Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
4x4 Kyron : SsangYong poursuit son offensive

4x4 Kyron : SsangYong poursuit son offensive

Au sortir d'une année 2005 record, SsangYong poursuit son offensive dans l'Hexagone avec son nouveau tout terrain, le Kyron, un 4x4 aux prestations et aux prix intéressants. La gamme se complète et la marque s'installe sûrement en France. Quoiqu'il arrive désormais, l'année...

...2005 restera pour SsangYong une année à marquer d'une pierre blanche. Alors que les dirigeants de la marque et Steve Faulkner en tête, président de SsangYong France avaient tablé sur un "ambitieux" objectif de 2 500 immatriculations pour cet exercice, la petite marque coréenne chiffrait déjà à la fin octobre à plus de 3 200 unités. "Au regard de nos performances, nous devrions conclure l'année aux alentours de 4 300-4 500 immatriculations", s'est réjouit Steve Faulkner avant d'ajouter "que SsangYong a multiplié par 4 son meilleur résultat jamais atteint dans l'Hexagone jusqu'alors." En effet, il faut remonter à l'an 2000 pour voir plus de 1 000 SsangYong (1 133) immatriculées chez nous, une barre jugée fatidique à l'époque pour une marque qui avait été introduite en 1993 sur notre sol. Avec une telle performance, on est en droit de se demander quelles seront les prochaines ambitions de la marque en France. "A court terme, il reste plus ou moins facile de savoir où nous allons, en revanche je préfère rester prudent sur le long terme", a commenté Steve Faulkner. Néanmoins, le dirigeant n'hésite pas à annoncer la couleur dès l'an prochain avec un nouvel objectif de 6 500 unités pour 2006.

Déjà 119 opérateurs de la marque et 140 pour fin 2006

Le réseau de distribution SsangYong est devenu une réalité. En effet, quasiment inexistant il y a encore quelques mois, le réseau a pris forme et est même devenu consistant. La toile compte aujourd'hui 119 opérateurs et devrait s'établir à 140 pour la fin de l'année prochaine. SsangYong importée en France par le groupe Frey, qui distribue également dans l'Hexagone les marques Hyundai, Subaru ou Daihatsu a pu s'appuyer sur les bases existantes. Les opérateurs de ces marques ont en effet été les premiers à céder aux nouvelles sirènes coréennes et n'ont pas hésité à se lancer dans l'aventure. Les dirigeants de la marque avaient d'ailleurs ciblé 60 opérateurs susceptibles de reprendre le panneau. Mais Steve Faulkner a souhaité rappeler que d'autres distributeurs se sont rapidement intéressés à la petite marque qui monte. "Suite au nouveau règlement européen et aux différentes réorganisations qui ont eu lieu, certains opérateurs se sont tournés vers le multimarquisme. SsangYong a notamment été une solution. En outre, la faillite de MG Rover nous a été profitable puisque certains de ces distributeurs se sont dirigés vers nous. Enfin, même quelques concessionnaires de grandes marques généralistes affaiblis par les nouveaux systèmes de

La Kyron XDI 2 litres 141 ch en bref

  • Date de lancement :
    Décembre 2005
  • Segment de marché :
    SUV, 4,88 % du MTM
  • Principales concurrentes :
    - Hyundai Santa Fe 2 l CRDI 125 ch (28 100 euros),
    - Kia Sorento 2,5 l CRDi 140 ch (32 290),
    - Suzuki Grand Vitara 1,9 DDis 129 ch (29 500 euros)
  • Objectifs de vente :
    3 000 en 2006
  • Prix en euros :
    26 490 Confort
    29 490 Luxe
    31 490 Luxe BVA
  • rémunérations ont souhaité étoffer leur offre." On compte notamment parmi les nouveaux opérateurs SsangYong un distributeur Citroën ou encore un Seat. A en croire toujours Steve Faulkner, l'investissement nécessaire pour distribuer la marque ne se résumerait qu'à un showroom de 160 m2 et une caution bancaire. Totems, bandeaux et autres signalétiques étant fournis par le constructeur.

