Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Mercedes : projets tous azimuts

Christel Plessers, direction du service informatique de Mercedes France.

Mercedes : projets tous azimuts

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Mercedes France est prolixe. Après les tablettes, d’autres idées sont à l’étude.

L’informatique est un sujet chaud en ce moment chez Mercedes. Il y a maintenant neuf mois que Christel Plessers a repris la direction du service à la place de Jérôme Bozic et, depuis, les dossiers n’ont eu de cesse d’affluer sur son bureau. D’abord, il a fallu orchestrer la réorganisation en interne afin d’optimiser le fonctionnement des différentes unités d’affaires. Des services d’infogérance mis au point avec Fujitsu ont notamment été déployés dans ce but. Les échéances sont multiples. En 2013, Mercedes France migrera ses systèmes sous Microsoft Windows 7 et changera sa messagerie pour Outlook. Un an plus tard, en mars 2014, il sera question de déménager les infrastructures, dont le centre d’hébergement des données, dans le nouveau quartier général à Montigny-le-Bretonneux (78).

Sur le terrain des concessions, là également il y a du travail à abattre. De grands chantiers sont engagés, et ADP et Sage, les éditeurs les plus en vue dans le réseau de distribution, sont invités à faire évoluer leur produit DMS. ADP a frappé le premier. Blueprint 4, la prochaine version du logiciel Autoline, est achevée et en phase de pilotage depuis près de trois semaines dans les affaires du groupe Bernard. Les principales évolutions portent sur la gestion de l’après-vente. Christel Plessers évoque notamment l’amélioration du planning atelier qui, sans parler de “révolution”, offre une meilleure gestion du planning des véhicules de courtoisie, la possibilité de planifier beaucoup plus facilement des travaux sur plusieurs jours et de pointer sur un TEC planifié dans le futur. La responsable met de plus en exergue l’interface Autoline Gala (au travers d’EVA), qui donne la possibilité de connaître les pièces concernées par un retour en garantie et d’imprimer le document de retour utilisé dans le process logistique. Enfin, elle relève l’activation d’un module de gestion des campagnes marketing après-vente. Celui-ci permet de créer des campagnes marketing locales, mais aussi d’importer des éléments provenant de Vega/EVA, soit la liste des véhicules soumis à une campagne de rappel. “Nous étions en contact avec Sage il y a quelques mois, mais le changement de management a fait prendre du retard au projet”, précise-t-elle.

Une initiative française sur les bureaux de Stuttgart

Mercedes s’est par ailleurs engagée dans la voie des tablettes. Ainsi, son réseau propre comme son réseau privé se sont vu proposer des iPad. “Ce n’était pas obligatoire, mais ils étaient demandeurs, rapporte Christel Plessers. Ils ont adhéré à une approche qui faisait partie de la campagne marketing pour le lancement de la Classe A.” Tous les commerciaux sont éligibles. Selon ses estimations, 200 tablettes seraient en circulation dans les filiales et environ 500 dans les concessions. L’acquisition se fait auprès de Computacenter, le partenaire qui assure ensuite le contrat de maintenance.

Dorénavant, la DSI de Mercedes regarde plus loin. “Nous achevons la phase de pré-étude d’un projet de portail connectant les systèmes locaux existants qui sera soumis à l’aval de Stuttgart.” Dans les grandes lignes, il s’agit d’un portail au format extranet auquel les forces commerciales viendront se connecter. De là, elles auront accès à un service qui suit le scénario d’une vente, en passant donc par les étapes de la configuration du véhicule, de la simulation de financement, de l’estimation de la reprise et de la gestion du VO, soit un outil d’accompagnement complet. Pour le moment, le projet, qui serait à l’initiative de la filiale française qui l’autofinance, n’entretiendrait pas de passerelles avec les DMS. “Nous savons que la maison mère travaille sur une solution similaire, certainement plus complète qui sera implémentée vers 2015 en France”, glisse Christel Plessers.

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Nouveau développement pour Car Avenue

Le groupe dirigé par Stéphane Bailly se renforce dans le réseau Citroën en reprenant les trois concessions de Sarreguemines, Forbach et Saint-Avold de Jean Herber. En 2017, Car Avenue a dépassé le milliard

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page