Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le Brexit n'arrête pas Toyota

Le Brexit n'arrête pas Toyota

Le groupe japonais vient d'annoncer qu'il allait investir 274 millions d'euros pour moderniser son usine britannique de Burnaston.

 

Nonobstant les incertitudes entourant la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, votée en juin 2016 et dont les négociations sur conditions de sortie doivent démarrer sous peu, Toyota fait le choix de continuer d'investir dans ses outils de production britannique. Le constructeur nippon vient ainsi de présenter un plan d'investissement d'un montant de plus de 240 millions de livres (274 millions d'euros) destiné à moderniser son usine de Burnaston.

 

Une initiative qui s'inscrit dans le cadre d'une rénovation générale de l'ensemble des sites de fabrication du groupe dans le monde. Située dans la région du Derbyshire, soit dans le centre du pays, l'usine britannique entamera sa métamorphose dès cette année et profitera de "nouveaux équipements, technologies et systèmes", indique Toyota dans un communiqué.

 

L'investissement comprend également une aide du gouvernement britannique de l'ordre de 21,3 millions de livres, destinée à "la formation, la recherche, le développement et l'amélioration de la performance environnementale du site". Outre Burnaston, le constructeur japonais est implanté à Deeside, au pays de Galles, où sont assemblés ses moteurs. Au total, ce dernier emploi 3400 personnes au Royaume-Uni.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Dieselgate : Fiat rejoint Volkswagen et Renault...

Le Parquet de Paris a ouvert une information judiciaire à l'encontre du groupe FCA pour "tromperie aggravée visant les dispositifs de contrôle aux émissions polluantes de [ses] véhicules Diesel".

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page