Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Kia Picanto et Kia Sportage: Le Diesel de la croissance

Kia Picanto et Kia Sportage: Le Diesel de la croissance

Pour définitivement s'installer dans le paysage européen et notamment hexagonal, Kia, en pleine croissance, équipe ses deux modèles phares, le Picanto et le Sportage de nouvelles motorisations Diesel. Celles-ci restent essentielles au regard des ambitions et des projets de la marque en Europe....

...

Kia ne se contente plus de grignoter des parts de marché en Europe et en France. Non, la marque se goinfre et fait preuve d'un appétit gargantuesque ! L'exercice 2005 est à marquer d'une pierre blanche pour la marque coréenne. Sur le marché occidental européen, Kia a terminé l'année en progression de 39 % à 230 743 unités vendues. En France, la marque a commercialisé 18 067 voitures à + 104,2 % de progression. "En l'espace de 12 mois, Kia est passé de la 32e à la 16e place, ce qui nous ravit", résume Xavier Astorri, responsable marketing de Kia France. Il y a encore trois ans, la barre des 1 600 unités sur le territoire n'était même pas atteinte (1 572 ventes). C'est dire le chemin parcouru.
La marque a donc flirté avec son objectif initial des 20 000 ventes. Même si plus d'un quart des immatriculations est constitué de VD et si 16 % des ventes sont réalisées auprès des loueurs courte durée. Il n'empêche, la progression est bien là et les dirigeants visent désormais le palier des 25 000 unités vendues sur notre marché. Pour y arriver, Kia s'appuiera en 2006 sur les nouveautés telles que la Magentis, le Carnival et le Carens. Mieux encore, la Picanto, best-seller de la marque l'an passé avec 6 393 unités commercialisées (36 % des ventes totales de la marque), est désormais équipée d'une nouvelle motorisation Diesel, le 1,1 l CRDI de 75 ch.

Se différencier par les équipements

Ce nouveau moteur 3 cylindres du groupe Hyundai Kia, (un des plus petits moteurs Diesel, seul Smart a fait mieux avec son 900 cm3) développe 75 ch à 4 000 tr/mn et 153 Nm de couple à seulement 1 900 tr/mn. Efficace, ce petit Diesel est également propre avec un taux de CO2 de seulement 116 g par km. Etonnant également, la petite Picanto peut parcourir jusqu'à 800 kilomètres grâce à sa consommation inférieure à 4,5 litres. Mais, il serait toutefois surprenant d'atteindre cette performance avec une voiture avant tout taillée pour la ville. Sur route, le petit gabarit de la Picanto reste trop frêle pour y avaler les kilomètres. D'autant qu'en poussant les rapports, le 3 cylindres se révèle bruyant et les s

LA PICANTO EN BREF...

  • Date de lancement : Disponible
  • Principales concurrentes :
    - Citroën C1 1,4 l HDi55 pack : 11 200 euros
    - Peugeot 107 1,4 l HDi55 Trendy : 11 200 euros
    - Toyota Aygo 1,4 l D Up : 11 100 euros
    - Fiat Panda 1,3 l JTD70 Multijet : 11 095 euros
  • Objectif de vente :6 000 dont 40 % en Diesel
  • Prix en euros : 12 750 EX Pack Premium
  • uspensions de la petite coréenne restent dures. Non, les qualités de la Picanto restent bel et bien urbaines où son poids (984 kilos) et sa vivacité font merveille.
    L'atout majeur de la Picanto Diesel sera à n'en pas douter son équipement. "Nous devons jouer la carte de la différence", martèle Xavier Astorri. Disponible dans son unique version EX Pack Premium, la Picanto regorge d'équipements comme la climatisation, 4 vitres électriques lecteur CD/MP3, jantes aluminium, airbags frontaux et latéraux, phares antibrouillard etc. Bref autant d'éléments qui peuvent faire la différence sur un segment où bien des véhicules en sont dénués. Une valeur ajoutée sûrement nécessaire pour ce pari Diesel tenté sur le segment A par Kia. D'où certaines prudences émises par Dominique Person, directeur général de la marque, quant au succès de cette motorisation : "Il est très difficile de connaître le mix de nos ventes. Nous allons à tâtons mais en espérant atteindre toutefois les 40 % de notre objectif total sur le modèle à savoir les 6 000 unités en 2006."

