Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Honda Civic Tourer : Version Cargo

Honda Civic Tourer : Version Cargo

Avec la Civic Tourer, Honda propose à nouveau un break compact. Développé par et pour le marché européen, ce modèle sera un atout de plus pour le réseau avant une année 2015 qui s’annonce très riche en nouveautés.

Honda souhaite passer de 17% à 20%

Honda a des fortes ambitions en matière de ventes à sociétés et à professions libérales sur 2014. En effet, sur cet exercice, le constructeur a l'intention que ces deux catégories de clientèles participent à ses ventes totales à hauteur de 20%, soit trois points de plus qu'en 2013 (les ventes totales du constructeur ont atteint les 8846 unités en 2013, en hausse de 5,2%). "Nous comptons y parvenir en continuant à structurer notre réseau autour du label Honda Entreprises, mais aussi en continuant à capitaliser sur notre bloc Diesel 1.6 l i-DTEC", souligne Fabrice Estève, directeur des ventes et du marketing de Honda France. Le label Honda Entreprises concerne à ce jour une vingtaine de distributeurs et devrait en concerner le double d'ici à la fin 2016 (il représentera donc à cette date la moitié du réseau de distribution de Honda en France). Le bloc Diesel 1.6 l i-DTEC équipait, lui, deux des trois modèles les plus vendus par le constructeur auprès des professionnels sur 2013 (Civic, CR-V et Jazz Hybrid). Autant dire, donc, qu'il devrait être impliqué dans la plupart des ventes à sociétés et à professions libérales de la nouvelle Civic Tourer sur 2014.

Equipé de ce bloc, le break affiche une consommation moyenne de 3,6 l/100 km et rejette seulement 99 grammes de CO2/km (la TVS n'est ainsi que de 198€). "A l'instar du Civic et du CR-V, la nouvelle Civic Tourer fait en outre partie de notre gamme Business", ajoute Fabrice Estève. Les modèles évoluant dans cette gamme incluent d'office des équipements tels qu'une aide au stationnement et le Bluetooth. "Les sociétés à proprement parler devraient participer à hauteur de 15% aux quelque 1000 immatriculations de nouvelles Civic Tourer auxquelles nous nous attendons sur 2014", souligne le directeur des ventes et du marketing de Honda France. Et elles pourraient être encore plus nombreuses avec l'offre de LLD proposée sur la Civic Tourer 1.6 i-DTEC Business, une offre conçue en partenariat avec Loc-Action (LeasePlan). Pour un contrat d'une durée de quarante-huit mois et de 70000 km, elle permet de prendre ce véhicule en LLD moyennant des mensualités de 412€ (elles incluent l'entretien, l'assistance et la perte financière).

Il est donc plus que probable, au final, que les professionnels participent de nouveau fortement aux ventes de Honda sur 2014. "Les hausses de ventes à sociétés et à professions libérales que nous avons enregistrées l'an dernier expliquent presque à elles seules l'augmentation de l'ensemble de nos immatriculations sur 2013, confirme Fabrice Estève. L'an dernier, nos ventes à sociétés et à professions libérales ont augmenté de respectivement 45% et 40%." Et le responsable n'a pas franchement de crainte quant à la fin programmée de la commercialisation des modèles Insight Hybride et CR-Z Hybride sur le Vieux Continent. Ces deux modèles ont fait l'objet de seulement 220 immatriculations l'an dernier en France. "Il est préférable de se consacrer à nos nouveaux blocs Diesel et de bien préparer l'arrivée de la nouvelle mouture de la Jazz Hybride prévue pour 2015", conclut le directeur des ventes et du marketing de Honda France.

---------------
L'ESSAI

En attendant le Vezel, un SUV citadin lancé fin 2013 au Japon, mais qui n’arrivera en Europe qu’en 2015, Honda France peut se satisfaire d’être l’une des rares marques à avoir vu ses ventes progresser en 2013. En effet, le constructeur a totalisé 8 846 immatriculations, soit 5,2 % de mieux. “Sur un marché compliqué, c’est une satisfaction”, a commenté Christophe Decultot, le patron de la marque en France. “De plus, ce chiffre correspond à ce que nous avions annoncé au réseau en début d’année. Cependant, 9 000 ventes restent le volume minimum pour la visibilité de la marque et pour le réseau”, a-t-il poursuivi. Et d’envisager le marché 2014 : “Nous anticipons un marché une nouvelle fois en baisse, entre 1,7 et 1,75 million, car le contexte économique demeure difficile et le durcissement du Malus va encore contribuer à cette érosion.” Partant de là, le directeur général reste prudent et a fixé comme objectif de maintenir les volumes de la marque tout en travaillant davantage sur le VO et l’après-vente avec le réseau. Mais cette prudence relative n’exclut en rien l’ambition. Et cette nouvelle Civic Tourer pourrait bien permettre de voir plus haut même si, pour l’heure, l’objectif affiché est que cette nouvelle carrosserie représente environ 30 % des 3 000 Civic qui devraient prendre la route en 2014.

