Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Cadillac CTS : L’autre goût de l’Amérique

Cadillac CTS : L’autre goût de l’Amérique

Avec la CTS, une berline luxueuse qui sort des sentiers battus, Cadillac, montre des velléités de conquête sur le marché Premium en Europe. Reste à compter sur un réseau pour la commercialiser.

Attention, une Américaine peut en cacher une autre ! Surtout quand les deux marques appartiennent au même groupe, en l’occurrence General Motors. En effet, alors que Chevrolet s’apprête à quitter l’Europe avec fracas, une autre, Cadillac, affiche ses ambitions sur le Vieux Continent. Il faut dire que la marque Premium de GM se sent pousser des ailes avec les résultats obtenus sur son marché domestique. Aux USA, Cadillac a vu ses ventes progresser de 22 % en 2013, à 182 543 unités. Mais pas seulement, puisqu’en Chine, Cadillac progresse également avec une croissance de ses ventes de 66 %, avec plus de 50 000 unités commercialisées en 2013. Au total, ce sont près de 250 000 Cadillac (+ 28 %) qui ont été vendues dans le monde en 2013. Reste l’équation Europe à résoudre.

Des villes françaises ciblées

En effet, sur le Vieux Continent, où elle souhaite s’installer à terme dans le Top 5 des marques Premium, la marque de luxe de GM peine à percer. Doux euphémisme. Si le marché russe se révèle être un débouché pour Cadillac (2 208 unités en 2013), le reste des pays européens n’a totalisé que 430 exemplaires ! Dans l’Hexagone, seules 16 unités furent commercialisées en 2013, dont 9 en décembre ! Une explication à cela : un réseau de distribution quasi inexistant. En effet, 37 distributeurs et 134 réparateurs agréés sont dénombrés dans toute l’Europe. En France, seuls Paul Chedid (Paris XVe, Ballainvilliers) et Christian Chassay (Tours) représentent la marque. C’est pourquoi, dans ses ambitions européennes réaffirmées au dernier salon de Genève, la marque a rappelé l’importance de compter sur un réseau de distribution plus dense. “Nous espérons comptabiliser 120 points de vente rapidement. Pour cela, nous nous appuierons sur les grands groupes de distribution, en particulier ceux qui ont une expérience des marques Premium, mais aussi sur les meilleurs opérateurs GM, notamment ceux arborant les panneaux Camaro et Corvette. En France, nous avons déjà ciblé les villes de Lyon, Bordeaux, Nice, Saint-Tropez, Mulhouse ou Nantes”, a ainsi confié Tom Anliker, directeur général de Cadillac Europe. Reste à convaincre avec l’aspect produit.

Quel rôle en Europe ?

Et celui-ci n’est pas forcément le moins compliqué sur la scène européenne. Pourtant, la gamme de la marque se renouvelle et se complète. A Francfort (JA n° 1191), Robert Ferguson, le grand patron de la marque, avait annoncé pas moins de 5 nouveautés dans les deux ans à venir. Pour l’heure, en attendant l’électrique ELR en 2015, la gamme se compose de l’ATS, des SRX, XTS, Escalade et de la nouvelle CTS spécialement concoctée pour le segment des berlines haut de gamme.

Cette troisième génération de la CTS a été repensée afin de se rapprocher de ses concurrentes directes, Série 5 et Classe E nommément désignées par la marque, tout en gardant un style très américain la distinguant des reines du segment. Bien que plus longue de 13 cm, la nouvelle CTS n’en est pas moins profilée avec une taille rabaissée (- 2 cm) et un design plus novateur. Elle est aussi et surtout plus légère de 128 kg grâce à l’utilisation d’aluminium, tout en étant 40 % plus rigide. Du coup, la CTS, équipée par un moteur 4 cylindres essence Turbo de 276 ch associé exclusivement à une boîte 6 rapports, arbore un style agressif et dynamique. Dotée de cette motorisation, la seule pour l’Europe, le comportement de la CTS, grâce également à un châssis efficace, chasse les poncifs sur les grandes (et lourdes) américaines. Néanmoins, le choix d’une telle berline, qui plus est malussée de 6 500 euros sur nos marchés en raison d’émissions de CO2 de 198 g (8 000 euros pour la version AWD) n’a que peu de chances de venir concurrencer les ténors allemands du segment qui ne manquent ni de motorisations ni de réseaux de distribution. Et si son rôle, à l’instar des Corvette et Camaro, était tout simplement de revaloriser l’image de marque de l’automobile américaine en Europe ?

----------
En bref - Cadillac CTS

Date de lancement
Mars
Segment de marché
Segment E haut de gamme 7 810 unités en 2013 (- 38 %)
Objectif 2014*
10
Principales concurrentes de la CTS 2.0 L Turbo Performance : 55 613 €
• BMW 528ia 245ch Confort : 51 350 €
• Jaguar XF 2.0 L T Luxe Premium 240ch : 55 800 €
• Mercedes E250 Sportline 7Gtro+ 211ch : 53 800 €
Prix
de 55 613 à 60 353 €

*Estimation JA



 


Fichier lié à l'article

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Ventes/France : la

Alors que la croissance des immatriculations s'est accélérée en novembre, avec un gain de 8,5%, la contribution à ce résultat des ventes tactiques explique en partie ce phénomène.

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page