Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Renault Trafic Evado : Dis, c’est encore loin Woodstock ?

Renault Trafic Evado : Dis, c’est encore loin Woodstock ?

Le marché des VP dérivés de VUL connaît un véritable essor depuis 2002. Avec le Trafic, Renault y joue un rôle important, tant en France qu'en Europe, et le constructeur souhaite asseoir sa position avec la série limitée Evado. A juste titre le Trafic nous ramène au monde...

...du VUL mais il ne faut pas pour autant en oublier ses variantes VP dont le succès va grandissant. Bref rappel pour planter le décor. Renault a été en 2005 la première marque européenne VUL avec 14,6 % de parts de marché devançant ainsi Ford (10,9 %) et Citroën (10,1 %). Et le Trafic a largement contribué à ce succès : leader incontesté en France avec 35 % de parts de marché et deuxième meilleure vente en Europe avec environ 15 points. Cependant, depuis 2002 et la montée en puissance de la nouvelle génération de Trafic, ses modèles VP prennent une place de plus en plus importante. Ainsi depuis cette date, le marché de ces dérivés de VUL a quasiment doublé en France passant de 6 334 unités en 2002 à 11 653 en 2005. Une croissance dont le Trafic a su tirer partie puisque son taux de pénétration est passé de 31 % en 2002 (1 957 unités) à 49,9 % en 2005 (5 810 unités) ! Près d'une immatriculation sur deux dans ce segment est un Trafic ! La gamme de ce best seller s'articule autour de trois définitions. Le Combi demeure relativement basique quasi exclusivement dédié au transport de personnes. Le Passenger s'appuie sur le même marché mais en offrant de meilleures prestations permettant notamment à Renault de jouer un rôle sur des flottes telles des navettes d'hôtel. Vient enfin le Trafic Génération qui se targue d'être le véhicule modulaire par excellence. Un peu l'héritier des Combi de Woodstock. C'est d'ailleurs sur cette base que Renault propose aujourd'hui une série limitée Evado.

Un avantage client de 1 250 euros

Assemblé chez Gruau, l'Evado est un peu le couteau suisse de la gamme. Il est quasiment possible de tout faire à l'intérieur : les sièges pivotent, la banquette arrière coulisse, tout cela pouvant se transformer en un lit de 1,80 par 1,65 m. Les enfants pourront profiter, en série, d'un lecteur DVD portable, qui évite bien des incidents de fin de trajet si le dessin animé n'est pas encore terminé.

EVADO EN BREF

  • Date de lancement : 6 mars
  • Les principales concurrentes :
    Mercedes Viano CDi 2.2 Fun long 143 ch : 35 125 €  ;
    Volkswagen Multivan California TDi 130 Confort : 44 600 € 
  • Objectifs de vente : 250 unités
  • Prix :
    34 300 €  1.9 dCi 100 BVM6 ;
    36 000 €  2.5 dCi 140 BVM6 ;
    37 300 €  2.5 dCi 140 Quikshift
  • Une table mais aussi un bac pouvant être réfrigéré ou chauffant font aussi partie de la dot. Par ailleurs, l'autre prestation fort appréciable de cette série limitée destinée aux escapades du week-end est le chauffage stationnaire. Ainsi, moteur arrêté, l'ensemble de l'habitacle peut être chauffé si vous passez la nuit dans votre Trafic. Il est même programmable pour retrouver un habitacle, mais aussi un moteur, chaud les rudes matins d'hiver. Fonctionnant avec une deuxième batterie, ne pompant ainsi jamais d'énergie sur la batterie principale du véhicule, ce système utilise le carburant du véhicule. Avec une température extérieure de 0°c, ce chauffage aura besoin de 3 à 4 litres de gasoil pour maintenir une température de 20°c à l'intérieur pendant toute une nuit. Des rideaux occultant, jouant également un grand rôle en termes d'isolation et de lutte contre la condensation, font partie du package de série. Si cet ensemble de fonctionnalité était facturé en option, il en coûterait 2 750 € aux clients alors que la série limitée demande seulement 1 500 € de plus que le Trafic Génération Privilège. Un avantage client de 1 250 €. Le Viano Fun et le Volkswagen Multivan, ses principaux concurrents, ont trouvé un adversaire de taille dans cet univers du loisir. Si le Volkswagen fait encore figure de pionnier grâce aux legs des Combi et autres Caravelle, le Trafic Génération Evado s'est peut-être mieux adapté à ce marché en restant tout simplement lui-même. Mais malheureusement pour la notoriété Woodstock est fini !

    Christophe Jaussaud

     

    Cet Article est extrait de
    Pour le découvrir, cliquez ici
    Ajouter un commentaire
     
    Pour laisser un commentaire,  
     Inscrivez vous 
    Plus d'articles
    Loi Mobilités : un malus 2019 renforcé malgré le WLTP ?

    Le projet de loi d’orientation des mobilités dévoilé le 20 juillet 2018 par Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique et solidaire, propose la mise en place d’un barème du malus plus

    PGA entre dans le groupe Bernard !

    Avec le retrait du groupe Alcopa de toutes activités retail en Europe, PGA reprend les 40 % de participation du groupe belge et entre ainsi dans le capital de l'entité gérée par Jean-Patrice Bernard.

    Paris et Renault officialisent leur union

    Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

    Rendez-vous en 2018

    Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

    Peugeot sur la piste des Genius

    Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

    Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

    Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

     
    Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page