Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le Zafira Tourer plus gaillard que jamais

En Europe, 65 % des ventes du Zafira Tourer se font en Diesel.

Le Zafira Tourer plus gaillard que jamais

Le constructeur allemand entamera la commercialisation en avril prochain de son Zafira Tourer doté d’un nouveau moteur 2.0 CDTI BiTurbo. Une première sur le segment des monospaces compacts.

Destinés à une cible familiale, les véhicules qui composent le segment des monospaces compacts se caractérisent essentiellement par leur habitabilité, leur confort ou encore leur modularité. Autant de critères que respecte la troisième génération du Zafira Tourer, introduite sur le marché en novembre 2011. Mais Opel n’a pas voulu s’arrêter en si bon chemin. Le constructeur allemand, qui avait déjà innové en 1999 en lançant le premier monospace compact sept places du marché, a choisi de se distinguer une nouvelle fois de la masse des concurrents, nombreux, en équipant son Zafira Tourer du moteur 2.0 CDTI BiTurbo. Un développement très vite relayé sur le plan marketing puisque, dès janvier, Opel se targuait de proposer “le monospace compact sept places Diesel le plus performant”. La marque au blitz n’est pas à son premier coup d’essai sur le sujet puisqu’elle avait déjà introduit, en 2001, le Zafira OPC (Opel Performance Center) turbo affichant une puissance de 192 ch. Aujourd’hui, le Zafira Tourer est surtout le seul monospace compact doté d’un Diesel bi-turbo séquentiel.

Une vitesse maximale ­poussée à 218 km/h

Le 2.0 CDTI BiTurbo de 195 ch et 400 Nm permet notamment au véhicule familial de passer de 0 à 100 km/h en 8,9 secondes et d’atteindre une vitesse maximale de 218 km/h. En cycle mixte, il consomme 5,6 l/100 km et rejette 149 g de CO2/km (400 euros de malus). De fait, aucun concurrent du segment des monospaces compacts ne peut rivaliser en termes de puissance. Le Volkswagen Touran 2.0 TDI 177 ch est le seul modèle sur ce segment à dépasser les 170 ch. Il faut ensuite regarder du côté des grands monospaces pour trouver des motorisations similaires au 2.0 CDTI BiTurbo, avec le Ford S-Max 2.2 TDCi (200 ch), le Volkswagen Sharan 2.0 TDI (177 ch) ou encore le Mercedes R300 CDI (190 ch). Le 2,0 litres BiTurbo viendra s’ajouter aux cinq moteurs Diesel et aux deux blocs essence proposés sur la gamme Zafira Tourer. Déjà développé sur l’Insignia et l’Astra en 2012, il sera également présent sur le Cascada lors de son lancement.

5 % de mix en BiTurbo en Europe

A défaut de bousculer la courbe des ventes, le Zafira Tourer BiTurbo devrait permettre à Opel de faire de la conquête, voire plus encore de la reconquête, sur un segment de marché soumis à une féroce concurrence. “L’objectif est de conserver ou de faire revenir dans le segment monospace compact la clientèle qui aurait basculé vers les marchés des berlines Premium ou des SUV, actuellement très agressifs commercialement, mais aussi de capter le client possesseur d’une berline en recherche de place”, explique-t-on du côté du groupe. Le potentiel du 2.0 CDTI BiTurbo devrait surtout s’exprimer sur le marché allemand, où un mix de vente de 8 à 9 % est attendu, tandis que le mix envisagé en Europe comme en France se situe autour de 5 %. En Europe, les ventes du Zafira BiTurbo se concrétiseront essentiellement sur la version sept places, qui représente 90 % des achats. En 2013, le monospace compact d’Opel devrait représenter un volume de 105 000 unités en Europe, et environ 10 000 ventes sur le marché français.

Enfin, l’Opel Zafira Tourer sera, également, le premier modèle de la gamme à proposer, au printemps, le moteur 1.6 Ecotec CDTI de nouvelle génération, présenté au salon automobile de Genève. Ce bloc de 136 ch développera un couple maxi de 320 Nm pour une consommation de 4,1 l/100 km et des émissions de CO2 de 109 g/km.

--------------
Le Tourer BiTurbo

Date de lancement
Avril
Segment de marché
Monospace compact
Objectif
500*
Principaux concurrents
• Volkswagen Touran 2.0 TDI DSG6 (Carat) 177 ch 34 750 €
• Renault Grand Scénic Initiale 7 places dCi 150 BVA 36 850 €
• Ford S-Max 2.2 TDCi 200 FAP 5 places (Titanium) 37 250 €
Prix
A partir de 31 900 €
(version Cosmo)

*Estimations


Fichier lié à l'article

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Renault va lancer un label VO ZE

A l'image de Nissan, Renault va déployer, durant le premier semestre 2017, un label VO dédié à ses modèles électriques. Zoé en tête.

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page