Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Marc Charpentier (One Lease) :

Marc Charpentier, directeur commercial de One Lease.

Marc Charpentier (One Lease) : "Nous venons d’atteindre la barre des 500 commandes"

Un peu plus d’an après son lancement par cinq anciens collaborateurs de Parcours, One Lease affiche 500 commandes de voitures au compteur. Un premier bilan positif pour Marc Charpentier, le directeur commercial du jeune acteur de la location en longue durée.

 

Journal des flottes. Quel bilan tirez-vous de la première année d’existence de One Lease ?

Marc Charpentier. Nous sommes parfaitement en ligne avec ce que nous avions annoncé il y a un an lors de la création de One Lease. Nous venons d’atteindre la barre des 500 commandes et des 300 véhicules livrés. Nous souhaitons atteindre 1 000 véhicules à la route dès début 2019.

 

JDF. Comment abordez-vous la suite de votre aventure ?

MC. Nous avons investi 1,5 million d’euros dans le capital de l’entreprise. Nous avons également accueilli en septembre dernier, Quentin Magand, qui s’est chargé d’ouvrir une agence à Lyon. L’entreprise a ensuite embauché une personne pour le back-office. Ce n’est pas terminé puisque nous devrions achever l’année 2018 à une douzaine de collaborateurs. A terme, notre ambition est de créer un réseau d’agences.

 

JDF. Comptez-vous faire appel à des partenaires financiers pour accélérer votre développement ?

MC. Il n’est pas exclu de faire entrer des investisseurs institutionnels pour poursuivre le développement de l’entreprise. Tout le monde s’accorde à dire aujourd’hui que nous sommes en bonne voie de réussir notre aventure. Cela aiguise logiquement l’appétit des investisseurs.

 

JDF. Quels sont les arguments de One Lease pour attirer des clients ?

MC.Beaucoup de clients apprécient le fait de bénéficier de flexibilité. Nous proposons des prestations sur mesure et nous simplifions la LLD pour l’utilisateur. A titre d’exemple, nous intégrons le véhicule de remplacement pendant sept jours dans tous les contrats. Nous visons un taux de satisfaction de 100 % en mettant à disposition un interlocuteur unique. Autre caractéristique de One Lease, nous livrons nous-mêmes les véhicules et nous récupérons ceux en fin de contrat. Les responsables de flottes sont friands de ce type de services. Nous sommes l’acteur qui prend du temps pour s’occuper de ses clients. Les grands acteurs ont perdu de vue ces aspects relationnels. J’ajoute que nous travaillons avec des constructeurs que l’on qualifie généralement d’alternatifs.

 

JDF. Quels types de clients ont décidé de vous faire confiance ?

MC. Nous avons d'ores et déjà pu signer quatre clients qui ont plus de 400 véhicules en parc. Ceci étant dit, nous visons surtout les entreprises qui ont entre 40 et 200 véhicules.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le groupe Renault conforte sa croissance à l’international

Si, au premier semestre 2018, le groupe français a performé sur son marché national et plus globalement en Europe, les plus fortes croissances ont été observées à l’étranger. Renault a notamment

PGA entre dans le groupe Bernard !

Avec le retrait du groupe Alcopa de toutes activités retail en Europe, PGA reprend les 40 % de participation du groupe belge et entre ainsi dans le capital de l'entité gérée par Jean-Patrice Bernard.

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page