Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Fiat 500L : Gonflée, la 500 !

La production de la 500L se fait dans l’usine serbe, qui a été modernisée grâce à un investissement de plus d’un milliard d’euros.

Fiat 500L : Gonflée, la 500 !

Fiat enrichit sa gamme 500 avec une version large, propulsant la citadine sur le segment des monospaces urbains. Sur un segment appelé à croître, le constructeur italien compte sur un volume de ventes de 13 000 unités de 500L en année pleine.

En juillet 2007, Fiat présentait le revival de son modèle mythique 500. Un succès pour la marque, les ventes ayant dépassé 1 million d’exemplaires, réparties dans 110 pays. Depuis, le constructeur italien a exploité pleinement la marque “500”, proposant des versions sport avec les Abarth, cabriolet avec la 500C et maintenant minispace avec la 500L.

Avec ce modèle, Fiat entre en concurrence avec les Renault Modus, Opel Meriva et Citroën C3 Picasso, les modèles phares du segment. Les ventes annuelles de monospaces urbains atteignent entre 90 000 à 120 000 unités, soit 4 à 5 % du marché français, et les volumes devraient continuer de croître. Fiat prévoit que ces monospaces s’approprieront entre 7 à 8 % du marché à court terme, avec l’arrivée de nouveaux modèles sur le segment, comme les Fiat 500L et Ford B-Max.

Apporter de l’émotion

D’après les statistiques du constructeur italien, les clients de monospaces urbains sont des automobilistes réalisant un achat rationnel, âgés en moyenne de 58 ans et à 63 % des hommes, dont le revenu annuel est inférieur à 40 000 euros. De plus, 61 % des conducteurs de petits monospaces n’ont pas d’enfants, et possédaient avant des véhicules de segments B et C. Fiat conserve donc en tête ce profil de clients, mais espère bien apporter de l’émotion dans ce segment, et séduire davantage de femmes. “Nous entrons dans un nouvel univers, explique Olivier Bouelharrag, chef de produit 500, avec un mélange entre voiture cool et fonctionnelle, entre le rationnel et l’émotionnel. Le cahier des charges pour la conception de 500L reposait sur le transport de 5 personnes, sur 2 mètres de hauteur, ainsi que 5 valises.” Ainsi, la citadine gonfle son gabarit, pour atteindre 4,15 m de longueur (3,55 m pour la 500), 1,78 m de largeur pour 1,66 m de hauteur, avec un empattement de 2,61 m et un coffre de 400 litres. De plus, Fiat assure avoir travaillé l’éclairage intérieur afin d’offrir une sensation d’espace, notamment grâce au toit panoramique.

La modularité du monospace a aussi été étudiée de près, afin de coller au profil loisir. La banquette se rabat donc sur le mode 60/40, avec un coffre qui se compartimente grâce au système “Cargo Magic Space”. Pour répondre à l’aspect urbain, le monospace se dote du système multimédia hérité de Chrysler, U-Connect, abandonnant Blue & Me. Ce système bénéficie d’un écran couleurs tactile de 5,4 pouces, qui permet, entre autres, d’écouter ses SMS sur le système de sa voiture et d’écouter la radio ou la musique depuis son smartphone. La partie navigation n’est en revanche pas disponible, Fiat proposant pour l’heure une solution semi-intégrée, avec une prise PND pour connecter un système de navigation TomTom externe. En 2013, la 500L devrait recevoir le nouveau système multimédia issu des synergies avec le groupe Chrysler, qui inclut le GPS intégré.

En attendant les 500XL et 500X

Le petit monospace n’échappe pas à la mode de la personnalisation : Fiat annonce 333 combinaisons de coloris et plus de 140 accessoires disponibles. “Nous nous attendons à une forte personnalisation des modèles, commente Olivier Bouelharrag, dans la même mesure que la 500 et la 500C.” La production a donc été élaborée pour prendre en charge cette variété de modèles. La 500L est produite dans l’usine serbe de Kragujevac, inaugurée en avril dernier. Le groupe a investi plus d’un milliard d’euros pour le moderniser, et la capacité de production peut atteindre plus de 700 véhicules par jour. A terme, cette plate-forme devrait être utilisée pour de nouvelles déclinaisons, comme la XL, plus longue de 20 cm.

La gamme se construit autour de trois niveaux, Pop, Easy et Lounge, avec trois motorisations. Fiat s’attend à un mix de 73 % de Diesel contre 27 % en essence, le cœur de gamme étant le modèle 1.3 85 ch Easy à 19 500 euros. En 2013, un nouveau moteur Diesel, le 1.6 Multijet 105 ch, viendra compléter le catalogue.

Fiat table sur un volume de ventes de 13 000 unités en année pleine. La 500L a été officiellement lancée le 11 octobre, avec un plan de communication conséquent. “Nous avons mis les moyens pour présenter la 500L, avec une prise de parole en TV et en radio, associée à une communication digitale, précise Olivier Bouelharrag. La famille 500 sera très active sur 2013. En plus d’un nouveau moteur Diesel pour la France, la citadine sera commercialisée aux Etats-Unis sur le 2e trimestre et une version Trekking se rajoutera à la gamme. Et sur le 3e trimestre, c’est la version 7 places de la 500, qui arrivera. Enfin, pour aller conquérir les clients de Countryman, il y aura la 500X, dotée de 4 roues motrices.”

-----------
La 500L en bref

Date de lancement : Octobre 2012
Segment de marché : Monospace urbain
Objectif : 13 000 unités en année pleine
Principales concurrentes de la Fiat 500L 1.3 Multijet 85 ch : 17 650 €
Opel Meriva 1.3 CDTI 95 FAP Cosmo ecoF S&S : 22 170 €
Renault Modus 1.5 dCi 90 eco2 Dynamique : 19 150 €
Citroën C3 Picasso 1.6 HDi 90 Attraction : 17 850 €
Kia Venga 1.4 CRDI 90 FAP Style : 17 590 €
Ford B-Max 1.6 TDCi 95 FAP Trend : 19 900 €
Prix :
De 15 550 à 20 300 € - Essence
De 17 650 à 20 900 € - Diesel
 


Fichier lié à l'article

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Ventes/France : la

Alors que la croissance des immatriculations s'est accélérée en novembre, avec un gain de 8,5%, la contribution à ce résultat des ventes tactiques explique en partie ce phénomène.

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page