Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
“L’expérience est réussie”

Anthony Hess, directeur général du groupe éponyme.

“L’expérience est réussie”

Le groupe Hess s’est distingué en 2012 par le développement du vaste projet Veodrome, à Strasbourg, consacré à la vente de VO à particuliers.

TROPHÉE VO GROUPE DE DISTRIBUTION

JOURNAL DE L’AUTOMOBILE. Quelles ont été les réflexions qui ont participé du projet Veodrome ?
ANTHONY HESS.
Nous sommes connus en tant que groupe de distribution automobile, mais nous sommes, à l’origine, des négociants VO. C’est ainsi que nous avons débuté dans ce métier. Le projet Veodrome n’est ni un commencement ni un aboutissement, il s’inscrit simplement dans le process de réflexion du groupe. Nous avons voulu proposer à notre clientèle strasbourgeoise un lieu assez exceptionnel, avec plus de 200 VO exposés en permanence, dont plus de 100 véhicules couverts dans un environnement qualitatif, afin de récupérer les parts de marché de nos compétiteurs et de devenir une référence sur cette zone.

JA. Un an après le lancement, quelles sont les premières remontées, les principaux enseignements ?
AH.
L’expérience est réussie puisque nous venons de livrer notre millième véhicule à particuliers sur le secteur, avec un niveau de satisfaction clients très convaincant. Nous avons la volonté de poursuivre dans cette voie en ouvrant un deuxième Veodrome, dès cette année, à Dijon (21). Et d’autres projets sont dans les cartons, car nous souhaitons continuer à remarketer nos voitures à travers cette enseigne.

JA. Est-ce que le véhicule d’occasion est une voie qui doit être encore plus explorée par les groupes de distribution, aujourd’hui ?
AH.
Effectivement, lorsque l’on voit les difficultés rencontrées sur certains marchés locaux, le VO représente un axe de progression important, voire prioritaire. Nous sommes capables, avec des moyens relatifs, d’aller reconquérir une clientèle qui était habituée à s’adresser à d’autres particuliers.

----------
FOCUS - Chiffres clés groupe Hess

• 1946, date de création
• 13 000 VO commercialisés en 2012
• 20 marques représentées
• 11 départements couverts
 

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
PSA confiant pour redresser la barre en Chine

Après trois années de baisse ayant conduit PSA a vendre "seulement" 387 000 véhicules en 2017 dans le pays, le groupe français dirigé en Chine par Carlos Gomes veut inverser la tendance dès cette

Ventes VN : l’essence s’affirme, le Diesel décline

Les immatriculations françaises de voitures Diesel reculent de 11 % depuis janvier. Un repli dont profitent les modèles essence et hybrides, en forte progression.

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page