Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Mitsubishi étoffe encore son réseau

Patrick Gourvennec, président de Mitsubishi France.

Mitsubishi étoffe encore son réseau

La marque nippone, importée par le groupe Frey en France, poursuit son développement, notamment celui de son réseau, pour atteindre l'objectif de 1 % du marché à l'horizon 2020.

 

Depuis son arrivée dans l'Alliance, Mitsubishi, à qui Carlos Ghosn a assigné des objectifs ambitieux, notamment en France, met les bouchées doubles. En effet, après l'arrivée de Bernard Loire à la présidence européenne, l'équipe française s'est également étoffée avec les arrivées de Rémi Abid, en charge de la transformation digitale, Franck Pichot, directeur marketing en charge de la responsabilité du produit, de la communication, de l’homologation et de la logistique, Jean-Louis Saulas, responsable après-vente, et enfin Patrick Deschamps au développement réseau.

 

Une sorte de nouveau départ pour la marque aux diamants dans l'Hexagone puisque les immatriculations ont progressé de 114,8 % sur les neuf premiers mois de l'année avec 3 288 unités, selon les chiffres AAA-Data. Toutefois, l'objectif d'atteindre 1 % du marché à l'horizon 2020, soit environ 20 000 immatriculations, est encore loin.

 

Pour réussir cela, en plus d'une offre produits plus large, Mitsubishi doit continuer à travailler sur son réseau de distribution. Patrick Gourvennec, le président de la marque en France, vise 155 représentations à court terme pour 80 opérateurs. Aujourd'hui, le réseau compte 143 points de représentation, dont 120 vente et après-vente et 43 après-vente seulement .

 

Après des ouvertures au printemps dernier avec les groupes Amplitude, Deffeuille, GCA ou Berteaux, le réseau Mitsubishi compte de nouveaux représentants depuis. Ainsi, Franck Bader vient d'ouvrir un site à Colmar (Avenir Automobiles), le groupe Théobald en a fait de même à Thionville et le groupe Hacquart à Charleville-Mézières. Enfin le groupe Verbaere a complété son dispositif avec deux centres de réparation agréés à Valenciennes et à Maubeuge.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Paul-Henri Dubreuil :

Comme annoncé hier dans nos colonnes, le groupe Dubreuil récupère les sites de Chartres et Dreux, et signe ainsi son retour dans le réseau Citroën, marque avec laquelle il a créé la structure Claris

PGA entre dans le groupe Bernard !

Avec le retrait du groupe Alcopa de toutes activités retail en Europe, PGA reprend les 40 % de participation du groupe belge et entre ainsi dans le capital de l'entité gérée par Jean-Patrice Bernard.

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page