Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Audi A8 : Plus qu’un nouveau regard

Audi A8 : Plus qu’un nouveau regard

Tout près de son 20e anniversaire, Audi offre à son étendard une nouvelle jeunesse. Une cure technologique qui permet à cette 3e génération d’A8 de se replacer face à une concurrence qui ne l’a pas attendue.

Quelques mois après la BMW Série 7, mais surtout quelques semaines après la Mercedes Classe S, l’Audi A8 évolue pour tenter de rester dans la course. Pas vraiment une course au volume, mais plutôt à la rentabilité et à l’exclusivité. Sans avoir l’antériorité de ses principaux concurrents, Audi s’est taillé une place de choix dans cet univers. En effet, sans compter l’Audi V8 de 1988, l’A8 est devenue le porte-drapeau de la marque en 1994. Une première génération qui inaugura l’ASF, l’Audi Space Frame. Un symbole du contenu technologique qui fait partie de l’ADN du modèle. Depuis, plus de 400 000 limousines ont pris les routes du globe, dont 150 000 de cette dernière génération lancée en 2010. Celle qui est revisitée aujourd’hui. Audi n’étant pas adepte des grands bouleversements, et encore moins sur ce segment, cette A8 cuvée 2013 évolue donc tout en douceur. Les traits changent peu, le capot, la calandre ou les boucliers évoluent subtilement. Toutefois, le travail des équipes d’Ingolstadt apparaît plus profond avec, notamment, une nouvelle direction électromécanique et une nouvelle technologie d’éclairage qui offre, en plus, un nouveau regard.

Optiques à LED très technologiques

Baptisée “Audi Matrix LED” à faisceau matriciel, cette technologie cache en fait 25 diodes, placées dans chaque optique, capables d’allumer intelligemment la route grâce à une discussion permanente avec les capteurs et autres caméras des systèmes embarqués. Le décryptage de la route grâce au GPS permet également de modifier l’éclairage en virage. Dans la pratique, le système permet de rester en plein phares, et les LED s’éteignent pour couper le faisceau lumineux, ou baissent d’intensité lorsque le système perçoit un véhicule en sens inverse ou devant afin de ne pas l’éblouir. Dans ce package se cache aussi une alerte lumineuse lorsque le système de vision nocturne repère un piéton sur le bord de la route. Audi répond ainsi à BMW, qui propose ces fonctionnalités sur certaines Série 7, mais avec une technologie légèrement différente. En effet, le système Audi, qui compte également plus de LED, assure la modification du faisceau des phares en pouvant éteindre ou allumer indépendamment chacune des LED alors que BMW divise et modifie le faisceau en allumant ou éteignant des groupes de LED. La lutte des marques Premium se retrouve même dans les phares ! Dans les deux cas, la sécurité est au centre des préoccupations grâce à l’optimisation de l’éclairage et une grande adaptabilité. Et Audi semble avoir pris un peu d’avance ici puisque, en jouant sur chacune des LED, le système d’éclairage peut offrir, en théorie, 966 105 422 combinaisons ! Il n’y a pas autant de choix possibles concernant les motorisations, mais quasiment toutes ont fait l’objet d’améliorations.

70 % des A8 vendues en Chine

La gamme voit ainsi ses émissions reculer de 10 % malgré des puissances supérieures. Ainsi, le best-seller européen, l’A8 3.0 TDi Clean Diesel, bénéficie d’une baisse de consommation de 8 %, mais surtout de ses émissions, de 14 g pour atteindre 155 g/km. Les NOx, quant à eux, sont traités par un catalyseur SCR. Les adeptes du Diesel peuvent aussi choisir le V8 TDi dont la puissance a grimpé de 35 chevaux (385 ch) et le couple gagné 50 Nm (850 Nm) pour une consommation moyenne de 7,4 l, et 174 g/km (- 1 g). Mais l’Europe, souvent associée au gazole, représente moins de 20 % des ventes. Pour les Etats-Unis, qui comptent pour 17 %, mais surtout pour la Chine qui écrase le mix avec 70 % des ventes, les mécaniques essence sont indispensables. Et l’offre est large avec 4 blocs offrant de 310 à 520 chevaux, du V6 3.0 TFSi au V8 4.0 TFSi de la S8, en passant par le W12 6.3 FSi qui développe 500 chevaux. Le plus petit des blocs essence, le 3.0 TFSi a ainsi gagné 20 chevaux pour atteindre 310 chevaux, mais il a surtout vu sa consommation réduite d’un litre, à 7,8 l en moyenne, et ses émissions ont chuté de 21 g, à 183 g/km. Même la S8 fait un effort avec des émissions en baisse de 10 g, à 225 g/km. Pour les plus raisonnables, la version hybride, avec ses 144 g/km, est également disponible, y compris dans la version A8L, la seule disponible en Chine d’ailleurs. La limousine d’Ingolstadt évolue donc plus qu’il n’y paraît. Une nécessité pour conforter sa position en Chine, mais aussi faire face à l’épouvantail du segment au niveau mondial, la Mercedes Classe S, qui vient d’être revue de fond en comble.

---------
EN BREF - L’A8

Date de lancement

Novembre
Segment de marché
Berline de luxe
Objectif 2014*
400
Principales concurrentes de l’A8 3.0 Clean TDi Quattro 258 ch : 85 400 €
• Mercedes S 350 BlueTec 258 ch : 87 600 e (4Matic pas encore disponible)
• BMW 730d Luxe 258 ch : 84 400 e (xDrive : 87 800 €)
Prix
Essence : de 87 900 à 153 700 €
Diesel : de 85 400 à 103 600 €
Hybride : de 89 550 à 94 850 €


 


Fichier lié à l'article

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles

Marc Bruschet, président du Groupement national des concessionnaires Opel (GNCO), revient sur les enjeux de la résiliation des contrats de distribution Opel. En ligne de mire, l’alignement du format

Ventes VN : l’essence s’affirme, le Diesel décline

Les immatriculations françaises de voitures Diesel reculent de 11 % depuis janvier. Un repli dont profitent les modèles essence et hybrides, en forte progression.

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page