Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
X3 : L’accessibilité selon BMW

Le X3 sDrive 18d, version deux roues motrices du SUV bavarois, a déjà représenté 14 % des ventes du modèle en janvier.

X3 : L’accessibilité selon BMW

Après un facelift discret en juillet dernier, BMW étoffe encore sa gamme X3 en proposant une version deux roues motrices au tarif et émissions de CO2 plus compétitifs. Autant dire donc qu'elle est susceptible d'intéresser un grand nombre de professionnels.

Le X3 est, depuis 2003, un véritable best-seller. Rien qu’en France, plus de 40 600 unités ont pris la route. Ce pionnier a naturellement vu débarquer au fil des années de sérieux concurrents dans cet univers des SUV Premium avec, naturellement, Audi, Mercedes, Volvo et dernièrement Range Rover qui, avec son Evoque, a bouleversé l’ordre établi. Ainsi, comme le montrent les courbes ci-contre, le X3 avait perdu son leadership en France au terme de l’année 2012. Pour inverser la tendance, le SUV bavarois a été facelifté en juillet dernier. Mais les concurrents ont immédiatement répliqué puisque Audi et Mercedes ont également revisité leur Q5 et GLK. La lutte s’annonce donc intense en 2013. Dans ce contexte plus général où tous visent le leadership du monde Premium, BMW a en quelque sorte choisi de jouer également la carte de l’accessibilité avec l’arrivée au catalogue des 114d, 316d et, c’est ce qui nous intéresse aujourd’hui, du X3 sDrive 18d. Disponible depuis novembre dernier dans l’Hexagone, ce dernier a déjà représenté plus de 14 % du mix des ventes en janvier. Un premier mois au cours duquel les chiffres de ventes n’ont cependant pas été bons pour ces SUV. En effet, bien que le X3 demeure le plus vendu avec 398 unités, la baisse est de 29,5 %. Viennent ensuite l’Evoque avec 282 unités mais une chute de 40 % et l’Audi Q5 qui, avec - 28,9 %, à 268 unités, limite presque la casse. Quant au GLK, avec seulement 68 unités (- 40 %), il débute mal l’exercice 2013 comme le Volvo XC60 qui ne comptabilise que 81 unités (- 80,3 %).

Le club des 5 l/100 km

En plus de l’accessibilité tarifaire, ce X3 deux roues motrices permet aussi d’être plus compétitif en termes de CO2, et donc auprès des professionnels de plus en plus friands de ce type de véhicules. Ainsi, le sDrive 18d équipé du 4 cylindres Diesel développant 143 ch affiche des émissions de CO2 de 135 g/km en boîte 6 mécanique, ce qui correspond à une consommation mixte annoncée de 5,1 litres/100 km et à la zone neutre de l’écotaxe. Equipé de la boîte automatique 8 rapports (en option), le X3 voit ses valeurs passer à 142 g/km et 5,4 litres. Le X3 fait ainsi figure de référence parmi ses concurrents germaniques. En effet, l’Audi Q5, lui aussi avec un Diesel de 143 ch, annonce 139 g/km (5,3 litres et 100 euros de malus) et le GLK 200 cdi, disposant de 143 ch également, émet 143 g/km (5,5 litres et 300 euros de malus). Seul le Range Rover Evoque eD4 en version 5 portes, équipé du 2.2 Diesel de 150 ch, fait mieux avec 133 g/km et 5 litres. Le Volvo XC60 D3 (136 ch) affiche, lui, 139 g/km (5,3 l). Une quête du gramme devenue aujourd’hui complètement obsessionnelle – mais c’est un autre débat –, qui n’empêche toutefois pas ces produits de respecter certains codes Premium. En effet, bien que ce X3 perde son système xDrive et soit deux roues motrices, pour le reste, l’équipement, et d’une manière plus large le catalogue des options disponibles, demeurent toujours aussi vastes et bien souvent prisés par les clients. En effet, “privés” de moteurs, les clients se rabattent sur les équipements. Un mal pour un bien.

----------------
LE X3 EN BREF

Date de lancement
Disponible
Segment de marché
SUV compacts Premium
27 000 unités, 1,45 % du marché français 2012
Objectif*
6 500 unités
Principaux concurrents du X3 sDrive 18d : 37 300 € / TVS : 742,5  €
• Range Rover Evoque eD4 Pure 150 ch : 33 200 € / TVS : 731,5  €
• Volvo XC60 D3 136 ch Kinetic 2WD : 34 950 € / TVS : 764,5 €
• Audi Q5 2.0 TDi 143 ch Ambiente 2WD : 36 700 € / TVS : 764,5 €
• Mercedes GLK 200 Cdi BE 143 ch : 36 800 € / TVS : 1 644,5 €
Prix
Essence
de 40 300 à 62 900 €
Diesel
de 37 300 à 65 900 €
*estimation JA

-----------------
Du côté de la gamme entreprise

La BMW X3 sDrive 18d est également disponible en finitions Business et Executive, les deux finitions dédiées aux professionnels chez BMW. En finition Business, la BMW X3 sDrive 18d est dotée d'office d'un système de navigation avec mémoire flash intégrée, d'un système d'aide au stationnement avant et arrière, d'une interface Bluetooth et d'un accès aux services d'après-vente connectés BMW TéléServices (également au système d'appel d'urgence intelligent à compter d'avril 2013). Dans cette configuration, la BMW X3 sDrive 18d est accessible à 39100 euros TTC.

Il faudra compter un peu plus avec la version Executive de la BMW X3 sDrive 18d (42750 euros TTC). Mais rien d'étonnant à cela. Cette finition inclut en plus un volant gainé cuir, des rétroviseurs extérieurs électrochromes et rabattables électriquement, un système de navigation mutimédia professionnel et l'accès aux services télématiques BMW ConnectedDrive (information trafic en temps réel, conciergerie, portail BMW Online…). Equipée d'une boîte manuelle à 6 rapports, la BMW X3 sDrive 18d n'émet dans tous les cas que 135 grammes de CO2/km. Cela correspond à une TVS annuelle de 742,5 euros (elle passe à 1633 euros avec une boîte automatique à 8 rapports).


 


Fichier lié à l'article

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
ZE : Renault veut garder un temps d'avance

Après la conversion à l'électrique de la quasi-totalité des constructeurs de la planète à plus ou moins longue échéance, l'Alliance Renault-Nissan, qui reste l'un des pionniers en la matière,

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page