Constructeurs
Par Tanguy Merrien, le 09/04/2015
Mercedes CLA Shooting Brake : Le cinquième élément

Mercedes CLA Shooting Brake : Le cinquième élément

En enrichissant sa gamme compacte d’un 5e modèle avec ce break de chasse, Mercedes donne l’opportunité à sa clientèle de prendre le parti de réellement se différencier.

Il faut remonter aux années 60, époque pendant laquelle on vit apparaître, spécialement au Royaume-Uni, des versions break hors du commun sur des Aston Martin DB5, des Jaguar Type E ou autre Volvo P1800. Véhicules très prisés par l’aristocratie, qui voyait en ces modèles une façon de combiner haut de gamme, style et praticité leur permettant de se déplacer avec clubs de golf et fusils de chasse. De là naquit l’appellation “Shooting Brake”. Si ces modèles disparurent ensuite de la circulation pendant quelques décennies, Mercedes a souhaité relancer cette carrosserie atypique qui allie coupé et break dans un style différent. C’est ce que fit donc le constructeur allemand en 2012 avec le CLS Shooting Brake (JA n° 1170), créant au passage une niche dans un segment où la concurrence, pour l’heure, est nulle.

La marque à l’étoile réédite l’exploit, mais cette fois sur un plus petit segment, celui des compactes, en dotant donc sa gamme Classe A d’une version Shooting Brake. Osé ?

Une gamme compacte complète

Un peu si on se dit que ce type de carrosserie est inexistant, voire presque inconcevable sur le marché des compactes. Pourtant, Mercedes a bel et bien l’intention d’insister sur ce segment où ses nouvelles générations de Classe A et Classe B se sont écoulées à plus d’un million de véhicules toutes carrosseries confondues (berlines, compactes, SUV, coupés) entre 2011 et 2014. Rien qu’en 2014, Mercedes-Benz a vendu 463 152 unités (Classe A, Classe B, CLA et GLA confondus) à travers le monde. “L’étendue de notre gamme, articulée désormais autour de cinq séries, est impressionnante. Avec le Classe B, la jeune et dynamique Classe A, le coupé CLA avant-gardiste et le SUV compact GLA, nous sommes en mesure de répondre aux attentes d’une large clientèle sur ce segment”, précise même Ola Källenius, membre du directoire de Daimler AG et directeur commercial de Mercedes-Benz Cars. “Le CLA Shooting Brake s’adresse aux clients actifs qui recherchent une voiture qui sort du lot grâce à un design absolument unique et une valeur d’usage impressionnante”, ajoute-t-il aussi.

Un cinquième élément dont l’objectif est de poursuivre le rajeunissement de la marque. Celle-ci admet vouloir attirer des clients plus jeunes, mais également nouveaux, à l’instar du marché américain où la gamme des compactes Mercedes a atteint un taux de conquête de 80 % quand l’âge moyen des clients européens de Classe A a baissé de 4 ans depuis 2012. Reste à poursuivre dans ce sens avec ce CLA Shooting Brake. Et surtout de le positionner.

Stylé et sportif

En termes de style, pas de doute, le racé petit break allemand est incomparable. A l’instar de son aîné, le CLA Shooting Brake est réussi avec notamment les vitres latérales sans cadre, le capot moteur effilé, sa mince surface vitrée latérale convergeant vers une vitre triangulaire arrière ou encore sa ligne de toit retombant doucement vers l’arrière. Enfin, et c’est aussi le but recherché, l’allure sportive saute aux yeux. Quant à l’espace à bord, son pavillon de break de chasse permet de gagner 4,2 cm en garde au toit à l’arrière et 25 litres sur le volume de coffre, lequel varie de 495 à 1 354 litres quand celui de sa grande sœur, la Classe C break, peut monter jusqu’à 1 510 litres. Par ailleurs, la carrosserie 5 portes est aussi environ 30 kg plus lourde que le coupé et totalise 1 555 kg. Attention néanmoins, l’habitabilité n’est pas généreuse pour autant puisque la banquette arrière ne peut accueillir confortablement que deux adultes.

Si la fonction du CLA Shooting Break est de compléter de façon stylistique et glamour l’offre compacte de Mercedes, sa vertu est aussi d’être un véhicule d’image, histoire de montrer autre chose que du classique aux clients de la marque. Pas étonnant que le constructeur lui ait donc attribué pour l’occasion une décoiffante version 45 AMG de 360 ch. Même si, au quotidien, son utilisation paraît peu probable, il reste un break, dont la cible est avant tout, les entreprises et leurs dirigeants. Raison de plus pour lui préférer le 220 CDI plus raisonnable et tout aussi efficace pour un véhicule dont l’image prime avant tout. Et à ce titre, Mercedes a atteint le but recherché.

----------
CLA Shooting Brake en bref

Date de lancement

28 mars
Segment de marché
Coupé break Premium
Objectif 2015
1 500*
Principales concurrentes de la Mercedes CLA Shooting Brake 220 CDI Inspiration : 39 950 €
• Audi A4 Avant 2.0 TDI 163 DPF Ambiente : 38 750 €
• Serie 3 Touring 320d 184ch Lounge : 38 500 €
Prix
Diesel - de 35 950 à 48 350 €
Essence - de 30 900 à 63 100 €

*Estimations JA
 


Fichier lié à l'article

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir,