement poursuivie avec Christian Klingler. PGA faisait partie des puissants investisseurs qui ont assuré la croissance de la marque Peugeot. Et l’histoire a fait que l’on se retrouve aujourd’hui.

JA. Comment le définiriez-vous ?
PS.
Comme un très grand professionnel. Sa réussite au sein de PGA en a probablement fait le plus grand professionnel européen dans le domaine du retail. Il a longtemps travaillé dans un des métiers les plus difficiles où il devait apporter de la profitabilité à des affaires en difficulté. Et le succès de PGA repose en partie sur la croissance retrouvée de ces affaires. Il a transformé des lingots de plomb en lingots d’or.

JA. En quoi son expérience au sein de PGA est finalement un atout dans les fonctions qu’il occupe aujourd’hui ?
PS.
Il s’est adapté à une vitesse étonnante au monde des marques. Mais, fondamentalement, le discours est le même. En effet, comme pour un groupe de distribution multimarque, il travaille aujourd’hui avec toutes les marques du groupe Volkswagen dans le but de faire gagner chacune. Ce discours nous avait plu à l’époque de PGA et, aujourd’hui, au sein du groupe, il enjoint chacune des marques à développer son ADN, à avancer, à être créative et audacieuse.

JA. En plus de celles du manager, quelles sont les principales qualités de l’homme ?
PS.
C’est un homme d’une grande loyauté, d’une grande éthique et d’une grande pudeur. De celles qui font les grands dirigeants. Je suis particulièrement fier et heureux du choix du jury du Journal de l’Automobile. Qu’il ait réussi à identifier Christian Klingler, un homme discret qui ne parle et ne se montre pas beaucoup. Le jury récompense ainsi un grand dirigeant, mais fait également le pari de l’avenir car son histoire ne fait que commencer, vu son âge.

 

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles

Marc Bruschet, président du Groupement national des concessionnaires Opel (GNCO), revient sur les enjeux de la résiliation des contrats de distribution Opel. En ligne de mire, l’alignement du format

Ventes VN : l’essence s’affirme, le Diesel décline

Les immatriculations françaises de voitures Diesel reculent de 11 % depuis janvier. Un repli dont profitent les modèles essence et hybrides, en forte progression.

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page