Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page

"J’ai tout de suite identifié chez Christian Klingler un dirigeant hors normes"

Questions à Claude Fréret

JA. Pour avoir longtemps travaillé avec lui, quelles caractéristiques de Christian Klingler mettriez-vous en avant ?
CF.
A brûle-pourpoint, ce qui m’a le plus impressionné chez Christian Klingler, c’est sa puissance de travail exceptionnelle et sa détermination hors normes. Quand il a une conviction, il ne renonce jamais ! Par ailleurs, il convient de saluer sa très grande capacité d’adaptation, une qualité précieuse. Son parcours en témoigne, car passer d’un groupe comme PGA à un groupe comme Volkswagen nécessite précisément une immense faculté d’adaptation. Cela induit aussi une aptitude à se remettre véritablement en question. En restant succinct, voilà ce que je retiens de dix années de collaboration fructueuse, durant lesquelles nous avons travaillé sur des projets palpitants et parfois complexes. Dans un autre registre, j’insiste sur le fait que c’est vraiment quelqu’un qui ne laisse pas indifférent.

JA. Aviez-vous déjà identifié ces qualités et ce potentiel chez le jeune trentenaire que vous avez d’abord rencontré ?
CF.
Sans flagornerie aucune, j’ai tout de suite identifié chez Christian Klingler un dirigeant hors normes. Pour toutes les raisons que j’ai déjà évoquées, mais surtout pour son infaillible détermination. Une détermination qu’il sait faire partager à ses collaborateurs et tout le monde se met ainsi au service d’une ambition. Une détermination qui se traduit aussi par un grand pragmatisme dans ses prises de décision. C’est la marque d’un grand dirigeant.

JA. Jusqu’où le voyez-vous aller, alors qu’il n’est encore qu’un quadra ?
CF.
Fondamentalement, je crois qu’il a les qualités pour réussir dans tout ce qu’il entreprend. Surtout que c’est quelqu’un qui aime le risque et qui sait parfaitement gérer la prise de risques.

JA. On le dit francophile, confirmez-vous cela ?
CF.
Il est effectivement très attaché à la France. Cela dépasse le business et la langue et c’est aussi une affaire culturelle. Par exemple, il aime notre gastronomie et l’art de vivre qui l’accompagne. S’il n’y a jamais d’excès, c’est aussi un épicurien.

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Ventes/France : la

Alors que la croissance des immatriculations s'est accélérée en novembre, avec un gain de 8,5%, la contribution à ce résultat des ventes tactiques explique en partie ce phénomène.

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page