Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Opel Corsa : Ça se corse sur le segment B !

Opel Corsa : Ça se corse sur le segment B !

Opel poursuit son offensive sur le plus important des segments en lançant la cinquième génération de son modèle le plus emblématique : la Corsa. La citadine porte en elle de sérieux arguments, style plus affirmé, châssis retravaillé et nouvelles motorisations essence, pour venir bousculer la hiérarchie établie.

Dire de l’Opel Corsa qu’elle représente le modèle le plus emblématique de la marque relève de l’euphémisme. “C’est un fait acquis que la Corsa est devenue l’un de nos modèles les plus importants”, constate même Tina Müller, directrice marketing d’Opel Group, pour parler de sa citadine et de la place qu’elle occupe dans la gamme du blitz. En quatre générations, depuis 1982, la citadine a été vendue à 12,4 millions d’exemplaires dans le monde, dont 11,8 millions en Europe. En trente-deux ans de vie, le parcours de la Corsa a toujours été jalonné de succès aussi bien honorifiques (Volant d’Or ou Autobest en Allemagne) que commerciaux. En effet, la dernière Corsa, dite D s’est encore classée au quatrième rang sur le segment des citadines en Europe de l’Ouest et en deuxième position sur les marchés britannique et allemand (N.D.L.R., 13 % de PDM sur le segment) à l’issue du second semestre 2014.

Une offre riche sur le segment

En France, la citadine a encore de beaux restes. Malgré une forte concurrence, qui plus est renouvelée (Clio IV, 208, Polo…) et toujours plus nombreuse avec l’essor des SUV urbains (Captur, 2008…), la Corsa a encore été écoulée à 18 633 exemplaires en 2014 (- 10,2 %) et reste encore le principal modèle de la marque dans l’Hexagone (30 % des ventes totales), après un cycle de vie (8 ans) anormalement plus long que d’accoutumée. Raison de plus pour la marque, dont les ventes hexagonales en 2014 ont retrouvé des couleurs (61 246 unités à + 2,7 %) de lancer la cinquième génération de son modèle phare, lequel viendra aussi accompagner et soutenir l’offensive du blitz sur les segments A et B sur lesquels Opel semble désormais insister, en attendant Karl, avec les Adam, Mokka et Meriva pour retrouver les sommets.

“Nous avons repris les recettes qui ont fait le succès des premières Corsa avec cette allure dynamique, ludique et fluide”, explique-t-on chez Opel au sujet de la nouvelle silhouette de la citadine allemande. Ainsi, la calandre est agrandie et plus basse, s’inspirant notamment de sa petite sœur Adam. A l’arrière, la Corsa avance une forme plus musculeuse qui donne l’impression d’une voiture plus imposante et plus dynamique. La nouvelle citadine s’est à peine allongée (+ 2 cm pour 4,02 m) avec le même empattement que la précédente version (2,51 mètres). A l’intérieur, outre un habitacle finalement spacieux pour une citadine, on retiendra avant tout un aspect sobre et plus qualitatif, marqué notamment par les tissus et cette planche de bord offrant une console centrale à plusieurs niveaux.

Vive l’essence !

En dehors de ces innovations finalement logiques, la nouvelle Corsa se distingue de sa devancière par un châssis profondément modifié qui ne reprend que peu de chose du modèle actuel. L’ensemble est ainsi rigidifié et le centre de gravité baissé de 5 mm afin de favoriser la stabilité. Enfin et surtout, la nouvelle Corsa fera la part belle aux motorisations essence. Si l’offre Diesel reste disponible avec les 1.3 CDTI de 75 et 95 ch, le lancement de la citadine sera l’occasion de redécouvrir le trois cylindres 1.0 Ecotec de 115 ch (déjà vu sur l’Adam Rocks) ainsi que le quatre cylindres 1,4 l de 100 ch respectant tous deux la norme Euro 6. Deux motorisations efficaces et très agréables. A noter toutefois la différence de prix notable entre les deux moteurs, 900 euros de plus pour le trois cylindres, lequel est d’ailleurs, et c’est à regretter, uniquement présent dans les finitions hautes.

-----------
EN BREF - Opel Corsa

Date de lancement
Janvier 2015
Segment de marché
Citadines du segment B.
30 % du marché français en 2013
Objectif 2015
25 000*
Principales concurrentes de l’Opel Corsa 5 portes 1.4 l 100 ch Edition : 15 490 €
• Peugeot 208 1,2 l PureTech Style : 16 200 €
• Renault Clio Energy TCe 90 Zen : 16 400 €
Prix
Essence - de 11 990 à 18 590 €
Diesel - de 16 390 à 20 190 €

*Estimation JA


 


Fichier lié à l'article

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le groupe Pautric investit à Rennes

L'opérateur vient de consentir un investissement de 8 millions d'euros pour une nouvelle concession BMW/Mini dans la capitale bretonne.

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page