Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Soft-killer

Soft-killer

Tout avait été si bien scénarisé qu'en ce matin du 9 février, la tension était fidèlement à son comble. On attendait des larmes, avec ces fossoyeurs soi-disant aperçus autour des sites de Sandouville ou de Valladolid par exemple. On redoutait du sang, avec des coupes radicales dans les effectifs de l'ex-régie...
Extrait de l'article :
égérie industrielle de la France. De l'effroi, version tragédie classique à la sauce contemporaine du Web et du direct-télé. Central, forcément central, Carlos Ghosn tenait...
Taille de l'article : 296 mots
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page