Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Corvette Z06  : Echappée des 24 Heures

Corvette Z06 : Echappée des 24 Heures

En menant de front le développement de la Z06 et de la C6-R du Mans, les ingénieurs ont parfaitement illustré le principe de transfert de technologie. Avec un V8 développant 512 chevaux, l'utilisation massive d'aluminium, de magnésium et de titane, la Z06 est la Corvette la plus puissante...

...et la plus rapide jamais construite. Contact.

Quel passionné de course automobile n'a jamais rêvé de se glisser dans le baquet d'une auto mythique et de faire quelques tours d'un circuit qui l'est tout autant ? Rendez-vous est donné au Castellet, Circuit Paul Ricard HTTT. ça commence bien ! La raison : la Corvette Z06. C'est encore mieux ! Alors si mon rêve ne s'est pas totalement réalisé, je m'en suis rapproché. Tout juste un an après la C6, la sixième génération de Corvette, la marque lance la Z06, une version entièrement taillée pour la performance. D'ailleurs, la Z6 a été développée aux côtés de la C6-R, la Corvette qui a remporté les derniers 24 Heures du Mans en catégorie GT1. Soit dit en passant la quatrième victoire d'une Corvette en 5 ans dans l'épreuve mancelle. Revenons dans le Sud. Une C6-R et une Z06 partagent un box comme pour mieux illustrer les nombreux points communs. Le transfert de technologie, mais aussi d'ingénieurs, a joué à plein. En effet, la matière grise qui fait triompher Corvette en course, s'est fortement impliquée dans ce nouvel opus de la Z06. Caisse, moteur, matériaux, aérodynamisme, tout confirme que la Z06 est plus proche de la C6-R du Mans que de la C6 de nos rues. Aluminium, magnésium, titane, fibres de carbone, rien n'est trop beau pour cette voiture d'exception, mais aussi la base de l'homologation en compétition.

ZOOM

Record de ventes
2005 est la meilleure année de Corvette en Europe. En effet, cette mythique américaine, plus que cinquantenaire, a séduit plus de 1 100 clients sur le Vieux Continent en 2005. La prise en main de la distribution de la marque, ainsi que celle de Cadillac, par le groupe néerlandais Kroymans commence à porter ses fruits. De la même manière, en France, 108 C6 ont pris la route en 2005. Mais les records sont faits pour être battus. En 2006, environ 20 % des 31 000 Corvette produites vont être des Z06. Corvette Europe a déjà enregistré près de 400 pré-commandes. En France, le succès est également au rendez-vous. 40 commandes sont déjà enregistrées. Le calendrier des livraisons est donc plein jusqu'en juin… 2007 ! Moins exclusive, la C6 pourra, elle, compter sur l'arrivée d'une nouvelle boîte automatique 6 rapports.

La Z06 pèse 43 kilos de moins qu'une C6 et dispose de 108 chevaux supplémentaires !

Le mieux est souvent l'ennemi du bien. Certes la Z06 est plus puissante, mais cette puissance ne devait pas être annihilée par une augmentation de poids. Car avec ses 512 chevaux, de nombreux organes, tels le freinage, les pneus ou l'échappement ont dû être redimensionnés. Les ingénieurs devaient relever le sérieux défi de la balance. Le verdict est sans appel : 1 418 kilos. La Z06 a perdu 43 kg par rapport à la C6. Pour atteindre un tel résultat, les matériaux ultra légers ont pris le pouvoir. Ainsi, la structure de la caisse, entièrement en aluminium, a permis de gagner 62 kg. L'utilisation de fibre de carbone pour les ailes et les passages de roues mais aussi pour le plancher (associé avec du balsa dans ce cas) ont également apporté leur contribution. Encore plus léger que l'aluminium, et pourtant plus solide, les ingénieurs ont fait appel à du magnésium pour le berceau et certains éléments de suspensions. Même le moteur n'a pas échappé à la cure. Avec à peine plus de 200 kilos, le V8 de la Z06, baptisé LS7, n'est plus qu'un cousin de celui de la C6, le LS2. Tous deux demeurent des small-block (des blocs moteurs compacts), mais pour le reste… La cylindrée est passée de 6 à 7 litres, une première d'ailleurs avec un small-block destiné à un véhicule de série, car la génération précédente de Z06 utilisait un big-block. La puissance est passée de 404 à 512 chevaux, etc. Grâce à l'utilisation du titane, les bielles, pesant 480 g chacune, sont 30 % plus légères que sur le LS2. Les soupapes d'admission, mais aussi les ressorts et les tiges de culbuteurs font également appel à ce précieux métal. La lubrification par carter sec est un autre point commun avec le small-block de course, lui aussi de 7 litres de cylindrée. Un ensemble de nouveaux éléments qui permet à la mécanique de la Z06 d'atteindre 7 000 tr/mn.