Par et pour l’Europe

Développée en Allemagne, au centre technique de la marque près de Francfort, la Civic Tourer sera exclusivement produite dans l’usine anglaise de Swindon. Le cahier des charges était clair et reposait sur trois points : un design le plus valorisant possible, un coffre le plus grand et le plus fonctionnel possible, et enfin ne jamais perdre de vue l’efficience et la performance. Malgré les 23,5 cm supplémentaires sur le porte-à-faux arrière, la ligne de la Tourer demeure fluide et fidèle au caractère de la berline. Une longueur qui a naturellement plus d’impact sur le coffre et la fonctionnalité puisque le volume de chargement peut varier de 624 à 1 668 litres, avec notamment 117 litres sous le plancher du coffre. Des chiffres qui en font l’une des références sur le segment des breaks compacts. Quant à l’efficience, logiquement, à l’image de la berline qui a inauguré ce moteur au printemps dernier, la Civic Tourer équipée du bloc Diesel 1,6 l limite ses émissions de CO2 à 99 g/km, soit une consommation moyenne pour 100 km de 3,6 litres. Enfin, l’équipement sera un autre atout avec notamment pas moins de 7 systèmes électroniques qui veillent ou encore la suspension arrière adaptative. Ainsi armée, la Civic Tourer, qui est facturée 1 100 euros de plus que la berline, devrait permettre à Honda de conquérir de nouveaux clients. Le constructeur imagine même un taux de 50 à 60 % pour l’heure. Il estime pouvoir séduire des clients venant de segments supérieurs (des anciens propriétaires de Honda Accord et/ou d’autres breaks du M2, souvent très fidèles à ce type de carrosserie) voulant conserver de l’espace et un niveau d’équipement élevé, mais aussi des familles de 40 ans n’ayant pas été convaincues par les SUV. Honda veut donc capter 3 % du segment des breaks compacts qui pèse environ 30 000 unités par an en France. Les clients particuliers sont naturellement une cible privilégiée, mais les professionnels également car ils pourraient représenter 20 à 25 % des ventes du modèle. Durant le mois de lancement, Honda France offre d’ailleurs le kit Gruau (1 000 euros HT), qui permet de transformer cette Civic Tourer en 2 places avec TVA récupérable, ce qui est aussi synonyme de disparition de la TVS ou encore du déplafonnement de l’amortissement.

En attendant 2015

2014 s’annonce donc comme une année de transition pour Honda, avant une année 2015 très riche en nouveautés. En effet, il y aura le Vezel, la NSX, la Civic Type R, mais également la nouvelle Jazz que nous venons d’ailleurs de découvrir à Détroit sous le nom de Fit. De nombreux produits qui vont également inaugurer de nouvelles technologies. En effet, en plus de blocs essence de nouvelle génération, présentés lors du dernier salon de Tokyo, Honda dévoilera aussi un nouveau système hybride, mais se convertira aussi à la boîte double embrayage. Parions sur une boîte à 8 rapports, comme celle que l’Acura LRX va inaugurer sur le marché américain en juin prochain.

--------------
La Civic Tourer en bref

Date de lancement
20 février
Segment de marché
Break compact ; 30 000 unités en 2012
Objectif
1 000 unités en 2014
Principales concurrentes de la Civic Tourer 1.6 i-DTEC 120 ch Executive : 25 340 €
• Kia Cee’d SW 1.6 CRDi 110 ch Style : 22 750 €
• Leon ST 1.6 TDi 105 S&S Style : 24 630 €
• Renault Megane Estate 1.5 dCi 110 ch Zen : 25 650 €
• VW Golf SW 1.6 TDi 105 ch Confortline : 26 560 €
Prix
Essence : de 24 790 à 32 640 €
Diesel : de 22 840 à 31 990 €
 


Fichier lié à l'article

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
ZE : Renault veut garder un temps d'avance

Après la conversion à l'électrique de la quasi-totalité des constructeurs de la planète à plus ou moins longue échéance, l'Alliance Renault-Nissan, qui reste l'un des pionniers en la matière,

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page