Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le Verso s’affirme

Toyota France vise 8 500 unités en 2013.

Le Verso s’affirme

Disponible depuis le 1er février, le Verso relooké vient compléter l’offensive produits de la marque nippone en ce début d’année.

C’est au soleil, sur la Côte d’Azur, au sein du centre de recherche et développement ED2 de Sophia Antipolis, que les designers et les ingénieurs de Toyota se sont employés à redessiner la troisième génération du Verso. Conformément à la stratégie régionale de Toyota, le monospace est le premier projet à grande échelle dont la planification produit, les études, la R&D et les achats ont été réalisés dès le départ en Europe. Le Verso est d’ailleurs produit sur les lignes de montage de l’usine du groupe en Turquie. Introduite en 2002, la première génération du Verso, qui n’aura finalement arpenté les routes que deux ans, avait représenté un volume de 100 289 unités. La deuxième génération, sortie en 2004, a véritablement lancé le modèle en Europe, cumulant un total de 410 236 ventes. La génération actuelle, lancée en 2009, aura séduit plus de 144 000 Européens avant que n’arrive ce facelift. Ainsi cette cuvée 2013 du Verso a vu plus de 470 pièces modifiées. Autant d’évolutions qui profitent au dynamisme et à l’aérodynamisme du véhicule, son confort de conduite ou son habitabilité. La face avant hérite notamment des éléments stylistiques Under Priority et Keen Look qui marquent son appartenance aux derniers modèles de la marque nippone. Destiné à une cible familiale, le véhicule s’affirme par sa modularité, avec pas moins de 32 configurations possibles.

75 % des ventes en finition Skyview

Un total de quatre finitions est proposé. L’entrée de gamme, baptisée Active, devrait représenter 5 % des ventes tandis que la finition Skyview, équipée de série du toit vitré panoramique, devrait représenter pas moins de 75 % des achats. Reste ensuite les versions Style et Business – cette dernière s’adressant surtout aux flottes –, qui devraient peser toutes deux 10 %. Au regard des dernières tendances, la version 5 places devrait avoisiner 60 % du mix contre 40 % pour le modèle 7 places. La gamme Verso est équipée d’une motorisation Diesel 2,0 D-4D de 124 ch sensiblement remaniée et du Diesel 2,2 D-CAT de 150 ch auxquels vient s’ajouter un moteur à essence 1,6 de 132 ch, qui tirent profit des améliorations du Toyota Optimal Drive. Associé à une boîte manuelle six vitesses, le 2,0 D-4D de 124 ch voit ses rejets de CO2 baisser de 10 g/km, à 129 g/km, et sa consommation de 0,4 l/100 km pour s’établir à 4,9 l/100 km. Il sera le best-seller de la gamme.

Entre 40 000 et 45 000 ventes en Europe

Conséquence de la fin de vie du produit et d’un segment des monospaces qui a reculé de 12 % l’an passé en France, à 203 000 unités (chiffre AAA), la Toyota Verso a représenté un volume de 7 800 unités, contre 8 700 ventes en 2011. Il s’agissait du neuvième modèle sur ce segment, dominé par les Scénic, C4 Picasso et 5008. La France et l’Allemagne sont d’assez loin les deux principaux marchés pour le véhicule en Europe, devant l’Espagne (4 000 unités), la Grande-Bretagne (3 300) et l’Italie (2 400). Le constructeur nippon entend commercialiser 8 500 unités de son monospace compact sur le marché hexagonal en 2013, et entre 40 000 et 45 000 en Europe.

------------
En bref - Le Verso

Date de lancement
1er février
Segment de marché
Monospace compact
Objectif
8 500 unités
Principaux concurrents du Verso 124 D-4D Active 5 pl. 25 500 € :
• Opel Zafira Tourer 2.0 CDTI 130 ch EcoFlex Edition : 26 450 €
• Ford C-Max 1.6 TDCi 115 ch Trend : 24 950 €
• Renault Scenic 1.5 dCi 110 Authentique eco2 : 25 400 €
Prix 5pl.
Essence : de 22 900 e à 27 000 €
Diesel : de 25 500 e à 31 800 €


Fichier lié à l'article

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
ZE : Renault veut garder un temps d'avance

Après la conversion à l'électrique de la quasi-totalité des constructeurs de la planète à plus ou moins longue échéance, l'Alliance Renault-Nissan, qui reste l'un des pionniers en la matière,

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page