Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
ABVV Automobiles ouvre le plus grand centre Volvo Selekt d’Europe

Grégoire Izikian, fondateur et président du groupe ABVV Automobiles, et Thierry Gillard, directeur général.

ABVV Automobiles ouvre le plus grand centre Volvo Selekt d’Europe

Le groupe ABVV Automobiles, distributeur exclusif Volvo dans le nord de l’Ile-de-France, a inauguré début juillet son impressionnant showroom Volvo Selekt à Saint-Ouen-l’Aumône (95). Visite.

4000 m2 de surface couverte, 980 m2 de showroom pouvant contenir entre 20 et 30 voitures d’occasion, 2 000 m2 d’aire de stockage et de préparation, 12 espaces de travail en atelier… Les superlatifs ne manquent pas pour présenter le centre occasion Volvo Selekt, qui a ouvert ses portes au sein de la Cité de l’Automobile de Saint-Ouen-l’Aumône (95), début juillet. Dirigeant du groupe ABVV, Grégoire Izikian, qui préside également le Groupement Volvo Europe, a montré l’exemple et placé la barre très haut pour ce développement qui se pose comme le “plus grand centre Volvo Selekt d’Europe”. Les responsables n’ont pas lésiné sur les moyens (4,5 millions d’investissement) pour renforcer leur exigence de qualité et concrétiser leur ambition de croissance des volumes. “Comme nous souhaitions rester exclusifs à Volvo, nous avons décidé il y a quatre ans de renforcer notre activité VO, que nous considérons comme la deuxième marque du groupe”, juge Grégoire Izikian. Baptisé “Saint-Ouen-l’Aumône 2”, ce projet pilote devance de très loin les exigences du constructeur et les standards du label Volvo Selekt. A ce jour, 40 % des distributeurs adhèrent au programme occasion du constructeur, qui entend rassembler 100 % de son réseau à fin 2013.

Etendre la réputation et le rayonnement à l’échelle nationale

Encore en cours de finalisation, le site devrait proposer à terme une centaine de voitures d’occasion haut de gamme affichant, en moyenne, moins de 3 ans et moins de 50 000 km. Les dirigeants se donnent encore quatre mois pour roder la machine, adapter les stocks et former le personnel (une douzaine de personnes) à cette nouvelle organisation de grande ampleur. “Notre volonté est de devenir la référence en France pour la vente de Volvo d’occasion”, souligne Thierry Gillard, directeur général du groupe. A ce jour, les achats chez le constructeur représentent le gros des approvisionnements de la société (60 %), complétés par les reprises VO sur ventes VN et quelques achats extérieurs. “Nous allons continuer de nous appuyer sur les produits en provenance de Volvo France pour lancer la machine avant d’envisager, l’an prochain, d’élargir notre offre via des achats extérieurs, qui devraient avoisiner 20 % de nos ventes”, annonce Thierry Gillard qui, s’il se satisfait globalement des prix proposés par le constructeur, déplore le manque de diversité des produits, en termes de couleurs ou d’équipements. Si les produits Volvo devraient représenter le gros de l’offre, la structure exposera également des VO d’autres marques respectant les standards de qualité du groupe.

Atteindre un volume de 1 000 VO en 2013

L’opérateur du Val-d’Oise, qui a commercialisé un volume de 331 VO l’an passé, entend doubler ce volume dès 2012 et atteindre la barre des 1 000 unités en 2013. Le centre de Saint-Ouen-l’Aumône devrait représenter une part de 70 % des ventes, contre 30 % sur les deux autres affaires du groupe, à Epinay-sur-Seine et Gonesse. “Le VO participera allégrement dans notre ambition d’atteindre les 2 % de rentabilité en 2013”, souligne Grégoire Izikian. Au-delà de la dynamique commerciale, le centre “Saint-Ouen-l’Aumône 2”, qui doit devenir la nouvelle plaque tournante du groupe, apportera rapidement son lot de synergies. En effet, la réception et la préparation des véhicules ou encore l’administration du groupe seront désormais centralisées au sein de la structure afin d’assurer une meilleure optimisation des points de vente. “Nous allons gagner en productivité dans les ateliers, mais également en qualité et créer des économies d’échelles au niveau du stockage des pièces”, prévoit Thierry Gillard. Ainsi structuré, le groupe “familial” peut légitimement nourrir des velléités de développement et reste attentif à d’éventuelles opportunités en région parisienne, avec la marque Volvo, évidemment.

----------------
FOCUS - Le groupe ABVV en chiffres

• Implantations : Saint-Ouen-l’Aumône, Gonesse et Epinay-sur-Seine (95)
• Nombre de salariés : 48
• CA 2011 : 30 Me, dont 8,3 Me pour le VO
• Volume VN en 2011 : 720 (70 % à particuliers, 30 % à sociétés et loueurs)
• Part de marché sur la zone commerciale : 0,67 %
• Volume VO en 2011 : 331 (80 % à particuliers, 20 % à marchands)

-----------------
FOCUS - Les dates clés

• 1977 : Création d’un garage à Gonesse (95) par Grégoire Izikian
• De 1977 à 1991 : Agent Renault et VAG
• 1991 : Ouverture de la première concession Volvo à Gonesse
• 1998 : Ouverture de l’affaire d’Epinay
• 2003 : Ouverture de la concession de Saint-Ouen-l’Aumône
• Juillet 2012 : Ouverture du centre Volvo Selekt

-----------------
ZOOM - L’avis de Pierre Janthial, directeur du commerce de Volvo France

“Nous ne pouvons que nous satisfaire de cet d’investissement pour le développement de la marque. C’est une grande satisfaction de bénéficier d’une telle vitrine en région parisienne en faveur du label Volvo Selekt, qui représente un enjeu important. Nous encourageons les distributeurs à mettre en avant le label mais pas forcément à ce niveau. Le VO est avant tout une source de rentabilité et un tel investissement n’est possible que si l’équation économique et le potentiel de volume le permettent. Nous avons, en France, deux autres projets de création d’un showroom exclusif Volvo Selekt. A ce jour, 50 points de vente sur 125 représentent le label occasion en France. Nous sommes satisfaits de la couverture et avons doublé notre volume VO dans le cadre du programme sur huit mois, par rapport à l’an passé. Nous envisageons de commercialiser entre 3 000 et 4 000 véhicules Volvo Selekt en 2012.”
 

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Ventes/France : la

Alors que la croissance des immatriculations s'est accélérée en novembre, avec un gain de 8,5%, la contribution à ce résultat des ventes tactiques explique en partie ce phénomène.

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page