Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Un fauteuil pour deux

Un fauteuil pour deux

Toyota s'est vu contraint par la cour d'appel d'Orléans de maintenir ses relations commerciales avec un concessionnaire résilié alors qu'un autre a été nommé entre-temps dans la même rue. Une situation ubuesque qui ne satisfait aucune des parties. Aujourd'hui, deux distributeurs, un ex-résilié...
Extrait de l'article :

...et son successeur, se livrent une guerre commerciale dans une seule et même rue, à 300 mètres l'un de l'autre. Ubuesque, non ?
En imposant à Toyota de maintenir ses...

Taille de l'article : 718 mots
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page