Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
“Distribuer une seconde marque ne justifie pas le sacrifice de la première”

“Distribuer une seconde marque ne justifie pas le sacrifice de la première”

A la demande de Bruxelles, GM a précisé dans son contrat que la fixation des objectifs devra tenir compte des conditions locales de vente des concessionnaires et, notamment, de leur décision de vendre des marques concurrentes. Maître Louis Vogel, défenseur de la cause des constructeurs, réagit. Les...
Extrait de l'article :

...objectifs de vente et les primes d'objectifs font régulièrement l'objet de critiques. Lorsque les primes reçues sont faibles, on leur reproche d'être insuffisantes, et...

Taille de l'article : 0 mots
DÉJÀ ABONNÉ ? S'IDENTIFIER
ABONNEZ-VOUS pour accéder à tous les contenus S'ABONNER
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page