Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Ford dresse un premier bilan du DRIVE C2X

Ford dresse un premier bilan du DRIVE C2X

Le constructeur américain vient de dévoiler les résultats de trois ans de recherche sur le programme DRIVE C2X. Un grand pas vers la mise en place d’un système de transport intelligent.

Trois années et moult batteries de tests plus tard, Ford est aujourd’hui en mesure de nous donner les premiers retours du programme DRIVE C2X.

Conclu en juillet du côté de Berlin et soutenu par l’Union européenne, DRIVE C2X a permis des avancées notoires vers la mise en place d’un futur système de transport intelligent. Son champ d’action consistera essentiellement à fluidifier le trafic en aidant les conducteurs à éviter les embouteillages, mais aussi les incidents de circulation à partir de données partagées par les autres véhicules.

La communication est la base de ce projet, c’est d’ailleurs pour cela que Ford a dirigé le développement du feu stop électronique, une technologie qui sera en pleine mesure d’avertir les véhicules suivants en cas de freinage d’urgence avant même que leurs conducteurs puissent le voir.

Ford a voulu démontrer par là que cela permet d’anticiper et de surcroît d'éviter ou de limiter la gravité d’une collision.

Ford a également expérimenté une alerte prévenant la présence d’obstacles sur la trajectoire (piétons, animaux, véhicules en panne, etc). Ces deux technologies s’appuient sur un réseau Wi-Fi spécialement dédié aux systèmes de transport intelligents.

Pour mener à bien cette opération, environ 750 conducteurs et 200 véhicules ont participé au projet DRIVE C2X. Tous ont testé les systèmes de communication entre véhicules et infrastructures en conditions réelles sur des routes publiques ainsi que sur sept circuits en Europe. Autant de tests pour harmoniser les systèmes de communication à l’échelle européenne dans le but d’établir la feuille de route d’un futur lancement sur le marché.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le Citroën C5 Aircross se dévoile

Citroën a choisi le parc de Saint-Cloud, en région parisienne, pour la première présentation de son SUV du segment C en Europe. Avec le C5 Aircross, véritablement lancé en fin d'année, la marque

Ventes VN : l’essence s’affirme, le Diesel décline

Les immatriculations françaises de voitures Diesel reculent de 11 % depuis janvier. Un repli dont profitent les modèles essence et hybrides, en forte progression.

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

 
cc
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page