Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Après-vente constructeurs : les réseaux aiment les vieilles !

Plus que faire monter le panier moyen, faire un tour des éléments de sécurité fait partie de la responsabilité du réparateur. Rassurante pour le client, cette initiative est aussi fidélisante.

Après-vente constructeurs : les réseaux aiment les vieilles !

Depuis trois ans, les ventes d’heures dans les réseaux de marques baissent. Les opérations d’entretien courant sur les véhicules anciens ont basculé dans les réseaux indépendants, et la morosité des ventes VN ajoute au pessimisme ambiant. Les réseaux constructeurs sont-ils les mieux placés pour entretenir les véhicules de plus de 5 ans, et ainsi conserver une rentabilité très dépendante de l’activité après-vente ?
Extrait de l'article :

Même si les derniers mois semblent accréditer la thèse d’une timide reprise, sa fragilité et les perspectives sur...

Taille de l'article : 2875 mots
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page