Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page

"J’ai tout de suite identifié chez Christian Klingler un dirigeant hors normes"

Questions à Claude Fréret

JA. Pour avoir longtemps travaillé avec lui, quelles caractéristiques de Christian Klingler mettriez-vous en avant ?
CF.
A brûle-pourpoint, ce qui m’a le plus impressionné chez Christian Klingler, c’est sa puissance de travail exceptionnelle et sa détermination hors normes. Quand il a une conviction, il ne renonce jamais ! Par ailleurs, il convient de saluer sa très grande capacité d’adaptation, une qualité précieuse. Son parcours en témoigne, car passer d’un groupe comme PGA à un groupe comme Volkswagen nécessite précisément une immense faculté d’adaptation. Cela induit aussi une aptitude à se remettre véritablement en question. En restant succinct, voilà ce que je retiens de dix années de collaboration fructueuse, durant lesquelles nous avons travaillé sur des projets palpitants et parfois complexes. Dans un autre registre, j’insiste sur le fait que c’est vraiment quelqu’un qui ne laisse pas indifférent.

JA. Aviez-vous déjà identifié ces qualités et ce potentiel chez le jeune trentenaire que vous avez d’abord rencontré ?
CF.
Sans flagornerie aucune, j’ai tout de suite identifié chez Christian Klingler un dirigeant hors normes. Pour toutes les raisons que j’ai déjà évoquées, mais surtout pour son infaillible détermination. Une détermination qu’il sait faire partager à ses collaborateurs et tout le monde se met ainsi au service d’une ambition. Une détermination qui se traduit aussi par un grand pragmatisme dans ses prises de décision. C’est la marque d’un grand dirigeant.

JA. Jusqu’où le voyez-vous aller, alors qu’il n’est encore qu’un quadra ?
CF.
Fondamentalement, je crois qu’il a les qualités pour réussir dans tout ce qu’il entreprend. Surtout que c’est quelqu’un qui aime le risque et qui sait parfaitement gérer la prise de risques.

JA. On le dit francophile, confirmez-vous cela ?
CF.
Il est effectivement très attaché à la France. Cela dépasse le business et la langue et c’est aussi une affaire culturelle. Par exemple, il aime notre gastronomie et l’art de vivre qui l’accompagne. S’il n’y a jamais d’excès, c’est aussi un épicurien.

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Nouveau développement pour Car Avenue

Le groupe dirigé par Stéphane Bailly se renforce dans le réseau Citroën en reprenant les trois concessions de Sarreguemines, Forbach et Saint-Avold de Jean Herber. En 2017, Car Avenue a dépassé le milliard

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page