Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
BMW M135i : Super étendard

Avec la M135i débarquera, le 20 septembre prochain, l’ensemble de la gamme 3 portes de la Série 1, tout juste un an après la 5 portes.

BMW M135i : Super étendard

Avec la M135i, BMW offre, à nouveau, un 6 cylindres à la Série 1, qui se décline aujourd’hui en une version 3 portes. Dans les showrooms dès le 20 septembre prochain, cette Série 1 vient renforcer la gamme compacte du Bavarois en vue d’un intense combat avec ses concurrents de toujours.

M, Quattro, AMG. Aucun segment ni même aucune niche n’échappe à la guerre commerciale que se livrent les trois constructeurs Premium allemands. En effet, en plus des gammes classiques, BMW, Audi et Mercedes ne se lâchent pas d’une semelle dans l’univers des modèles sportifs avec leurs trois filiales dédiées. Ainsi, M, Quattro et AMG, n’en finissent plus de pimenter les gammes, allant de la compacte aux SUV en passant par les coupés. Et c’est loin d’être terminé puisque chacune de ces entreprises veut représenter une part plus large dans les ventes de la marque. Ainsi, AMG, qui vient de fêter ses 45 ans, veut atteindre 30 000 unités en 2017. Quattro ne restera pas sans réponse, comme le témoigne le lancement début 2013 du SQ5, le premier modèle S TDi, et M, la griffe de BMW qui fête ses 40 ans cette année, nous réserve encore de belles surprises après ces derniers mois déjà riches en nouveautés avec les M5, M6 ou encore les M550d. Autant de nouveautés qui permettent à la gamme des 8 modèles M d’afficher des ventes en hausse de 24,9 % à fin mai, avec près de 8 500 unités vendues. Et ce volume devrait encore fortement augmenter avec à la M135i, qui sera sur nos routes le 20 septembre prochain comme l’ensemble de la gamme 3 portes de la nouvelle Série 1. Une nouvelle carrosserie pour venir conforter le succès de la nouvelle génération de la Série 1, 5 portes, qui s’est déjà vendue à plus de 100 000 unités depuis son lancement en septembre 2011. Mais revenons à la M135i, qui vient coiffer cette nouvelle gamme 3 portes.

Avec la M135i, la Série 1 renoue avec un 6 cylindres

Sur le segment des compactes Premium sportives, en attendant la future Classe A AMG et les futures S3 et RS3, BMW dégaine donc le premier avec la M135i. Certes, il y a bien eu la Série 1 coupé M, mais cette dernière, avec son 6 cylindres de 340 ch et son prix voisin de 60 000 euros, avait davantage l’âme d’un collector qu’une envie de large diffusion. Avec la M135i, moins exclusive mais tout aussi performante, BMW espère logiquement que cette petite M sera un succès. Equipée du 6 cylindres 3 litres TwinPower Turbo de la marque délivrant une puissance de 320 ch et offrant un couple de 450 Nm de 1 400 à 4 500 tr/min, la petite BMW de 1 440 kg franchit la barre des 100 km/h en 4,9 secondes. Le même temps que le Coupé 1 M de 340 ch. La boîte automatique 8 rapports, en option, relayée par des palettes au volant, se montre à la hauteur avec des temps de passages rapides, aussi bien en montée qu’au rétrogradage. Quant à la consommation, BMW annonce 7,5 l et 175 g de CO2 avec la boîte automatique et 8 l et 188 g avec la boîte mécanique 6 rapports. Une vraie performance, même si ce n’est pas forcément celle-là qui intéresse au premier chef. Sur les routes de Bavière, ce nouvel opus M a surtout brillé grâce à sa mécanique et à son comportement bien aidé par la direction variable, une suspension plus basse de 10 mm, mais aussi un train avant revu et des pneus Michelin spécifiques. Un bon cocktail qui recevra bientôt encore un ingrédient supplémentaire pour encore plus d’efficacité. En effet, en novembre prochain, la transmission intégrale xDrive sera disponible sur cette sportive comme sur le best-seller de la gamme en Europe, la 120d.

Nouvelles mécaniques pour les 114i et 125d

Agressive à souhait sur la route, cette M135i l’est aussi dans son design avec de nombreuses modifications signées M, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Mais cette signature globale, facturée ici 44 850 euros, peut être apposée sur les autres Série 1 de la gamme grâce à des packs M Sport, eux aussi livrés par cette filiale sportive de BMW. C’est d’ailleurs la plus grosse activité de cette entreprise qui a livré 79 792 packs M Sport depuis le début de l’année sur toute la gamme bavaroise. La nouvelle Série 1, 3 portes aura, bien sûr, droit à ces raffinements stylistiques. Pas sûr que la nouvelle mécanique essence d’entrée de gamme, la 114i, avec son 1,6 l développant 102 ch, ait droit à cela. Mais elle a d’autres atouts comme une consommation moyenne de 5,7 l et des émissions de CO2 limitées à 132 g. En revanche, la nouvelle 125d pourrait faire office de sportive Diesel avec son 2 l Diesel suralimenté par deux turbos développant 218 ch. Une cavalerie qui se contente de 4,9 l en moyenne pour seulement 129 g de CO2.

Avec l’arrivée de la version 3 portes, la Série 1 est ainsi encore mieux armée pour la lutte qui s’annonce. En effet, la rentrée de septembre sera le théâtre de trois lancements majeurs dans l’univers des compactes Premium avec les premières livraisons de la nouvelle Audi A3, 3 portes, mais aussi l’arrivée de la nouvelle Mercedes Classe A.

----------
La M135i en bref

Date de lancement : 20 septembre
Objectif * : 200 unités en année pleine
Principale Concurrente de la M 135i 320 ch : 44 850 €
Audi RS3 2.5 TFSi 340 ch : 55 400 €
Prix : 44 850 € - M 135i
* Estimation JA


Fichier lié à l'article

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
ZE : Renault veut garder un temps d'avance

Après la conversion à l'électrique de la quasi-totalité des constructeurs de la planète à plus ou moins longue échéance, l'Alliance Renault-Nissan, qui reste l'un des pionniers en la matière,

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page