Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Guillaume Couzy :

Guillaume Couzy : "La concentration n'est pas un objectif pour le réseau Peugeot"

Le réseau Peugeot va profiter de ses bons résultats commerciaux sur le premier semestre 2018 pour déployer un programme d'amélioration de l'expérience client et augmenter toujours sa performance.

 

Au bilan du premier semestre 2018, la marque Peugeot a réussi à grignoter 0,5 point de marché avec 17,96 % des immatriculations en France (213 012 unités). Une performance d'autant plus notable qu'elle se double d'une augmentation également des ventes aux particuliers, canal privilégié pour la rentabilité d'un constructeur. Peugeot devient même leader de ce canal sur les six premiers mois de l'année (avec une progression des immatriculations de 7,6 %).

 

Pour le réseau, ces résultats se concrétisent également par une rentabilité légèrement supérieure à 2017 qui s'était stabilisée à 1,3 %, mais surtout assise sur un chiffre d'affaires en croissance de près de 10 % par rapport à l'année dernière.

 

Pour Guillaume Couzy, directeur du commerce France de Peugeot, l'heure est donc propice à l'investissement : "Nous sommes devenus une marque généraliste haut de gamme et nous souhaitons monter en qualité en termes d'expérience client. Le réseau aujourd'hui dispose de résultats très intéressants pour consolider l'avenir."

 

Consolider l'avenir pour le réseau passe par la mise en place d'un nouveau programme qui sera déployé dans les mois à venir et qui tourne autour de trois idées majeures :

- Améliorer l'accueil en le rendant plus rapide et proactif dès l'entrée en concession du client.

- Rendre l'essai beaucoup plus qualitatif en le faisant réalisé par un "Genius", sans pression commerciale. Ce nouveau "test drive" est déjà en phase de test à la Rochelle avec un taux de conversion qui oscille entre 35 et 50 %.

- Rendre le moment de la livraison plus festif.

 

Profiter de la croissance pour préparer le futur

 

Au-delà de l'amélioration de l'expérience client, Peugeot pousse également à la recherche constante de la performance commerciale de son réseau, quand d'autres marques privilégient la concentration. "La concentration en elle-même n'est pas un objectif. Ce qui est important, c'est la performance. Beaucoup de petits opérateurs, monocontrats, craignent ce mouvement de concentration que connaît la distribution. La réponse est simple : si vous êtes performants, vous n'êtes pas menacés, et j'aurai même plutôt envie de vous proposer un développement ", poursuit Guillaume Couzy.

 

Selon le directeur du commerce Peugeot en France, la constitution ou le rapprochement de grands groupes en France, comme récemment la prise de participation de PGA Motors dans le groupe Bernard, démontre cette volonté de ramener les frais fixes à une limite de 3,5 % du chiffre d'affaires. Le réseau Peugeot compte aujourd'hui 75 opérateurs. D'ici à cinq ans, leur nombre devrait descendre à 65 pour un volume de points de vente stable.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Le groupe Renault conforte sa croissance à l’international

Si, au premier semestre 2018, le groupe français a performé sur son marché national et plus globalement en Europe, les plus fortes croissances ont été observées à l’étranger. Renault a notamment

PGA entre dans le groupe Bernard !

Avec le retrait du groupe Alcopa de toutes activités retail en Europe, PGA reprend les 40 % de participation du groupe belge et entre ainsi dans le capital de l'entité gérée par Jean-Patrice Bernard.

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page