Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Alcopa se recentre sur les enchères et le pricing VO

Alcopa recentre son activité sur les enchères et la professionnalisation de la démarche de la reprise VO.

Alcopa se recentre sur les enchères et le pricing VO

La cession des 40 % du capital du groupe Bernard à PGA Motors doit permettre à Alcopa de se développer en recentrant ses activités sur les enchères et l'occasion. En France, l’acquisition d’une sixième salle à Vitrolles (13) vient confirmer cette stratégie.

 

Troisième opérateur de ventes aux enchères sur le marché français, Alcopa a décidé de développer ses activités sur ce secteur. La signature d’un accord pour céder les 40 % du capital que la société détenait dans le groupe de distribution Bernard atteste de cette volonté. Cette cession à PGA Motors, filiale du groupe Emil Frey, reste soumise aux autorités de la concurrence européennes. Mais elle apportera à Alcopa les moyens de sa stratégie.

 

Devenir un spécialiste de la vente VO et de son pricing

 

Cette stratégie a été initiée en fin d'année dernière lorsqu'Alcopa Auction a créé son outil de pricing, intégré dans une nouvelle entité baptisée "Automotive Digital Solution" (ADS) et dirigée par Christophe Marié.

 

En France et en Europe, le groupe Alcopa a donc décidé de se développer grâce à une activité de pricing et de marketing digital, et accélère sur la cotation en Europe. "Nous allons également, grâce à ADS, accentuer nos offres en matière de business intelligence, tout comme la création de sites iInternet en marque blanche. Notre objectif est de professionaliser la démarche de la reprise VO, y compris avec une activité de coaching", avance Jean-François Maréchal, directeur général d'Alcopa Auction France.

 

Renforcer les ventes aux enchères physiques

 

En France, l’enchériste, qui marie les ventes physiques aux ventes digitales, vient de se porter acquéreur d’une nouvelle salle, Tabutin Méditerrannée Enchères, à Vitrolles (13), qui appartenait au réseau Five Auction. L'enseigne Alcopa est accrochée depuis le 2 juillet 2018. En France, l'opérateur dispose donc de six entités : Nancy, Beauvais, Tours, Rennes, Lyon et Vitrolles. En 2017, Alcopa Auction a enregistré un montant d'adjudication de 248 millions d'euros, en hausse de 28 %, et les ventes physiques pèsent encore 60 % de ce volume.

 

Toujours un pied dans la distribution

 

Visiblement, l'abandon de l'activité Retail n'est plus complètement à l'ordre du jour. En plus de la distribution automobile, Alcopa reste toujours importateur en Belgique, Luxembourg, Suisse, Allemagne et Pologne de marques telles que Hyundai, Isuzu, Suzuki, SsangYong. L'activité moto reste également dans le giron d'Alcopa avec l'importation de motos et de pièces détachées en Europe.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le groupe Renault conforte sa croissance à l’international

Si, au premier semestre 2018, le groupe français a performé sur son marché national et plus globalement en Europe, les plus fortes croissances ont été observées à l’étranger. Renault a notamment

PGA entre dans le groupe Bernard !

Avec le retrait du groupe Alcopa de toutes activités retail en Europe, PGA reprend les 40 % de participation du groupe belge et entre ainsi dans le capital de l'entité gérée par Jean-Patrice Bernard.

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page