Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Dernier coup d'éclat de Ferdinand Piëch

Martin Winterkorn (à gauche) et Ferdinand Piëch.

Dernier coup d'éclat de Ferdinand Piëch

Longtemps homme fort de Volkswagen, le petit fils de Ferdinand Porsche semble en passe de définitivement quitter le groupe qu'il a assez largement façonné.

 

(AFP)

Une page pourrait se tourner pour le constructeur allemand. L'ancien homme fort de Volkswagen, Ferdinand Piëch, négocie actuellement la vente de "l'essentiel" des actions qu'il détient dans Porsche SE, propriétaire du constructeur allemand, sur fond de querelle entre le "patriarche" et le reste du groupe, a annoncé Porsche vendredi.

 

Le holding Porsche SE "a été informé que les familles Porsche et Piëch mènent des négociations" concernant la cession de "l'essentiel de la participation" détenue par Ferdinand Piëch, a-t-il indiqué dans un communiqué, confirmant une information de l'hebdomadaire Der Spiegel. Les discussions portent sur la cession des parts à d'autres membres des familles Piëch et Porsche, précise le holding, ajoutant qu'il était trop tôt pour dire si ces pourparlers allaient aboutir.

 

Der Spiegelavait révélé vendredi que l'Autrichien, qui aura 80 ans le 17 avril, allait tirer un trait sur Volkswagen. Il détient au total 14,7% des actions de Porsche SE, lui-même propriétaire de 52% des droits de vote du géant aux douze marques (Volkswagen, Porsche, Audi, Skoda...). Les membres de sa famille, qui tiennent à conserver leur influence sur le numéro un mondial de l'automobile, ont un droit d'option prioritaire sur ses actions, dont la valeur s'élèverait à plus d'un milliard d'euros, affirme l'hebdomadaire.

 

Habitué des coups d'éclat et des déballages en public de disputes familiales, Ferdinand Piëch s'est mis récemment définitivement à dos toute sa famille et les dirigeants du groupe Volkswagen après la publication dans les médias d'un témoignage dans lequel il accable l'ancien président du directoire Martin Winterkorn. Il affirme ainsi que Winterkorn ainsi que d'autres dirigeants du groupe étaient au courant de la gigantesque tricherie sur les moteurs Diesel de Volkswagen plus tôt qu'ils ne l'ont admis. La semaine dernière, des rumeurs avaient circulé, affirmant que Porsche SE avait l'intention de l'évincer de son conseil de surveillance, dont il est encore membre. Interrogé par l'Agence France-Presse, un porte-parole de Porsche avait alors précisé que "aucune décision" n'avait été prise et qu'un changement de personne au sein du conseil "ne pouvait être décidé que par l'assemblée générale des actionnaires, qui se tiendra mi-avril".

 

Né à Vienne, Ferdinand Piëch a grandi dans l'univers de l'automobile. Sa mère Louise est la fille de Ferdinand Porsche, fondateur du constructeur des bolides de sport du même nom et créateur, à la demande du régime nazi, de la Coccinelle de Volkswagen. Son père Anton Piëch, avocat de profession, a dirigé un temps l'usine de Volkswagen à Wolfsburg pendant la Seconde Guerre mondiale.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Dieselgate : Fiat rejoint Volkswagen et Renault...

Le Parquet de Paris a ouvert une information judiciaire à l'encontre du groupe FCA pour "tromperie aggravée visant les dispositifs de contrôle aux émissions polluantes de [ses] véhicules Diesel".

Une reprise de plus pour By my Car !

Le groupe dirigé par Jean-Louis Mosca et Jérôme Gerbier s'empare d'Auto Losange, distributeur Renault-Dacia dans la banlieue de Grenoble.

T3 : chiffre d'affaires en forte hausse pour Renault

Fort du succès rencontré par ses nouveaux modèles et par la bonne tenue de ses ventes en Europe, Renault voit son chiffre d'affaires progresser de 13% lors du troisième trimestre.

Résultats en baisse pour PSA au 3e trimestre

Confronté à des taux de change défavorables et au vieillissement de ses gammes, le constructeur tricolore voit son chiffre d'affaires reculer de 5% lors des trois derniers mois.

Mercedes a dévoilé son pick-up

Fruit de la collaboration entre Daimler et l'Alliance Renault-Nissan, le pick-up Mercedes sera lancé d'ici la fin de l'année 2017.

Exclusivité JA : Le futur des technologies automobiles selon Deloitte

Une étude réalisée par Deloitte démontre que l'intérêt des Français pour le véhicule autonome est en baisse et qu'ils ne sont pas nécessairement prêts à bourse délier pour toujours plus de technologies.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page