Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Ibiza Cupra : sportive mais pas trop

Ibiza Cupra : sportive mais pas trop

Moins d’un an après le renouvellement de l’Ibiza, Seat lance sa déclinaison Cupra. Une sportive, vecteur d’image, qui mise avant tout sur sa polyvalence et un tarif très compétitif.

Le grand retour des bombinettes… Après la Fiesta ST, la Clio RS, la 208 GTi, voilà la nouvelle Ibiza Cupra. Un label sportif présent dans la gamme depuis 1996. Mais ne vous y trompez pas et, surtout, ne vous attendez pas à remonter dans le temps ! Nous avons changé d’époque, de technologies et les attentes semblent aussi avoir évolué. Ces petites sportives cuvée 2013, aussi performantes soient-elles, tiennent plus de l’icône exclusive ultra-polyvalente que de la sportive sans compromis. Et surtout, CO2 oblige, elles doivent réussir à afficher une consommation moyenne (théorique) raisonnable. Les moteurs downsizés font partie du package comme les boîtes à double embrayage. Et Seat n’échappe pas à la règle : “L’Ibiza Cupra n’est pas une sportive pure et dure, explique le constructeur, mais une voiture élégante, utilisable tous les jours. Le maître mot est polyvalence.”

Polyvalente efficace

Equipée du 1.4 TSi, développant 180 ch et disposant d’un couple de 250 Nm dès 2 000 tr/min, associé à la boîte DSG7, cette Cupra remplit donc parfaitement sa mission, finalement aussi à l’aise devant une boulangerie qu’au pied d’un col. Son petit 1 390 cm3, qui marie un compresseur et un turbo, permet de franchir la barre des 100 km/h en 6,9 secondes. Des performances en hausse, comme l’efficience. En effet, ce bloc, déjà sous le capot de la précédente génération, a été revu et permet notamment de réduire la consommation moyenne de 8 %, à 5,9 litres. Logiquement, les émissions de CO2 suivent la même tendance avec 9 g de moins pour s’établir à 139 g/km. Plus ferme en suspension, mais aussi plus basse de 20 mm par rapport à une Ibiza classique et 5 mm de moins qu’une FR, ce dernier opus de la citadine espagnole se distingue également par un riche équipement.

Sans doute le meilleur ­rapport prix/prestations du segment

En plus du design qui vient souligner son caractère, avec notamment 4 petites entrées d’air sous la calandre ou cette sortie d’échappement centrale et trapézoïdale, la Cupra offre également en série des phares bi-xénon à LED ou le système XDS, dispositif électronique qui joue le rôle d’un différentiel autobloquant. Mais cette Ibiza a un autre atout, et pas des moindres : son prix. En effet, avec un tarif de 21 950 euros, elle affiche sans doute le meilleur rapport qualité/prix/plaisir du segment.

La Cupra devient donc l’étendard d’une gamme complètement renouvelée depuis le 5 avril 2012. Même si les ventes de cette petite sportive resteront très mesurées, puisque Seat table sur un volume annuel d’une centaine d’unités, elle a la responsabilité de faire rejaillir son image sur l’ensemble de la gamme. Une gamme Ibiza qui a connu une année 2012 compliquée avec seulement 14 468 unités immatriculées alors que le constructeur en espérait 24 000 sur l’exercice complet. Et le début d’année 2013 n’est guère encourageant pour la citadine : à fin mars, seulement 2 665 unités (- 40,6 %) ont pris la route. Malgré cela, Seat vise la croissance en 2013 grâce à une offre renouvelée à 80 % ces derniers mois. La Leon en tête.

-------------
L’Ibiza Cupra

Date de lancement
15 mars
Segment de marché
Citadines sportives segment B
Objectif 2013*
150 unités en France
Principales concurrentes de l’Ibiza Cupra 1.4 TSi 180 ch : 21 950 €
• Ford Fiesta ST 182 ch : 23 700 €
• 208 GTi 200 ch : 24 500 €
• Mini Cooper S 184 ch : 24 800 €
• Clio 4 RS 200 ch : 24 990 €
Prix
21 950 €
 


Fichier lié à l'article

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Renault se lance dans la presse

Le constructeur automobile va faire son entrée dans le capital du groupe Sophia, éditeur des magazines Challenges, Historia ou encore Sciences et Avenir appartenant à Claude Perdriel.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

Zanzicar : la plateforme digitale du groupe Parot est née !

L'opérateur bordelais a dévoilé ce matin les contours de sa plateforme de vente en ligne de VO. Celle-ci est appelée à casser les codes du marché de la seconde main et doit écouler 15000 unités

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page