Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Talisman Estate : le vrai départ

Talisman Estate : le vrai départ

Lancée en décembre dernier, la Talisman est maintenant disponible en version break. Si cette carrosserie représente plus de 50% des ventes du segment en France, ce ratio arrive à 80% dans certains pays d’Europe. De quoi confirmer et amplifier de bons débuts.

Le haut de la gamme Renault donne satisfaction. En effet, après l’Espace, en tête dans sa catégorie sur de nombreux marchés en Europe, la Talisman a pris un bon départ selon l’état-major de Renault. Lancée en décembre dernier, la berline fait mieux que ses objectifs avec des chiffres supérieurs de 10 à 15% à ceux visés. Depuis son lancement, la Talisman totalise 6575 ventes en Europe, dont 4582 en France. Renault est satisfait, mais rappelle que, pour l’heure, il couvre moins de la moitié de ce segment D puisque, à l’échelle continentale, les berlines représentent 28% des ventes, les breaks 30% et les crossovers 25%. En France, le ratio berline/break est de 45/55, mais dans certains pays comme l’Allemagne, l’Italie ou les pays nordiques, il grimpe à 80% pour le plus volumique. Autant dire que les réseaux attendent l’Estate avec impatience. Car quoi qu’on en dise, le segment D, même meurtri, est loin d’être mort. Certes, les 18% du marché global européen de 2005 sont loin, mais depuis 2013 (13% du MTM), il grignote du terrain pour atteindre aujourd’hui 14%.

Montée en puissance chez les professionnels

Si, pour l’heure, la berline séduit à parité les clients particuliers et professionnels, le Français s’attend à une montée en puissance des professionnels dans les mois à venir une fois les Talisman berline et break bien entrées dans les car-policies. Une Talisman Estate sans surprise, pourrait-on dire, puisqu’elle reprend naturellement les codes de la berline, mais aussi les équipements avec notamment le Multi-Sence et ses dix paramètres gérables, les ADAS et le 4Control, toujours aussi efficace. Les dimensions sont quasi identiques avec naturellement une partie arrière plus volumineuse. Les places arrière gagnent en habitabilité grâce à une ligne de toit moins fuyante et le coffre peut maintenant contenir de 572 à 1681dm3.

Parmi les nouveautés de cette variante, l’ouverture mais aussi la fermeture du hayon grâce à un simple mouvement de pied sous le pare-chocs. Sous le capot, l’Estate propose trois blocs Diesel dCi développant 110, 130 et 160ch. Pour la première fois, le petit 110 est même disponible avec la boîte à double embrayage EDC. Les consommations varient de 3,7l à 4,6l pour des émissions de CO2 comprises entre 98 et 120g/km. La gamme essence est composée des blocs TCe 150 et 200ch, dont les consommations sont respectivement de 5,8l et 5,9l pour des émissions de CO2 de 132 et 135g/km.

Le meilleur des autres en Europe

Cette Talisman semble donc bien armée pour que les ventes grimpent encore sans nuire à la qualité du mix. En effet, il est jusqu’ici très riche avec des Initiale Paris et Intens, les deux finitions les plus hautes, qui représentent 40% des ventes chacune. Pour cette Estate, fabriquée dans l’usine de Douai comme l’Espace, la berline mais aussi les futurs Scenic et Gand Scenic, les clients devront ajouter 1200€ aux tarifs de la berline en finitions Life et Zen, et 1400€ pour les finitions Intens et Initiale Paris. Avec ce break, la Talisman prend enfin son vrai départ.

Cependant, aussi bon soit-il, Renault reste réaliste face aux quatre Allemands (Audi, BMW, Mercedes et Volkswagen), qui écrasent le segment en Europe avec plus de 2/3 des ventes. Le Français veut être (hors de France) le meilleur des autres. Mais l’ambition de Renault ne se limite pas à l’Europe avec ce modèle. Alors, si le break restera, lui, une exclusivité de notre continent, la berline a déjà entamé une autre carrière. La Talisman, devenue SM6 en Corée du Sud depuis début mars, a enregistré plus de 22000 commandes en un mois. Un record pour Samsung en Corée du Sud. A fin mars, 7088 SM6 avaient déjà été immatriculées. Cette variante Samsung est produite sur place, à Busan, pour alimenter la Corée naturellement, mais aussi l’Asie (hors Chine), l’Afrique et le Moyen-Orient.

La Talisman Estate en Bref

Date de lancement : mai

Segment de marché : breaks familiaux

Objectif 2016* : 10000 unités, soit 50% des Talisman

Ventes en France Talisman au 1er trimestre 2016 : 3002 unités

• Peugeot 508 : 5411 dont 3719 SW

• VW Passat : 2875 dont 1806 SW

• Ford Mondeo : 1109 dont 367 SW

• Opel Insignia : 934 dont 418 SW

Prix :

Essence : de 32700 à 41700 €

Diesel : de 29100 à 42400 €

*estimation JA

Fiche Technique

 

 

1.6 dCi 130 EDC6

Cylindrée (cm3)

1 598

Puissance maxi (ch à tr/min)

130 à 4 000

Couple maxi (Nm à tr/min)

320 à 1 750

Vitesse maxi (km/h)

200

0 à 100 km/h (s)

11,2

Cycle mixte (l/100 km)

4,4

Emissions de CO2 (g/km)

115

Capacité du réservoir (l)

47 / 52

Poids en ordre de marche (kg)

1 536

L/l/h (mm)

4 865 / 1 868 / 1 465

Empattement (mm)

2 809

Volume du coffre VDA (dm3)

572 / 1 681

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
ZE : Renault veut garder un temps d'avance

Après la conversion à l'électrique de la quasi-totalité des constructeurs de la planète à plus ou moins longue échéance, l'Alliance Renault-Nissan, qui reste l'un des pionniers en la matière,

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page