Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Mercedes AMG GT : En mission

Mercedes AMG GT : En mission

Après l’exclusif coupé SLS, Mercedes-AMG a enfanté une nouvelle sportive, l’AMG GT, pour partir à la conquête d’un nouveau monde. Débordant de personnalité et de puissance, ce 25e modèle siglé AMG est le nouvel étendard d’une marque de plus en plus ambitieuse.

Ce n’est pas les sportives qui manquent chez Mercedes. Il y a effectivement 24 modèles AMG dans la gamme, mais ces derniers demeurent des variantes, certes très épicées, de l’existant. En revanche, le 25e ouvre une nouvelle voie. En effet, avec l’AMG GT, le constructeur débarque avec un modèle propre sur un segment qu’il ne couvrait pas encore, celui où la Porsche 911 règne en maîtresse. Deuxième véhicule développé par AMG, après le SLS tout de même vendu à 10 000 unités en cinq ans, cette AMG GT veut jouer un rôle bien plus important. A l’image d’AMG dans son ensemble d’ailleurs. Tobias Moers, président de Mercedes-AMG, avait été clair l’automne dernier quant aux ambitions de la branche qu’il dirige : “Au cours des trois prochaines années, nous souhaitons doubler nos ventes par rapport au chiffre de 2013.” A l’horizon 2017, AMG vise donc pas moins de 65 000 ventes dans le monde. Et force est de constater que la trajectoire semble solide puisque, après 32 200 unités en 2013, AMG a pulvérisé son record de ventes en 2014 avec 47 632 modèles livrés ! L’arrivée des “petites” AMG telles les A, CLA et GLA 45 AMG explique en partie cette explosion, d’autant que les modèles historiques n’ont pas faibli. Cette insolente croissance sera encore entretenue par de nombreux modèles dans les mois à venir. En effet, les GLC (futur GLK), mais aussi les GLE (futur ML) et GLE Coupé ou encore les GLS (futur GL) et SLC (futur SLK) pourront eux aussi compter sur leur version hautes performances. AMG est donc au diapason de la marque Mercedes, qui a elle aussi battu un record de ventes en 2014 avec plus de 1,65 million d’unités (+ 12,9 %).

Contrer l’omniprésente 911

A partir du 7 mars, les premières livraisons de l’AMG GT S et ses 510 chevaux - cette dernière devrait d’ailleurs représenter 65 % du mix - vont débuter dans l’ensemble du réseau français en attendant la “petite” GT (462 chevaux), qui devrait débouler avant l’été. En revanche, pour ceux qui préfèrent le circuit, il faudra patienter encore un peu pour la version GT3, dévoilée à Genève. Mais revenons sur cette AMG GT S. Le premier contact est brutal. Le style est fort et les premières révolutions du nouveau V8 bi-turbo finissent de trahir ce caractère bien trempé. Le nouveau 4 litres huit cylindres d’Affalterbach, toujours assemblé selon le principe “d’un homme, un moteur” et positionné en position centrale avant, catapulte le coupé GT S à 100 km/h en 3,8 secondes (4 secondes pour la GT) et les 650 Nm de couple, bien servis par la boîte à double embrayage à 7 rapports placée sur l’essieu arrière, assurent des relances conformes au pedigree de la bête. Chaque accélération, chaque changement de rapport devient encore plus explicite en jouant avec les différents modes de gestion disponibles. Les positions Confort, qui restent tout de même très raides en suspension, Sport et Sport+, adaptent le véhicule à la volonté plus ou moins “joueuse” (le seuil de déclenchement de l’ESP recule à chaque fois) du conducteur. Grâce à cela, la GT S n’a pas peur du quotidien ni d’un circuit, mais ses 4,55 m et son si long capot ne sont pas ses meilleurs atouts.

Avec ce type de voiture, les superlatifs ne sont jamais loin et cette dernière production AMG en mérite de nombreux. Mais seront-ils suffisants pour lui permettre de s’imposer sur un segment à la fois si concurrentiel et ultra-dominé par la Porsche 911 (plus de 30 000 exemplaires vendus dans le monde en 2014). Les Audi R8 ou Jaguar F-Type ne déméritent pas, mais sont aussi la preuve que ce n’est jamais simple. Une situation de domination que Mercedes connaît d’ailleurs sur le segment des grandes berlines où la Classe S règne sans partage depuis des décennies. L’AMG GT est bien née, c’est sûr, mais ce sera un long chemin pour faire durablement bouger les lignes.

-----------
EN BREF - L’AMG GT

Date de lancement

7 mars AMG GTS
Juin AMG GT
Segment de marché
Coupés sportifs
2 500 unités en 2014
Objectif*
300
Principales concurrentes de l’AMG GT S 510 ch : 144 000 €
• Jaguar F-Type R 550 ch : 107 660 €
• Audi R8 V10 Quattro S-Tronic 525 ch : 162 100 €
• Porsche 911 turbo 520 ch : 167 603 €
Prix
AMG GT - 124 900 €
AMG GT S - 144 000 €
AMG GT Edition One - 158 300 €

*Estimation JA
 


Fichier lié à l'article

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
ZE : Renault veut garder un temps d'avance

Après la conversion à l'électrique de la quasi-totalité des constructeurs de la planète à plus ou moins longue échéance, l'Alliance Renault-Nissan, qui reste l'un des pionniers en la matière,

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page