De petits appendices viennent trahir le temps passé en soufflerie

Les montées en régime se font dans un bruit quasi envoûtant. Déjà agréable, mais relativement discrète dans les bas régimes, la rage du V8 est totale lorsque les clapets, placés dans les silencieux, s'ouvrent. Si la découverte de cette Z06 vous rapproche toujours un peu plus de l'exclusivité, le véhicule n'en demeure pas moins utilisable tous les jours. A vos risques et périls toutefois pour les points du permis ! L'habitacle reste proche de celui de la C6 et l'équipement est complet avec notamment la vision tête haute qui a été conservée.
Comme souvent pour la présentation d'une sportive qui se respecte, le constructeur met en avant le temps réalisé sur la célèbre boucle Nord du Nürburgring. Au volant de la Z06, le danois Jan Magnussen a réalisé un chrono de 7'43'' sur les 20,8 km du tracé. Il s'agit ni plus ni moins du deuxième meilleur temps pour un modèle de série. Seul Walter Röhrl a été plus rapide, de 6 secondes, au volant d'une Porsche Carrera GT de 612 chevaux et 468 845 e ! Restons dans les chiffres. Avec 512 ch à 6 300 tr/mn et 637 Nm de couple à 4 800 tr/mn, la Z06 abat le 0 à 100 km/h en 3,9 secondes. Elle peut atteindre 320 km/h en pointe. Une réalité qui a demandé un gros travail sur aérodynamisme. Là encore, de nombreux petits appendices viennent trahir les gènes communs des Z06 et C6-R et le temps passé en soufflerie.
Un bilan ? La Z06 est une vraie voiture de rêve. Mais un rêve teinté de réalité, car même si la liste d'attente est déjà longue, à 82 550 e elle est plus compétitive que jamais.

Christophe Jaussaud

ZOOM

Première Z06 en 1963 !
Si la Corvette date de 1953, la première à avoir porté le nom de Z06 est apparue en 1963. A l'époque, il s'agissait d'un kit baptisé RPO Z06 que Zora Duntov, le designer de la Corvette originelle et son équipe avaient mis au point afin que les possesseurs de Corvette puissent continuer à courir après que GM eut décidé de se retirer de toutes compétitions officielles en 1967. Il s'agit d'un kit complet qui améliorait l'ensemble des performances de l'auto grâce à un gros travail sur les suspensions et les freins. La version Z06 de la Corvette Sting Ray de 1971, avec une caisse en aluminium et un big-block de 7 litres de cylindrée affichant 425 chevaux, reste aujourd'hui l'un des modèles les plus emblématiques de cette époque. En tout cas le plus recherché ! Il faudra ensuite patienter jusqu'en 2000 pour voir réapparaître une Z06 dans la gamme. Ce nouvel opus offrait 385 chevaux contre 350 à la Corvette classique. En 2002, la nouvelle génération de Z06, sur base de C5, dépasse la barre des 400 chevaux. Il est donc logique aujourd'hui de retrouver une Z06 de 512 chevaux alors que la Corvette C6 en affiche déjà plus de 400.
Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
ZE : Renault veut garder un temps d'avance

Après la conversion à l'électrique de la quasi-totalité des constructeurs de la planète à plus ou moins longue échéance, l'Alliance Renault-Nissan, qui reste l'un des pionniers en la matière,

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page