Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page

"Le marché est surtout très versatile"

Vincent Muyllaert, directeur des opérations Alphabet Fleet Management.

JOURNAL DE L’AUTOMOBILE. Quel regard portez-vous sur le développement de la récente entité Alphabet Fleet Management* ?
Vincent Muyllaert.
Nous sommes en ligne avec la feuille de route qui a été construite sur un an et demi. Nous avons procédé à l’harmonisation des produits et des tarifs ou encore à l’aménagement de nos canaux de revente. La dynamique est en marche. Nous capitalisons sur nos forces respectives et notre complémentarité avec, pour Alphabet Fleet Management, une approche directe longue durée et, pour Alphabet, un positionnement auprès des réseaux BMW et MINI. Nous devrions respecter notre objectif d’un parc roulant de 65 000 unités et recommercialiser aux alentours de 11 500 VO à marchands et à particuliers en 2012. Naturellement, du fait de la fusion des deux entités, ce volume va croître dans les prochaines années.

JA. Quel regard portez-vous sur le marché de l’occasion ? Dans quelle disposition vos clients marchands sont-ils ?
V.M.
Grâce à notre stratégie axée sur le Web, nous étions relativement épargnés par la crise ces dernières années, mais il faut bien reconnaître que le marché est devenu compliqué en 2012. Il est surtout très versatile. Nous manquons de visibilité et nous le ressentons dans nos ventes. Les professionnels sont frileux et achètent des produits sur lesquels ils ont déjà un débouché, rares sont ceux qui achètent des VO pour composer leur stock. Les banques aussi sont craintives pour accompagner les entreprises. Dès lors, je doute que le marché de l’occasion retrouve ces prochains mois et début 2013 le dynamisme qui était le sien l’an passé.

JA. Dans ce contexte, quels sont les potentiels de développement envisagés ?
V.M.
A nous d’être réactifs, de bien travailler les cibles ou encore de dynamiser le canal export afin de toucher de nouveaux professionnels. La part de nos ventes à l’export avoisine les 10/12 % et évolue selon notre mix produits, les pays de l’Est étant essentiellement en quête de petits prix. Nous ciblons particulièrement les “petits” marchands qui ont la capacité de toucher rapidement le client final, ce qui nous permet de réduire le nombre d’intermédiaires, et ainsi d’optimiser nos prix.

*La nouvelle entité Alphabet Fleet Management est née du rachat d’ING Car Lease en fin d’année dernière par BMW.
 

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Renault enregistre des résultats financiers record pour 2017

Renault, qui n'a jamais vendu autant de voitures dans son histoire, avance un chiffre d'affaires inégalé de 58,77 milliards d'euros, en hausse de 14,7 %, et une marge opérationnelle de 6,6 %.

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page