Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Contralco s'attaque au Premier ministre

Contralco s'attaque au Premier ministre

Le fabricant d'éthylotests souhaite désormais défendre son dossier auprès de Jean-Marc Ayrault. Ses effectifs ont été divisés par quatre depuis que le ministère de l'Intérieur a refusé de rendre obligatoire la présence d'éthylotests dans les voitures.
Extrait de l'article :

Contralco veut désormais avoir à faire au Premier ministre et non au ministre de l'Intérieur. Le fabricant...

Taille de l'article : 225 mots
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page