    Un Sportage mieux doté pour affronter la concurrence

    Le problème du mix ne se posera vraisemblablement pas pour le Sportage qui reçoit parallèlement une nouvelle motorisation Diesel avec un 2,0 litres CRDI de 140 ch. Le SUV est l'un des piliers du développement de la marque. 2 700 unités ont été commercialisées l'an passé et les dirigeants prévoient d'en écouler "au moins 4 000 cette année." Grâce notamment à ce nouveau 2,0 l CRDI de 140 ch turbo à géométrie variable. Une montée en puissance pour le Sportage qui jusque-là, en version Diesel, ne disposait que du 2,0 l CRDI de 112 ch, il est vrai un peu juste. Désormais, le Sportage peut être donc plus ambitieux avec une motorisation plus conforme à ses prétentions. Doté

    LE SPORTAGE EN BREF...

  • Date de lancement : Disponible
  • Principales concurrentes :
    - Nissan X Trail 2,2 l dCi 136 ch Sport : 27 900 €;
    - Hyundai Tucson 2,0 l CRDI 112 ch Edition Speciale : 26 490 €
  • Objectif de vente : 4 000
  • Prix en euros :
    24 460/Urban Rider 4x2,
    26 960/Motion 4x4,
    28 560/Active 4x4,
    30 560/Major Tech
  • d'une boîte à 6 rapports et d'un Fap de série, le Sportage est ainsi mieux taillé pour affronter une concurrence toujours plus acharnée sur un segment des SUV qui croît tous les ans de 10 %. Une concurrence qui se verra, en outre, complétée de l'arrivée des constructeurs français en 2007.

    Objectif : 155 points de vente en 2006

    Que ce soit pour la Picanto ou le Sportage, c'est également tout un réseau qui se réjouit de ces nouvelles motorisations Diesel. Un réseau qui n'a cessé de croître en 2005. "Notre réseau a pu s'étoffer de 55 nouvelles concessions en 2005, même si, avec 135 contrats aujourd'hui, nous sommes encore loin de disposer des couvertures réseaux de Suzuki et Hyundai. Mais nous nous développons sûrement", souligne Dominique Person qui espère atteindre les 155 points de représentation d'ici la fin de l'année. Le réseau Kia s'est, en effet, enrichi de l'arrivée de certains distributeurs généralistes Opel, Fiat ou Ford. "En outre, 13 anciens concessionnaires Rover nous ont également rejoint", ajoute Dominique Person.
    On a sans doute pas fini d'entendre parler de Kia. La marque va pouvoir compter, démarrage prévu pour la fin de l'année, sur son nouvel outil de production situé à Zilina, en Slovaquie, qui devrait produire, à terme, (2008-2009) 300 000 unités. Une usine qui s'attellera à produire le Sportage et le nouveau véhicule de la gamme qui sera présenté en version concept à Genève. En attendant Zilina, la marque aura inauguré, entre temps, son nouveau siège européen à Francfort ainsi que son nouveau centre de développement de recherche et de design. Une année 2006 d'ores et déjà chargée.

    Tanguy Merrien

    Cet Article est extrait de
    Pour le découvrir, cliquez ici
    Ajouter un commentaire
     
    Pour laisser un commentaire,  
     Inscrivez vous 
    Plus d'articles

    Extension de garantie revisitée, location d'accessoires, vente en ligne, labels carrosserie et vitrage… Le service après-vente de Skoda France prépare un solide plan de bataille à mettre en action

    Grand Prix des Marques Automobiles 2016 : et les gagnants sont...

    Evénement mesurant l’attachement des clients VN à leur marque, la dernière édition du GPMA voit BMW triompher. Le constructeur allemand s'octroie ainsi quatre des huit prix mis en jeu. Le palmarès

    Mercedes-Benz Vans en passe de lancer Mercedes Pro

    Il s'agit d'une offre complète de gestion de flottes présentée au salon IAA d'Hanovre et dont la commercialisation est prévue pour la mi-2017.

    Le bonus-malus revu de fond en comble en 2017 ?

    Le Gouvernement aurait l'intention de modifier de façon significative les seuils de déclenchement ainsi que les montants des bonus et des malus dans le projet de loi de finances 2017…

    Tuppin a le feu vert pour sa plateforme PR

    Le groupe picard, qui immatricule plus de 6000 véhicules des marques Peugeot et Citroën, vient de recevoir l'aval du constructeur pour mettre en forme sa stratégie de distribution de pièces de rechange.

    VP Europe : la croissance de retour

    Après une hésitation en juillet (-1,4%), le marché européen repart du bon pied en août avec une croissance de 10%. De quoi conforter la tendance observée depuis janvier avec une croissance de 8,1%

     
    Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page