    SsangYong est et restera un spécialiste 4x4

    Si le réseau est devenu une réalité, la gamme s'est par ailleurs développée et ne se limite plus à un ou deux exemplaires jugés il y a encore peu "exotiques." SsangYong, "qui est et restera spécialiste 4x4", compte en effet dans sa gamme, le Musso, le Korando, le Rodius, le Rexton et depuis quelques jours le dernier-né, le Kyron.
    Ce nouvel SUV vient affronter directement les Nissan X-Trail, Kia Sorento, Hyundai Santa Fe et autres Suzuki Grand Vitara. Toutefois, le Kyron n'a de SUV que le nom tant son gabarit apparaît surdimensionné. Avec une hauteur de 1,76 m et surtout une longueur de 4,66 m, le dernier coréen reste plutôt massif et imposant. Pourtant, les designers de la marque ont voulu lui conférer une allure et un caractère affirmé, histoire de faire oublier son gabarit. Le dessin du Kyron repose sur un profil dynamique accentué par une ceinture de caisse fuyante et une partie avant tombante où les rainures se multiplient au niveau de la calandre, des feux et du bouclier. En revanche, la proue rehaussée du Kyron laisse une impression de déséquilibre. Loin d'être classique à ce niveau, on remarquera notamment la position basse des feux arrière, ainsi que le prolongement de la nervure latérale se rejoignant en un point. Il semblerait, en outre, que les designers du Kyron ont tellement voulu personnaliser le SUV qu'ils ont oublié de donner à la lunette arrière une taille suffisante, ce qui nuit à la visibilité.
    Hormis ces détails stylistiques, le Kyron ne laisse pas indifférent et attire même l'œil du badaud pour ses premiers tours de roue sur l'asphalte français.
    La vie à bord du véhicule est en revanche largement réussie. Si le Kyron reste un SUV, ses larges dimensions le placent largement dans la catégorie supérieure et peu de ses concurrents directs peuvent venir lui contester son confort intérieur et son ergonomie. Cinq personnes peuvent facilement y tenir place. Quant au coffre il passe volontiers de 495 litres à 1 850 litres ! Enfin comme toute coréenne en finition luxe (seules deux finitions seront disponibles, Luxe et Confort) les différents comodos, tous faciles d'accès, sont nombreux.

    Le premier Diesel SsangYong

    Si SsangYong veut durablement s'installer sur le sol européen et en particulier français, la motorisation Diesel se doit de tenir une place prépondérante. Les dirigeants l'ont compris et Kyron est donc commercialisé avec un premier Diesel Common Rail 4 cylindres maison qui trouve toutefois ses origines étoilées du côté de Stuttgart. C'est donc un 2 litres XDI de 141 ch qui prend place sous le capot. Un moteur agréable, souple et relativement silencieux même si les rapports restent courts.
    Disponible en boîte mécanique comme en boîte automatique, le Kyron est taillé pour toutes sortes de routes. Sur longues distances, le véhicule a un bon comportement et reste agréable. Gare cependant au freinage avec un véhicule de près de 2 tonnes lancé à grande vitesse. Par ailleurs, hors piste le Kyron se révèle être un véritable tout-terrain et relativement performant, comme quoi les ingénieurs n'ont pas oublié l'essence première de ce genre de véhicule.
    Le nouveau-né coréen devrait ainsi largement participer à la conquête de SsangYong et semble tailler pour. Le véhicule bénéficiera d'ailleurs, une première chez SsangYong, des faveurs de la marque pour une campagne de publicité nationale. A un prix finalement très abordable au regard des prestations affichées (de 26 490 euros à 31 490 euros), le Kyron et par extension SsangYong n'ont pas fini de faire parler d'eux. 

    Tanguy Merrien

    Cet Article est extrait de
    Pour le découvrir, cliquez ici
    Ajouter un commentaire
     
    Pour laisser un commentaire,  
     Inscrivez vous 
    Plus d'articles
    ZE : Renault veut garder un temps d'avance

    Après la conversion à l'électrique de la quasi-totalité des constructeurs de la planète à plus ou moins longue échéance, l'Alliance Renault-Nissan, qui reste l'un des pionniers en la matière,

    Une reprise de plus pour By my Car !

    Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

    T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

    Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

    Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

    Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

    Mercedes a dévoilé son pick-up

    Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

    Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

    Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

     
    Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page